gyp
Portrait de cgelitti
Coucou tout le monde. Voila j'ai 16 ans et il y a un peu plus d'un mois j'ai subit une IVG (29 décembre). Mon IVG c'est bien passé. Mais aujourd'hui rien ne vas plus. Depuis le jours de l'an environ je suis pas bien. Quand je pense a cette IVG je pleure, pleure et pleure. Sans m'arreter. Depuis entre mon copain et moi sa ne vas pas non plus. Je suis devenu sensible, chiante, méchante, bref bizarre. C'est dispute sur dispute. J'ai l'impression que depuis cette IVG tout à changer. Dans ma tête c'est tout flou, je ne c'est plus ce que je veut, ce que je ne veut pas. En tombant enceinte j'avais pris un peu de poid, du ventre ect... Et depuis je ne peu plus voir mn corps dasn une glaçe, je me trouve tous les complèxe du monde. Avant, comme toute les fille de mon âge, on se trouve un peu grosse ect mais rien de bien méchant j'étais assez allaise dans mes baskets mais aujourd'hui je me sens horrible. J'en ai marre je ne peu en parler à personnes, pas mes parent, aucune amies, seul mon copain et au courant mes le dialogues entre nous a ce sujet est bof, il n'est pas très bavard et puis il y a un mois que sa c'est passé. Le problème c'est que je suis vraiment pas bien je pleure tout le temps j'arrive plus a être heureuse comme avant. Il y a quelque choses qui ne vas pas. Le plus embêtetant c'est entre mon copain et moi, cela fais plus d'un ans que l'on est ensemble, je suis très amoureuse de lui. je veux pas le perdre a cause de cette erreure. Aidez moi svp suis-je en dépression ?
gyp
Portrait de cgelitti
je ne sais pas si tu es en vraie dépression, mais en tout cas, tu déprimes sec, et ça c'est pas bon. Tu vas mal pour plusieurs raisons : une toute bête, c'est le choc hormonal : être enceinte, c'est une revolution dans le corps, avorter ou faire une fausse-couche, c'est une chute brutale des hormones, ça peut faire déprimer physiquement, pendant plusieurs semaines on ne sent patraque.
mais également il y a bien des choses qu'une ivg perturbe dans la tête : les rapports avec les adultes déjà ;quand on a 16 ans, une ivg ça fait vieillir d'un coup, on peut se sentir mal avec les parents, le copain, parce qu'on sait qu'on aurait pu devenir maman et qu'on ne l'a pas fait, parce qu'on sent que le copain n'est pas autant concerné qu'on le voudrait etc.. Bref, il y aurait beaucoup de choses à dire mais sur ce forum ce n'est pas très facile.....
Ce que je te conseille, c'est de trouver quelqu'un de solide à qui en parler parce que rester enfermée avec ses problèmes, c'est mauvais et dangereux. Alors, soit ton médecin, soit l'infirmière de ton lycée, soit le planning familial, soit le filsantéjeunes, soit un adulte que tu aimes bien et en qui tu as confiance, mais il faut que tu arrives à te faire soutenir.
Sujet vérouillé