Doc Tammy
Portrait de cgelitti
Bonjour

Je me trouve dans une situation difficile, j'ai 43 ans et trois enfants. Je ne souhaitais pas avoir d'autres enfants mes journées étant bien remplies car je m'occupe aussi de ma mère handicapée. je viens d'apprendre que je suis enceinte et ce sont des jumeaux. je ne sais pas quoi faire, d'un côté il y a la joie d'une maternité et de l'autre l'angoisse d'une grossesse annoncée très difficile par les médecins avec des risques pour les bébés et pour moi et la panique de me retrouver à mon âge avec deux bébés, la peur de ne pas pouvoir tout assurer.Que faire, il ne me reste que quelques jours pour me décider? Donnez-moi votre avis même si je sai que je suis la seule à décider, j'ai besoin d'entendre des avis. Merci.

larra12
Portrait de cgelitti
Sans doute. Mais globalement je ne suis pas déprimée, mais c'est vrai que je dois encaisser pas mal de choses entre la mort de mon père, la fin de vie difficile de ma mère, un harcèlement pénible au travail, cette interruption malheureuse et....le temps qui passe. Mais j'ai aussi mes trois trésors et demi et mon jardin potager. Carpe diem.
En tout cas merci beaucoup Crokette.
Crokette
Portrait de cgelitti
Ton mari doit pouvoir prendre sa part dans la décision et t'aider à la concrétiser, car en admettant que ta grossesse se passe "au mieux" de même que l'accouchement, il y a un "après" fort lourd à porter, d'autant que ton dernier n'a que 4 ans et que tu as une maman qui requiert des soins réguliers. Il est certain que c'est un choix qui engage au delà du désir de maternité actuelle, que tu ne pourras pas tout faire...
Crokette
Portrait de cgelitti
volontiers, Larra, mais après 14 heures, car avant je ne serai pas disponible.
A tout à l'heure si tu le souhaites.
Doc Tammy
Portrait de cgelitti
Je passerai voir si tu as envie de reparler... Mais je ne fais plus d'interventions sur les autres sujets.
Je suppose que ta mère est hospitalisée. Ca doit être pénible de songer que tes désirs de maternité ont été contrariés (en partie) par les revers de santé de tes parents.
larra12
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup crokette pour ta réponse, c'est si dur comme décision et tes questions m'aident vraiment. Pour cette grossesse, c'est juste en terme de risque, j'ai vu plusieurs médecins, mon gynéco m'a dit "si vous y tenez, on se battra pour y arriver", je sais qu'il faudra rester allongée, qu'il aura hospitalisation, et dans les grossesses tardives il peut y avoir flambée de problèmes en latence. Ca c'est pour moi, pour les bébés c'est autre chose, le rique de malformations augmente avec l'âge, la prématurité plus 2 ou 3 choses pas sympathiques avec des noms barbares. Bon, c'est aussi penser à l'avenir, à 60 ans j'aurai deux jumeaux de 16 ans, quelle mère je peux être pour eux? Mes trois enfants sont adorables (15, 8 et 4 ans) mais ils ont besoin de moi et de ma disponibilité. Je viens de perdre mon père que j'ai accompagné sans relâche dans une longue maladie durat un an, ma mère est fortement handicapée et je gère tout pour elle, je suis hapée de tous les côtés. Le père serait plutôt charmé par l'idée d'avoir des jumeaux mais il ne veut en aucun cas m'exposer ou exposer les bébés à des soucis, il me laisse souveraine. Envie de maternité? Je crois qu'à 44 ans une femme prend la mesure de la fin de sa vie de génitrice, c'est un deuil à faire parfois douloureux parfois non. J'ai trois enfants, désirés, souhaités, adorés, mais un jour il faut bien que cela s'arrête et je l'accepte, mais là, les ovulations anarchiques de la préménaupose m'ont joué un tour.A-t-on le droit d'être égpïste ou de ne pas avoir le courage d'affronter ces peurs? Mais que c'est difficile. Merci encore pour ton message. Je me sens moins seule d'un coup.
Crokette
Portrait de cgelitti
C'est vrai que la réalité écorne le rêve de la bonne mère éternelle (comme la Vierge dont nous parlons sur l'autre forum) sans âge, qui jamais ne dit non et qui enfante sans cesse et nourrit et protège etc. Et nous nous sommes des humaines avec des limites bien humaines !
fran
Portrait de cgelitti
ok
larra12
Portrait de cgelitti
Ah mon Dieu
larra12
Portrait de cgelitti
C'est aussi pour cela que je n'osais parler et que je mesure les mots que j'utilise, ce n'est pas évident, mais bon je ne vais pas si mal que cela. Je ne souhaite pas te mettre mal à l'aise.
Doc Tammy
Portrait de cgelitti
Et n'oublie pas : sursum corda !
Tu as fait le bon choix en son temps car là tu ne tiendrais plus.

Pages

Sujet vérouillé