ALPAGA01
Portrait de cgelitti
Voilà, j'ai 23 ans et j'ai perdu mon père lorsque j'avais 5 ans. Quelles genres de conséquences cela pourrait-il avoir sur moi? Je me sens souvent mal, j'ai souvent besoin d'être seul. J'ai pourtant de bons amis, des potes aussi, en soirée je suis le gars qu'on réinvite parce que je passe bien. Je passe bien un peu partout d'ailleurs. J'ai eu de belles histoires de coeur auxquelles j'ai pourtant mis fin. Besoin d'être seul. Alors voilà, j'ai l'impression que sur ce forum les gens écoutent et cherchent à aider. Je manque de confiance en moi je pense, les autres me disent que je suis quelqun de confiant et en qui on a confiance. Pourquoi une telle différence entre ce que je pense de moi et l'image que je renvoie à mon entourage? J'ai l'impression d'avoir tout pour être heureux, mais je n'y arrive pas, ou pas très longtemps... A chaque fois j'ai ce besoin d'être seul... Enfin voilà, c'est un peu le bordel mon message :)

Je ne sais pas si vous pouvez m'aider? Un site? Un livre? un conseil? ... Merci

nat
Portrait de cgelitti
bonjour, voila moi j ai perdu mon papa a l age de 10ans dans un accident de voiture. c etait l homme de ma vie je ne rester k avec lui et ma petite soeur avec ma mere pourtan mes parents n etai pa separé. j ai l impression de ne pas reussir a faire face. j ai un ptit garcon de 3ans ki porte son prénom d ailleur et kan il commence a me posé des kestion sur papi je ne sais comment lui dire car a chake foi ke j essai de lui expliké il hurle ki veut le voir. ca fait tres mal. je pense ke seul les personnes ki ont perdu un pere puisse comprendre la perte d un pere c enorme pour un enfant. bon courage a toutes on s en sortira.....
Céline
Portrait de cgelitti
J'ai perdu mon père lorsque j'avais 12 ans et j'ai aujourd'hui 44 ans.

Cela a eu beaucoup d'incidences sur ma vie d'adulte. J'ai l'impression d'avoir manqué d'un père, de ne pas avoir eu de père. Et c'est un grand manque.
Concernant ma vie de couple, je manque de repères.

Je découvre tout cela peu à peu, car j'ai enfin décider de me faire aider et je vais voir une psychologue.
J'ai besoin de me construire ou de me re-construire.

N'attendez pas d'avoir mon âge pour vous faire aider. Je réalise que j'aurai du avoir cette démarche bien plus tôt. Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire !
Manue
Portrait de cgelitti
Hello Socrate,

J'espère que d'autres pourront t'aider plus que moi, mais je voulais te dire que je te comprends.
J'ai perdu mon Papa il y a "seulement" un peu plus d'1 an et j'ai bcp de mal à refaire surface.
Mais ce que je voulais te dire c'est que moi aussi, je ressens un énorme décalage entre ce que les autres pensent de moi et ce qui sse passe réellement à l'intérieur.
Je crois que cette douleur est intime et personnelle, elle fait partie de nous, de notre personnalité, mais elle ne se voit pas à l'extérieur.

Pour ce qui est de ta difficulté à être heureux, sans vouloir faire de la psychologie de comptoir, peut-être que tu as peur de l'abandon ? Tu as aimé ton Papa très fort et il t'a "abandonné" (pour l'enfant de 5 ans, c'était un abandon). Peut-être as-tu peur de croire en l'avenir parce que toi, tu SAIS que tout peut s'arrêter d'un seul coup, même quand on n'y croit pas.
En tous cas, c'est comme ça que je ressens les choses depuis la mort de Papa : je sais maintenant que RIEN n'est sur et que tout peut s'arrêter, que je peux mourir demain, ainsi que tous ceux que j'aime. Alors, moi aussi j'ai tendance à rechercher la solitude...

J'espère que je t'ai donné quelques pistes pour réflechir...
Un conseil : si un jour tu en ressens l'envie, essaie de voir un(e) psy, ça peut aider à remettre les idées dans le bon ordre !!
pour moi, ça m'a aidé à moins culpabiliser : je ne supportais plus d'avoir des moments heureux parce que je me sentais obligée d'être maheureuse 24h/24....

Je te souhaite bcp de courage, je sais que tu dois bcp souffir. J'ai eu la chance de connaître mon Papa bcp plus longtemps que toi et pourtant je ressens une énorme injustice, alors je me doute que ça doit être terrible pour toi.

Plein de courage à toi, à bientôt.
Manue
nabuchonodosor
Portrait de cgelitti

j'ai perdu mon père à 5 ans et ma mère à 15 ans.je comprends votre désaroi puisque je le vis toujours.la seule façon de se rechauffer un peu,c'est de fonder une famille,avoir des enfants,et donner notre amour.mon père est mort des suites de guerre en 1954.lorsque ma maman m'emmenait au cimetière sur sa tombe,une inscription sur les pierres tombales est restée gravée dans ma conscience,INRI,elle était sur tous les emplacements ou presque.je ne suis pas spécialement croyant(quoique).je suis toujours à la recherche de mon père,malgré que je sais que c'est impossible.c'est étonnant.cela ne nous quitte jamais.courage,restez confiant.

Anonyme
Portrait de cgelitti
bonjour, voila moi j ai perdu mon papa a l age de 10ans dans un accident de voiture. c etait l homme de ma vie je ne rester k avec lui et ma petite soeur avec ma mere pourtan mes parents n etai pa separé. j ai l impression de ne pas reussir a faire face. j ai un ptit garcon de 3ans ki porte son prénom d ailleur et kan il commence a me posé des kestion sur papi je ne sais comment lui dire car a chake foi ke j essai de lui expliké il hurle ki veut le voir. ca fait tres mal. je pense ke seul les personnes ki ont perdu un pere puisse comprendre la perte d un pere c enorme pour un enfant. bon courage a toutes on s en sortira.....
ALPAGA01
Portrait de cgelitti

A chacun ses angoisses : je suis bipolaire ...... c'est le vide autour de moi car dans les périodes euphoriques je raconte tout et n'importe et en période dépressive je me renferme sur moi-même Là, on va voir si la thyroïde supporte le LITHUIM (médicament qui paraït-il serait le dernier que j'aie essayé ....) DEPAKOTE - XYPREXA..... + tous les antidépresseurs qui me sorte de la dépression.

Moi aussi j'ai perdu ma mère qui était épylétique !!! Mais je suis que je n'ai vraiment pas supporté on recherche le départ de cette sale maladie !!! J'ai tout perdu : les amis, les enfants qui se protègent... je vis repliée sur moi-même.... 

Reprends courage car j'ai de l'admiration pour ceux qui, comme toi souffrent et j''en fais partie !

Jacqueline

 

 

Sujet vérouillé