A.D.P.I.
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je souffre d'une legere intoxication au gaz / cherozen (j'habite au Moyen-Orient et les chauffages utilises sont de ce type). J'ai ete exposee plusieurs fois cet hiver a des emanations dues a un chauffage a cherozene defectueux. Les premieres fois les symptomes etaient anodins et sont passes rapidement apres l'eviction de la source. Mais ils avaient tendance a s'accentuer a chaque fois on faisait un nouvel essai, et meme lors de l'enclanchement du four a gaz de la cuisine, j'ai commence a ressentir des malaises. Il y a 3 jours, j'ai aspire a nouveau une petite quantite de gaz en enclenchant le chauffage a gaz, alors que la flamme refusait de rester allumee. Malgre une exposition d'a peine une minute, je me suis sentie tres mal: maux de tete, nausees, fatigue mentale. Le lendemain, je me suis renduee a l'hopital et on m'a assure qu'il n'y avait plus de signe d'intoxication. Reste que je ressens une grande fatigue nerveuse et de la peine a me concentrer. J'aimerais savoir:

1 - combien de temps faut-il pour que ces symptomes disparaissent.

2 - les expositions successives n'ont jamais ete longues et n'ont pas incommode d'autres membres de la famille, pas meme les enfants. Est-ce que certaines personnes sont plus sensibles que d'autres?

3 - est-ce qu'il peut y avoir une cumulation qui expliquerait que l'intensite des symptomes va en grandissant.

4 - a ce niveau-la, y a-t-il des risques de sequelles? Je viens de contacter un neurologue qui m'assure que non, mais j'aimerais avoir d'autres avis.

Je vous serais tres reconnaissante de m'aider a y voir clair, car je suis inquiete. Grand merci d'avance

Isabelle

A.D.P.I.
Portrait de cgelitti
En savoir plus sur
http://www.adpi-protection-incendie.com/index.php?page=27&lg =1
Sujet vérouillé