Alisson
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai 18ans et je présente une phobie du manque de personne. Je m'explique, j'ai un petit ami, durant les vacances on se voyait 3-4jours non stop par semaine ensemble (chez lui ou chez moi)

Depuis la rentrée scolaire (je suis en bts et lui a commencer a travailler) je ne vais pas bien du tout, je pleure tous les jours, car je ne me sens pas a l'aise au lycée et que je dois attendre la fin de la semaine pour revoir mon copain. Pour l'instant nous avons eu la chance de pouvoir se voir tous les weekend, mais malheureusement, lui ne pourra pas toujours de son coté, ce qui me rend triste.

Je pense a lui toute la journée, le matin je n'ai pas envie d'aller en cours, je pense qu'a une chose:lui parler et le voir.

J'ai beaucoup de mal a supporter son absence, lorsque l'on se quitte le weekend je suis en pleure. Ce qui est mauvais pour mon couple, je le sais bien... Mes parents ne savent pas quoi faire pour m'aider, et pensent meme a m'interdire de voir mon copain si cela continu, ce qui pour moi n'est meme pas envisageable...

Je viens de commencer une thérapie chez un psychiatre, mais je ne sais plus comment faire pour gerer au quotidien tout cela, aider moi s'il vous plait!!! Merci.

Alisson
Portrait de cgelitti
Merci émeraude, cela me "réconforte" de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas, et j'espere que vous pourrez vous en sortir totalement.
En fait, mon psy m'a demandé si quand j'etais petite l'un de mes parents etait parti (meme pas longtemps) sans me le dire ou sans me dire quand il reviendrait. En en parlant avec ma mere, on a penser au moment où elle s'est faite opérer, on ne savait pas sa date de sortie.

Etant petite je pleuré quand ma mère me déposer à l'ecole, je ne voulait pas y aller, j'avais peur, cela remonte donc de TRES loin.
Des que ma mere sortait, elleme demander d'aller avec elle, mais je n'en avait pas toujours envie,et elleme fesait "culpabiliser" de ca en me disant que la prochaine fois elle ne viendrait pas me voir a la récré et que je me débrouuillerais. Est ce possible que se soit ca qui se repercute maintenant??!

Quand je ne suis pas avec mon copain je suis toujours entrain de m'inquieter, de me demander ce qu'il fait... J'ai peur de le perdre en ne se voyant pas, donc j'ai besoin de garder le contact souvent dans la journée avec lui, et je ne peux m'en empecher, mais je sais que lui a besoin de son indépendance aussi...

En plus avec mes études je serais amener a faire des stages, du lundi au samedi avec un jour de repos durant la semaine, donc samedi pas libre... Je ne pourrais voir mon copain que le dimanche. Rien que de savoir ca je suis démotivée de mes études... Je ne sais pas si je tiendrais... Je ne trouve pas normal de reagir comme ca...

Cela va faire 3mois que je suis avec lui, et souvent je me dis que j'aimerais vivre avec lui, est ce normal??

Je ne sais pas comment me controler, ni controler mon inquiètude...
Comment vous y prenez vous?
miriam
Portrait de cgelitti
pour Alison

Comme tu l'a ecrit tu ne supportes pas que ton copain soit eloigné de toi mais avant de le rencontrer tu avais dejas ce sentiment mais ds d'autres situation,?
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour Alisson,

Je comprends bien ce que tu vis actuellement, car je suis un peu comme toi. Sauf que moi j'ai 25 ans et je suis mariée depuis 3 ans. Mais je me fais aider, comme toi, par un psy. En fait, sais-tu s'il y a quelque chose qui te soit arrivé dans le passé et qui ait pu te fragiliser par rapport à la peur d'être seule, ou de perdre ton ami ? Pour moi, il s'est avéré que oui, effectivement, petite j'ai été traumatisée par la disparition subite et inexpliquée d'une personne qui était comme ma mère. Depuis que je sais l'origine de mes angoisses, ça m'aide beaucoup. Ca ne les fait pas disparaître complètement mais je continue d'y travailler.
Voilà, je voulais te faire part de mon expérience.
Et te dire que je suis de tout coeur avec toi !
Continue à travailler sur toi avec ton psy, ou un autre si tu n'avances pas avec celui-ci.
Bon courage, garde espoir, tu arriveras à vivre ta vie de couple normalement, comme tout le monde, ne t'inquiète pas, c'est seulement une question de temps et de persévérance.
Alisson
Portrait de cgelitti
Oui, je lui laisse de l'espace aujourd'hui, mais j'ai tellement peur, peur qu'il m'abandonne car je ne vais pas assez vite a aller mieux.
J'essaye de faire mon maximum pour que ca aille le plus vite possible car je n'aime pas faire subir tout cela a mes proches, mais malheureusement j'ai peur de ne pas aller assez vite pour pouvoir le garder...
émeraude
Portrait de cgelitti
Je ne peux pas te dire si tu as bien mis le doigt sur la source de tes porblèmes actuels, mais d'après ce que tu me racontes ça semble possible. Il paraît que petit on est de vraies éponges par rapport à nos parents et ce qu'ils ressentent, et déjà dans le ventre de notre mère on se construit psychologiquement... Et si ça ne s'exprime pas, ça s'installe silencieusement et ressort à un moment précis de notre vie où on s'y retrouve confronté de plus ou moins près.
En même temps, ça me paraît assez "normal" que tu penses beaucoup à ton ami, aie des projets plein la tête... etc. Au début d'une relation ça me semble normal, c'est un signe que tu es très amoureuse, très motivée par cette relation.
Laisse-toi du temps pour t'habituer à tout cela, le temps aide beaucoup aussi tu sais... Du moins normalement...
Pour ma part, c'est un peu particulier car la seule solution que j'ai trouvé pour m'apaiser un peu c'est de retrouver cette personne qui m'a tant manqué. Depuis que je l'ai retrouvée et que je suis en contact régulier avec elle, je deviens progressivement plus sereine.
Mais surtout, j'essaie de changer ma façon de vivre, de fonctionner au quotidien.¨
Pour contrôler mes angoisses quand je suis seule, je me fixe à l'avance tout un programme de choses à faire, qui m'occupent l'esprit et me forcent à bouger.
Le sport est d'ailleurs une très bonne solution, ne serait-ce que marcher un moment, ça aide à décharger la tension qu'on a tendance à accumuler.
La musique aussi, si on la choisit bien, aide à se détendre et à moins penser.
J'ai aussi pris l'habitude de lire des bouquins de psycho et le fait d'être plongée là-dedans me force à continuer de travailler sur moi, à contrôler mes inquiétudes. Je te conseille des auteurs tels que Jacques Salomé et Guy Corneau. Ils m'ont beaucoup fait avancer dans ma manière de vivre et de penser la vie.
Voilà les conseils qui me viennent à l'esprit pour l'instant.
Ah oui, aussi, un truc qui marche bien pour moi quand je suis vraiment trop angoissée c'est de prendre une bonne douche. Quelle que soit l'heure ça détend bien !
D'ailleurs, quand je fais une crise d'angoisse un peu poussée et que mon mari est là, il me colle de force sous la douche, maintenant, et je reprends mes esprits.
Bon courage, je sais à quel point c'est difficile, mais Paris ne s'est pas fait en un jour comme on dit, donc il faut un peu d'entraînement pour surmonter tout ça.

Mary
Portrait de cgelitti

Bonjour !

Tu t'exprimes bien dans ton courrier , ce qui laisse penser que tu es une fille intéligente et compréensible, même si tu n'arrives pas à gérer ton comportement .

Je te dis, ma puce, que tu as déjà beaucoup de chance d'avoir trouver l'amour à ton jeune âge . Simplement qu'il faut que tu compreinnes qu'aimer c'est savoir aussi , vivre l'absence de l'autre,   mais en fessant là vie de chaque jour.

Tu dois essayer d'être une vraie femme , qui gére tout, même , l'absence de son homme , puce .

Il faut que tu te fases une raison, pour y arriver !!

Par exemple : tu t'accordes avec lui de vous téléphoner chaque soir . Le matin en te levant tu te dis....allez, je me prépare, je pars en cours, pour là journnée , l'amour est là, tout vat bien, je l'aurai ce soir !!

A part tes cours éssaye de trouver une occupation intétrésante , ça t'occupera , beaucoup et ça te dennera de là valeur pour ta personne au pret de ton homme est les tiens .

D'accor, puce ?

Je te donne un conseil de maman .

Bisous ma jolie !!
Alisson
Portrait de cgelitti
Merci, ca me touche beaucoup ce que vous me dites!

Cela fait bientot 3mois que je suis avec mon copain mais je me sens tellement bien avec lui, et reciproquement, on se voit dans l'avenir ensemble.

J'ai peur d'échouer aussi car apres avoir eu mon bac je me suis orienté vers des études qui ne m'ont pas plu et ca 2années de suite...

Quand je suis au lycée (surtout en début de semaine) je me sens seule, et je n'ai qu'une envie c'est de voir mon copain, qu'il me prenne dans ses bras pour me réconforter et me dire que tout va bien et qu'il est la, mais à defaut de pouvoir le voir j'ai envie de rentrer chez moi et de pleurer.

C'est dur pour lui de me voir comme ca, et meme s'il m'aime j'ai peur que ca le fasse fuire.
Je me dis que j'ai tout pour etre heureuse mais que j'ai cette "peur" qui me pourri la vie et celle de mon entourage. Alors j'essaye de prendre sur moi mais certains jours, comme aujourd'hui je n'y arrive pas.

(petite rectification, je me suis tromper dans les touches, j'ai 19ans, 20 a la fin de l'année et cela me fait encore plus peur de voir que j'agit comme un enfant a mon age...)

Je ne sais que faire, je n'ai pas de passion, j'aime un peu de tout mais rien en particulier.
Quand je suis dans cet état, je n'ai envie de rien a part etre en contact avec lui, alors je me morfond sur moi meme la plupart du temps (chose que je ne devrait pas faire)

Comment reussir a diriger mes pensées et à ne plus etre attrister de tout cela? Mon psy malheureusement ne m'aide pas beaucoup...
Alisson
Portrait de cgelitti
Merci pour tous ces conseils.
Depuis hier soir, mon copain et moi nous nous sommes pris un peu la tete et il nous remet en question, il ne se sent pas assez capable de pouvoir m'aider comme j'en aurait besoin. Il ne sait plus s'il m'aime ou non, car je l'etouffe, que je suis trop "présente"
Je lui ai promis de faire des efforts, mais il ne savait pas me dire s'il m'aimait encore, pourtant il m'appeler encore "mon coeur" ou "mon amour", et me disait qu'il aimerais etre a mes cotés a ce moment la et quand je lui ai demander s'il voulait toujours que nos projet se réalise il m'a dit que oui.

Alors aujourd'hui je me force de ne pas l'appeler, de lui laisser du temps, mais c'est dur pour moi, j'aimerais l'appeler et kil me dise kil m'aime.
J'ai peur de le perdre...
Je "garde espoir" car il m'a dit tout cela au telephone.
Ces deux derniers weekend nous avions parler de mon état et il m'avait promis de ne pas m'abandonner meme si je n'etais pas bien car il m'aimait de tout son coeur, mais maintenant qu'il ne sait plus s'il m'aime ou pas, que va t'il faire??

J'ai tres peur, je ne sais pas si je saurais continuer a faire des efforts pour aller mieux s'il me quitte...

Jai envie de garder espoir, qu'en pensez vous??
émeraude
Portrait de cgelitti
Garde espoir Alisson, et concentre-toi sur toi pour aller mieux ! Laisse-lui du temps, de l'espace, il en a peut-être besoin. Tu sais, ce n'est pas simple à gérer pour les proches non plus. Et c'est difficile de comprendre ce genre de choses tant qu'on ne les a pas vécues. Sois patiente vis à vis de lui si tu veux qu'il le soit envers toi. Et puis, essaie d'avancer vraiment au max de ton côté pour changer.
Il faut savoir que c'est avant tout toi-même qui peux te permettre de progresser dans le bon sens, personne ne peut le faire à ta place.
Bon courage, je sais que ce n'est pas évident...
Surtout ne baisse pas les bras !
Alisson
Portrait de cgelitti
Lorsque j'etais petite, je ne voulais pas quitter ma mère lorsqu'elle me déposer à l'école. Elle était obligée de venir mevoir a la grille de l'école aux récréations.
Et lorsque je partais en classe de neige, je pleuré tous les jours.
Mais cela remonte a quelques années maintenant, ca s'est arreté lorsque j'etait en fin de primaire, début college vers CM2, 6eme.
Avec mon copain je suis a peu près dans le meme cas...
Sujet vérouillé