émeraude
Portrait de cgelitti
bonjour,voila ma mère est en pleine dépression a tendance suicidaire,je ne l'avais pas vu?elle rigoler elle ne le fesais pas voir,la seule chose c'est quelle est insomniaque depuis 20ans donc je penssais que cela été de la fatigue,jusqu'au jour ou tout dégringola:plus de rire plus de sortie plus rien(presque un légume)alors elle a été hospitalisé pendant 1mois mais elle est ressortie mais sa n'aller pas mieux donc elle vient de repartir!S'il vous plait je voudré savoir comment je peut l'aider car j'ai essayer pleins de trucs mais sa ne marche pas!!!Je veut l'aider dans ce moment difficile car la je me sent impuissante et inutile!Merci d'avance pour vos réponses
émeraude
Portrait de cgelitti
Il n'y a pas de souci, je te réponds avec plaisir tu sais. On ne pense jamais assez aux personnes qui accompagnent les personnes dépressives, pourtant ce qu'elles vivent n'est vraiment pas drôle et très déstabilisant ! La dépression est assez vicieuse comme maladie, il faut toujours rester vigilant car dès qu'on se laisse aller ça peut revenir au galop. Mais s'il y a une vraie évolution psychique (par un travail sur soi) et un déclic qui redonne le goût à la vie, je suis sûre qu'on peut s'en sortir pour de bon.
En ce qui me concerne, je suis tombée en dépression en septembre dernier (suite au décès d'un proche). Il y a eu des hauts et des bas, mais là depuis plus d'un mois, j'ai vraiment passé un cap et il y a eu ce déclic dont je te parle ! Mais j'ai beaucoup de chance : j'ai un mari exceptionnel, prêt à tout pour m'aider et très à l'écoute. En décembre dernier, j'ai eu un vrai passage à vide, il l'a senti et à immédiatement posé 10 jours de congés pour s'occuper de moi. Je n'ai jamais eu à aller à l'hôpital et je pense que c'est vraiment grâce à lui. Pendant ces 10 jous, nous avons pu partir 2 jours en Bretagne dans un super hôtel grâce à mes beaux-parents qui nous ont offert un week-end gastronomique pour 2. Ca m'a fait énormément du bien de passer 2 jours simplement à profiter de la vie avec mon mari.
Voilà le genre de choses qui m'ont fait énormément du bien.
Mais chacun peut trouver des petites choses qui aide...
Courage, tiens bon, et encore une fois : pense à toi !
flore
Portrait de cgelitti
Je sais qu'il ne faut pas que je culpabilise mais c'est plus fort que moi car je me dis que si je l'avait vu dés le départ peut étre que sa ne serais pas comme sa aujourd'hui.Pour étre a l'écoute sa j'y suis mais elle ne veut pas en parler elle ne veut pas non plus sortir elle reste enfermer sur elle méme et je ne sais plus quoi faire j'en est marre de ne pouvoir rien faire la seule chose que je fait c'est de la regarder dépérrir de jour en jour et je le suporte plus je veut l'aider a s'en sortir et ne pas étre un meuble!merci de m'avoir répondu sa fait plaisir de savoir qu'il y a des gens pour vous soutenir méme si se n'est pas qui est la dépression.
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Surtout ne culpabilise pas de ne pas avoir vu l'état réel de ta mère, ce n'est pas évident de s'imaginer ce genre de choses... Moi même, mes parents ne se rendent pas compte de mon état (similaire à celui de ta mère) et pourtant cela dure depuis près d'un an...
C'est difficile de te donner des conseils pour aider ta mère à s'en sortir car il n'y a qu'elle qui puisse décider d'avancer. Et pour cela, c'est surtout de l'aide d'un bon psychiatre dont elle a besoin.
Tout ce que tu peux faire, je crois, c'est être à l'écoute quand elle a besoin de parler, l'aider à se distraire, à se changer les idées... tout en respectant ses envies, ses idées... Il faut vraiment qu'elle se sente respectée, comprise dans sa souffrance...
Je ne vois pas trop d'autres choses... Simplement être là, à ses côtés, la soutenir, c'est déjà beaucoup.
Bon courage ! Je suis de tout coeur avec toi.
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour Flore,
C'est vrai que lorsque la personne n'a plus rien envie de faire, ni même de parler, c'est très difficile pour les proches... Il ne faut pas lui en vouloir, ce n'est pas contre toi, et malheureusement tu n'y peux rien.
Est-ce que ta mère est suivie régulièrement par un psychiatre ? Ca par contre c'est indispensable ! Et puis, il faut trouver un traitement adéquat : quand on trouve le bon antidépresseur et qu'il est parfaitement dosé, ça aide énormément. Mais encore faut-il que ta mère le prenne sérieusement.
Prends soin de toi aussi car c'est très dur ce que tu vis, et à force si tu oublies de prendre soin de toi tu risques de plonger à ton tour dans la dépression.
Il faut que tu ailles bien pour pouvoir l'aider vraiment.
Après c'est surtout à elle de trouver les moyens et la force de s'en sortir. Tu peux essayer tout de même de l'aider à trouver de bonnes raisons de vouloir s'en sortir, c'est déjà beaucoup.
Bon courage ! Je sais que c'est très dur pour les proches, moi j'en ai fait voir de toutes les couleurs à mon mari. Mais il faut tenir !
DE toute coeur avec toi...
flore
Portrait de cgelitti
tout d'abord merci de ton soutien.Sinon oui elle est suivie par une psy,pour le traitement je crois que c'est bon il me semble que le nouveau est bon,d'ailleur elle sort de l'hopital cette aprés midi,mais je crois que c'est un peut tot mais bon!Sinon moi franchement il est vrai que je suis un peut perdu mais se n'est pas le premier de mes souci pour l'instant ma mére d'abord et moi plus tard.Mais j'ai constament peur qu'elle rechute,croit tu que on peut ne jamais retomber dedans?Car sa me fait trop mal de voir ma mére quand elle est comme sa!Et sans indiscrétion toi tu t'en est sortie?Si oui comment?et tes proches qu'on t'il fait pour t'aider?Merci d'avance pour ta réponse et merci pour se petit temps que tu me consacre pour me répondre.
Sujet vérouillé