J'ai mal au ventre, qu'est-ce que je mange ?

J'ai mal au ventre, qu'est-ce que je mange ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 18 Février 2011 : 11h19
Mis à jour le Mardi 20 Janvier 2015 : 17h07
-A +A

Peu importe qu'il soit trop rond (à notre goût) ou bien plat et cerné d'abdos genre tablette de chocolat, il arrive bien trop souvent que ça tortille, ça gargouille, ça crampe dans notre ventre et/ou qu'il gonfle comme si c'était un ballon.

La faute à qui, à quoi ? 

Modulez les fibres pour éviter le mal de ventre

Il existe deux sortes de fibres, les solubles (dans la plupart des légumes, des fruits, dans l'avoine et l'orge) et les insolubles. Toutes se gonflent d'eau dans le tube digestif et sont nécessaires au bon déroulement d'une digestion qui ne fait pas mal au ventre.

Les fibres insolubles se trouvent surtout dans le blé entier, et tous les produits qui en contiennent. Insolubles, ça veut bien dire ce que ça veut dire ! Elles passent tout droit et ça peut faire mal au ventre. Alors que les solubles se fondent dans tout le magma digestif sans se faire remarquer.

Si, par souci de minceur ou pour lutter contre la constipation, vous absorbez tous les jours des céréales au blé entier, type All Bran, voilà peut-être une des explications à vos soucis de ventre.

Faites l'expérience, éliminez tout ce qui est au blé entier, vous verrez bien si ça va mieux. En même temps, dispensez-vous aussi de petits pois, de choux de Bruxelles, de brocoli, de poire et de pomme qui contiennent aussi pas mal de fibres insolubles.

Mal au ventre : et si vous mangiez plus lentement ?

Quoi que vous mangiez, quand vous avalez tout rond, trop vite, ça n'est jamais une bonne chose. Non seulement pour votre poids car vous ne laissez pas le temps à votre cerveau d'en haut de mettre en route le processus de satiété et vous mangez trop mais aussi pour votre cerveau d'en bas, votre ventre.

Manger vite est une manifestation de stress : "je suis pressé, j'ai pas le temps". Et alors, ça twitte beaucoup entre les deux lors des repas. Le résultat est un inconfort digestif dans les heures qui suivent, ventre gonflé, gargouillant, ballonnant.

Si vous êtes souvent en conflit avec votre ventre, c'est probablement la première mesure à prendre. La plus simple aussi.

Qu'est-ce qui peut vous empêcher d'essayer ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 18 Février 2011 : 11h19
Mis à jour le Mardi 20 Janvier 2015 : 17h07
Source : « The Second Brain : a groundbreaking new understanding of nervous disorders of the stomach and intestine», Michael D. Gershon, Ed. Harper-Perrenial, New-York, 1999.
A lire aussi
Colites Publié le 10/08/2009 - 00h00

La colite est une inflammation du côlon : elle est le plus souvent bénigne, ce qui ne l'empêche pas de gâcher la vie de ceux qui en sont victimes. L'alimentation a-t-elle une influence positive ou négative ?

Fibres : un bon atout pour mincir ? Publié le 12/01/2015 - 07h00

Invisibles dans notre alimentation, les fibres tiennent pourtant une place prépondérante dans notre équilibre alimentaire sans nous apporter la moindre calorie. C’est une des raisons pour lesquelles ces indispensables fibres sont un bon atout pour mincir.

Fibres : bienfaits et inconvénients Publié le 26/09/2008 - 00h00

Les fibres alimentaires sont absolument indispensables à l'équilibre du tube digestif et à celui de l'organisme.Elles représentent ainsi un facteur de bonne santé.Les bienfaits des fibres alimentaires sont nombreux.Mais celles-ci et principalement les fibres insolubles présentent quand même...

Plus d'articles