Interview : Pourquoi les régimes sont-ils inefficaces ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Avril 2004 : 02h00
-A +A
Régimes Mayo, Montignac, ananas, diète protéinée... La liste est longue et les adhérents ponctuels, qui glissent de l'un à l'autre, sont toujours aussi nombreux. Pourquoi un tel succès des régimes ? Nous recherchons tous la solution miracle ! Or selon le Dr Dominique Boute, c'est justement la raison de nos échecs. En fait, nous n'abordons pas le problème du bon côté. Explications.

e-sante : Les régimes restrictifs sont aujourd'hui déconseillés car, un jour ou l'autre, on craque et on reprend les kilos perdus, voire davantage à chaque épisode de restrictions. Mais avec un régime plus souple, ne risque-t-on pas de perdre le fil et de se décourager par le peu d'effet sur la balance ?Dr Dominique Boute : Le problème est qu'on ne guérit pas d'un problème de poids. L'organisme tend naturellement vers le poids le plus haut, car son seul objectif est de garder un poids stable. Parallèlement, il est plus facile pour l'organisme de stabiliser le poids en en prenant plutôt qu'en en perdant.De plus, il ne faut pas se tromper d'objectif. Le but est de « contrôler son poids » et non de suivre un régime. En fait, on confond souvent objectif et moyen pour y parvenir. Si on se trompe d'objectif, on se retrouve à la recherche permanente de la solution miracle qui n'existe pas. Et on y va du régime « soupe » par ci, de la diète hyperprotéinée par là, etc. On perd du poids, puis on reprend tout et souvent plus, et le pire c'est que l'on se sent encore coupable de ne pas avoir fait la sacré « phase de stabilisation »...En fait, « perdre du poids », c'est entrer dans une véritable dynamique de changement. Il ne faut pas se leurrer, il n'est pas possible de maigrir sans changer. Le problème est que l'on est confronté à deux éléments : « le plaisir de manger » et « le désir de changer ». Ces deux éléments ne sont pas sur la même échelle de temps : le plaisir de manger est immédiat alors que le plaisir de se voir changer se construit sur le long terme. Il faut donc s'appuyer sur le plaisir de changer pour trouver un nouveau plaisir de manger et retrouver ainsi un nouvel équilibre. Le moteur est donc la motivation au changement, en sachant que ce que l'on met en place pour perdre du poids doit être quasiment définitif et que ceci doit obligatoirement s'inscrire dans un registre de plaisir et non de contrainte.

e-sante : Devant la multitude des régimes qui sont proposés à tout va, comment s'y retrouver ? Comment savoir s'ils peuvent réellement être efficaces et sans danger ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Comment choisir le sien ?

Dr Dominique Boute : Le point essentiel est de s'orienter vers des solutions qui peuvent s'inscrire dans la durée. Comment trouver crédible un « régime » comme celui du Dr Atkins par exemple (totalement déséquilibré et hypercholestérolémiant) et dont il est dit qu'il ne doit pas être poursuivi plus d'un mois... Comment juger efficace un régime « soupe », dont on nous explique la notion de calories « négatives », ce qui est nutritionnellement aberrant. Bien entendu, en ne mangeant que de la soupe de légumes, votre apport énergétique est en dessous de votre métabolisme de repos, et la perte de poids sera rapide, mais cela ne dure pas car l'organisme va réduire ses dépenses énergétiques pour s'adapter et donc la reprise de poids se fera à grande vitesse.On nous dit également, « perdez jusqu'à 3 kg par semaine » avec une diète protéinée !!! Ceci peut, non seulement, être dangereux pour l'organisme, mais également conduire à des troubles du comportement alimentaire de type compulsifs...Il est effectivement difficile pour le consommateur de s'y retrouver.Je pense que le point important est de se sortir définitivement de cette notion de « faire régime ». Ce n'est pas le mot régime en soi qui est gênant, mais la notion de faire ou ne pas faire régime. Ceci signifie qu'à des moments, on fait quelque chose pour son poids et qu'à d'autres moments on ne fait plus rien. Cette loi du « tout ou rien » conduit inéluctablement au phénomène « yoyo ». L'objectif doit avant tout être l'équilibre de l'alimentation et la lutte contre la sédentarité. L'élément important est aussi de bien analyser ses motivations à la perte de poids et de savoir où l'on veut aller.

e-sante : Vous avez vous-même créé un régime, accessible sur Internet. En quoi respecte-t-il tout ce que vous venez de dire et en quoi est-il efficace ?

Dr Dominique Boute : L'outil de gestion de menus permet de fournir à l'internaute une base d'alimentation, dont l'apport énergétique répond à l'objectif de perte de poids, tandis que la répartition et le type de plats sont adaptés aux contraintes de la vie quotidienne (travail, envies, etc.). Nous avons souhaité fournir des éléments concrets et pratiques (recettes, listes de courses, photos de portion d'aliments, exclusion d'aliments...), et modifiables comme on le veut chaque semaine. Ceci fournit une base permettant d'aider l'utilisateur à mieux s'organiser et prévoir l'alimentation de la semaine, ce qui est un point fondamental pour prendre le contrôle de son poids.Le module de suivi hebdomadaire permet de visualiser les progrès accomplis, ce qui est fondamental pour garder la motivation. Nous incitons également les utilisateurs à nous adresser leurs impressions et à nous parler de leurs difficultés, afin de pouvoir les soutenir efficacement. C'est cette dimension de « Coaching Minceur » que nous souhaitons accentuer aujourd'hui. Par le « Coaching Minceur », nous souhaitons aider l'internaute à passer du désir de changement, au plaisir de changer. Sur Internet : www.monregimeperso.fr

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Avril 2004 : 02h00
A lire aussi
L'idéal minceur peut-il perturber le comportement alimentaire ? Publié le 07/07/2004 - 00h00

Tous les ans, fleurit le thème de la minceur. Cette consommation de la minceur, n'est-elle pas, insidieusement, en train de nous conditionner à vouloir perdre du poids, encore et toujours... Est-ce aussi anodin que cela, de jouer avec son poids ? Le Dr Dominique Boute* nous apporte des éléments...

Le régime contre-attaque Publié le 14/04/2009 - 00h00

Premier objectif : prendre le contre-pied des autres régimes et en proposer un qui s'adapte à notre propre mode de vie. Deuxième objectif : retrouver son poids d'équilibre et protéger durablement son coeur. Le Dr Boris Hansel* nous explique précisément en quoi consiste ce régime '...

Plus d'articles