J'ai mal au ventre, qu'est-ce que je mange ?

J'ai mal au ventre, qu'est-ce que je mange ?

Mal de ventre, boissons gazeuses et pets

Vous fabriquez, comme tout le monde, de 0,5 à 1,5 l de gaz par jour. Ces gaz viennent de la fermentation des résidus alimentaires dans votre colon et se nomment flatulences. Celles-ci signent le bon fonctionnement du colon : après une opération chirurgicale sur le ventre, qu'est-ce qu'on guette ? Le premier pet, signe que la continuité est rétablie.

Au quotidien, ce litre de gaz, composé d'azote, d'oxygène, d'hydrogène et de gaz sulfurés, doit être éliminé plus ou moins fréquemment. Sous forme de 12 à 25 pets par jour en moyenne, émis le plus discrètement possible, en priant pour qu'ils soient silencieux et inodores puisque nos codes sociaux interdisent le rot et le pet, même en famille. Ca n'est pas toujours facile !

Quand on a été élevé dans une interdiction totale de pets, on se retient, ce qui peut entraîner une distension de l'intestin. Ca fait mal au ventre et c'est souvent une cause de constipation.

Ce litre de gaz auquel vous n'échappez pas et qui chatouille votre ventre, inutile de l'augmenter avec celui des boissons gazeuses !

Si vous ingurgitez un ou deux litres de sodas par jour, si vous êtes accro à l'eau gazeuse, ne vous étonnez pas de flatuler tout au long de la journée. Et si vous êtes de ceux qui retiennent beaucoup leurs pets, buvez de l'eau plate et dispensez-vous de sodas.

Votre ventre vous causera certainement moins d'ennuis.

Crudités à gogo : attention aux maux de ventre

Oui, il faut manger des légumes et des fruits. A chaque repas, y compris au petit déjeuner en ce qui concerne les fruits.

Mais les uns et les autres peuvent être irritants pour les intestins et acteurs de la bataille que vous entretenez avec votre ventre. Les légumes crus, surtout. Nous ne sommes pas des lapins et la cuisson n'a pas été inventée pour rien.

Les fruits ? Toujours bien mûrs. Les légumes ? Cuits de préférence. Les salades et autres crudités ? Pas à tous les repas et alors, toujours bien mâchées.

Quand vous les avalez trop vite, pas assez réduites en bouillie, le boulot doit être alors fait par votre estomac d'abord, vos intestins ensuite. Vous leur demandez un travail supplémentaire et votre ventre proteste, il a raison !

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 18/02/2011
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : « The Second Brain : a groundbreaking new understanding of nervous disorders of the stomach and intestine», Michael D. Gershon, Ed. Harper-Perrenial, New-York, 1999.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Pourquoi j'ai mal au ventre ?

Un mal de ventre peut avoir de nombreuses causes. 
Pour les identifier, décrivez vos symptômes sur e-docteur et bénéficiez de conseils personnalisés.
C'est gratuit et anonyme.

Accédez à e-docteur

Partenaire média

 

Ecoutez la chronique sur la digestion de Public Santé :

Comment faciliter la digestion ?

en savoir plus