Intoxication au monoxyde de carbone

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Janvier 2012 : 09h50
-A +A

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz dangereux car incolore, inodore et se diffusant très rapidement à l'intérieur des logements.

Intoxication au monoxyde de carbone : Comprendre

Le monoxyde de carbone est produit lorsqu'un véhicule ou un appareil brûle un combustible tel que la gazoline, l'huile, le gaz naturel, le propane, le bois ou le kérosène. Les appareils mal utilisés ou mal entretenus peuvent dégager une quantité dangereuse de CO et provoquer des intoxications. L'intoxication au monoxyde de carbone, qui reste l'une des rares causes de décès accidentels par intoxication, fait chaque année de nombreuses victimes essentiellement du fait du non-respect de consignes élémentaires de prudence et de sécurité. Le monoxyde de carbone est fixé par l'hémoglobine des globules rouges, ce qui perturbe le transport d'oxygène aux cellules de l'organisme. L'oxygénation des tissus se trouve donc diminuée. Le monoxyde de carbone, gaz incolore et inodore, entraîne :

  • soit une intoxication brutale et aiguë, avec maux de tête, vertiges, nausées, perte de connaissance.
  • soit une intoxication insidieuse et chronique, se manifestant par des maux de tête, des nausées et une grande fatigue.

Intoxication au monoxyde de carbone : Causes

  • Appareil encrassé ou mal réglé. Le monoxyde de carbone est dégagé par toute combustion incomplète de substance carbonée (fuel, gaz, mazout, pétrole, essence, charbon, bois...). Les accidents domestiques, collectifs ou individuels, sont dus au mauvais réglage ou au mauvais entretien de chaudière, chauffe-eau, chauffage d'appoint, cheminée ou poêle à charbon.
  • Mauvaise aération. Le calfeutrage excessif des ouvertures et le confinement empêchent l'évacuation du monoxyde de carbone qui refoule alors à l'intérieur du logement.
  • Vétusté des appareils.
  • Utilisation incorrecte des appareils (appareils de chauffage d'appoint utilisés de façon continue) ou utilisation d'appareils non conçus pour être utilisés à l'intérieur des locaux (braseros, groupes électrogènes).
  • Intoxications lors d'incendies.
  • Suicides, par l'intermédiaire des gaz d'échappement d'un véhicule.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Janvier 2012 : 09h50
Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), http://www.inpes.sante.fr/CO/default.html. Le monoxyde de carbone. J.L. Géromini. Coédition TEC & DOC et EM Inter, 2000. Intoxication par le monoxyde de carbone. Ph. Bauer, M. Weber. Masson, 1995. Impact Quotidien n° 1177 du 03/03/1998, page 7.
A lire aussi
Monoxyde de carbone : le " tueur silencieux " Publié le 18/12/2000 - 00h00

Avec l'arrivée du froid, nos appareils de chauffage reprennent leur fonctionnement. Comme les gaz d'échappement et les incendies, les chauffages, surtout lorsqu'ils sont situés dans des pièces de petite taille et peu aérées, dégagent du monoxyde de carbone. Son inhalation empêche nos...

Intoxication au monoxyde de carbone : déjà 3 morts ! Publié le 22/11/2011 - 18h05

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore mais hautement toxique et qui fait chaque hiver des centaines de victimes. Ce gaz provient des appareils de chauffage mal entretenus : chaudières, chauffe-eau, cuisinières, chauffage d’appoint, etc. Autrement dit, les intoxications au...

Qui se chauffe dégage du monoxyde de carbone Publié le 02/01/2006 - 00h00

Indolore et invisible, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant qui intoxique chaque année 6.000 Français. Les personnes en situation précaire ne sont pas les seules victimes, nous pouvons tous être concernés. Cet hiver, avez-vous fait ramoner vos conduits ?

Plus d'articles