ehoui
Portrait de cgelitti
Bonjour j'ai remarqué hier que vers le milieu du crane il y a une partie gonflé de plusieurs centimètre alors que le reste est plat....Es ce grave ? Que signifie cela svp...

Merci

ehoui
Portrait de cgelitti
1.1. Rappel anatomique
Le crâne constitue une boite osseuse à laquelle on reconnaît une partie supérieure, la voûte, une partie inférieure, la base. L'exocrâne en constitue la surface extérieure, l'endocrâne la surface intérieure. L'ensemble des os du crâne (huit os) et de la face provient de zones de sclérobastème dont les unes évoluent vers la chondrification (base du crâne et ébauche de la face) alors que les autres se transforment directement en os de membrane (voûte du crâne et une partie des os de la face).


Ces différents os sont percés de nombreux orifices et de canaux qui livrent passage à des vaisseaux ou à des nerfs. Ces orifices peuvent être visibles sur la face endo soit sur la face exocrânienne, mais aussi sur les deux faces. Les os du crâne sont constitués de deux lames de tissu osseux compact (les tables externe et internes) enserrant une couche plus ou moins épaisse de tissu osseux spongieux (le diploë) qui contient dans ses mailles de la moelle osseuse. Ces os s'unissent selon des lignes plus ou moins régulières constituant les sutures à l'intersection desquelles se dessinent des figures qui correspondent à l'emplacement qu'occupait les fontanelles sur le crâne en voie de développement.


L'exocrâne correspond à une boîte présentant six faces. La face supérieure correspond à la voûte. La face antérieure répond à la portion écailleuse de l'os frontal. Les faces latérales sont formées d'avant en arrière par une portion de l'os frontal et de la grande aile du sphénoïde, la partie inférieure du pariétal, l'écaille du temporal et l'occipital. La face postérieure répond à l'écaille du temporal et à l'occipital. La face inférieure répond à la base du crâne qui peut être séparée en deux parties : faciale et temporo-occipitale.


La partie faciale est constituée par l'ethmoïde, la partie orbito-nasale du frontal et par le sphénoïde. Elle comprend dans la région médiane et d'avant en arrière :


* l'échancrure et l'épine nasale du frontal,

* la face inférieure de l'ethmoïde,

* la face antérieure du corps du sphénoïde,

* les orifices des sinus sphénoïdaux, la face inférieure du corps du sphénoïde.


Elle comprend latéralement :


* les fosses orbitaires du frontal,

* la face inférieure des petites ailes du sphénoïde,

* la face exocrânienne des grandes ailes du sphénoïde séparées des petites par la fente sphénoïdale,

* les apophyses ptérygoïdes.


La partie temporo-occipitale est formée sur une ligne médiane et d'avant en arrière par l'apophyse basilaire de l'occipital (ou clivus), le trou occipital (ou foramen magnum), la crête occipitale externe. Les parties latérales de la région temporo-occipitale de la base du crâne peuvent être divisées en deux zones triangulaires, l'une antéro-externe ou temporale, l'autre postéro-interne ou occipitale, par une ligne allant du bord postérieur de l'aile interne de l'apophyse ptérygoïde au bord postérieur de l'apophyse mastoïde.


L'endocrâne au niveau de la voûte répond d'avant en arrière à l'os frontal, aux deux os pariétaux, à l'écaille du temporal et à l'occipital. Toute cette surface est marquée par de nombreux sillons et gouttières vasculaires. La face endocrânienne au niveau de la base du crâne est une région pouvant être divisée en trois étages, antérieur, moyen et postérieur.


L'étage antérieur est limité en arrière par le bord postérieur des petites ailes du sphénoïde et du jugum sphénoïdal. Il est constitué par les os frontal, ethmoïdal et sphénoïdal. L'os frontal constitue l'élément principal de cet étage antérieur. L'ethmoïde, os impair et médian, est constitué par deux lames (horizontale ou criblée et verticale ou perpendiculaire) et deux masse latérales appendus aux bords latéraux de la lame horizontale (cf. chapitre radioanatomie des sinus). Le sphénoïde participe à la constitution de l'étage antérieur par :


* le jugum sphénoïdal au milieu, partie antéro-supérieure du corps qui s'articule avec la lame criblée,

* les processus clinoïdes antérieurs, en-dehors du jugum, surplombant par l'avant la fosse hypophysaire,

* les petites ailes sur les côtés, naissant de la partie antéro-latérale du corps du sphénoïde par deux racines délimitant le canal optique.


L'étage antérieur de la base du crâne surplombe les cavités nasales et les orbites. La partie la plus haute des cavités nasales se situe en dessous de la lame criblée et des gouttières olfactives en avant, en dessous du jugum sphénoïdal en arrière.


L'étage moyen est un étage sphéno-temporal, limité en arrière par le bord supérieur des rochers et la lame quadrilatère du sphénoïde. L'os sphénoïdal constitue la fondation de l'étage moyen de la base du crâne et forme le plancher de la fosse cérébrale moyenne. Cette structure anatomique complexe comprend des foramens vitaux qui laissent passer d'importantes structures neuro-vasculaires. L'aspect de cet os ressemble à un oiseau avec les ailes déployées. Il comprend un corps central, deux paires d'ailes latérales et deux processus ptérygoïdes qui ont une direction inférieure. L'os temporal ne participe à la constitution de l'étage moyen que par la portion horizontale de l'écaille. Celle-ci s'articule en dedans et en avant avec la portion horizontale de la grande aile du sphénoïde. L'étage moyen de la base du crâne surplombe le nasopharynx et les régions profondes de la face. Il comporte de nombreux espaces de communication avec la face :


* le canal optique qui laisse passer le nerf optique et l'artère ophtalmique. Son axe se dirige vers l'avant, vers le dehors et un peu vers le bas,

* la fissure orbitaire supérieure (ou fente sphénoïdale) séparant les petites des grandes ailes, constituée par une partie inféro-interne large et une extrémité supéro-externe effilée. Elle laisse passer principalement les nerfs de l'oculo-motricité, les branches nasales, frontales et lacrymales du trijumeau, la veine ophtalmique,

* le trou rond (ou grand rond ou encore foramen rotundum) creusé dans la grande aile du sphénoïde, juste en-dehors de la partie antéro-latérale du corps du sphénoïde, laisse passer le nerf maxillaire en direction de la partie haute de la fosse ptérygo-palatine. Sa direction est sagittale,

* le trou ovale dans la grande aile en arrière et en-dehors du trou rond. Sa direction est verticale et permet le passage du nerf mandibulaire dans la région ptérygoïdienne et de l'artère petite méningée,

* le trou épineux (ou petit rond, foramen spinosum) de dimension réduite, juste en dehors et en arrière du précédent, également creusé dans la grande aile du sphénoïde. Il permet le passage de l'artère méningée moyenne en provenance de la région ptérygoïdienne,

* le trou déchiré antérieur (ou foramen lacerum) constitue un espace de séparation à la partie interne de la suture sphéno-pétreuse, fermée par un fibrocartilage relativement résistant ne laissant le passage qu'au nerf vidien et de façon inconstante à une branche méningée de l'artère pharyngienne ascendante,

* le canal carotidien sort du rocher juste en arrière du sinus caverneux. Il est parcouru par l'artère carotide interne,

* le canal ptérygoïdien creusé dans l'épaisseur de la racine médiale du processus ptérygoïde, contient le nerf vidien. Sa direction est sagittale vers la fosse ptérygo-palatine.


L'étage postérieur est un étage sphéno-temporal. Il comporte à sa partie moyenne et d'avant en arrière :


* la gouttière basilaire,

* le trou occipital ou foramen magnum,

* la crête et la protubérance occipitale interne.


Latéralement, on retrouve de dedans en dehors : les masses latérales de l'occipital avec l'orifice du canal condylien antérieur ; le trou déchiré postérieur (ou foramen jugulaire). On retrouve en dehors du foramen jugulaire la face postéro-supérieure du rocher avec le conduit auditif interne, la fossa subarcuata et la fossette de l'aqueduc du vestibule. En arrière du foramen jugulaire se situent les fossettes cérébelleuses de l'occipital et la gouttière du sinus latéral ; cette gouttière présente dans son segment vertical le trou mastoïdien et dans son segment terminal, le trou condylien postér.......etc.....

tu vois, une vraie géographie, rien de lisse, rien de ronds, que des bosses...
ehoui
Portrait de cgelitti
Je suppose que la partie bombée commence vers le milieu du crane et part vers l'arrière ?
la petite dépression juste avnt la bosse correspond à l'emplacement de ta fontanelle bébé.. je pense que tout est normal, mais je ne suis pas docteur.. tu devrais en parler à quelqu'un autour de toi et voir s'il a la même chose ?
doudou
Portrait de cgelitti
Donc quelles genre de bosses seraient inquétante sur le crâne...Es ce qu'une irrégularité du crane peut être inquétante..Si oui dans quel cas?
ehoui
Portrait de cgelitti
c'est récent cette irrégularité ou ancien ? ou tu ne sais pas ? elle te fait mal ?
doudou
Portrait de cgelitti
Je sais pas c'est ca le problème...

c'est comme si ca c'été mon crane:

III
III
III
III
I*I
I*I

ET au niveau des étoiles c'est surélevé.
NOn la petite montagne fait pas mal vs en pensez quoi?
Sujet vérouillé