Sylvie
Portrait de cgelitti
La consultation de mon généraliste s'élève à 26 Euros.

Pour tout problème ORL, mon spécialiste a une consultation à 25 Euros !

Ces deux médecins sont situés à MaisonsAlfort (94).

Où sont les économies de la Sécurité Sociale en nous obligeant à aller voir en plus le médecin généraliste ?

Tito
Portrait de cgelitti
C'est vrai que tout n'est pas logique dans cette réforme. J'ai beaucoup de grains de beauté et la dermato que j'ai été voir un jour pour un problème de grain de beauté qui s'atténuait, m'a dit qu'il fallait que je les fasse surveiller tous les ans. Donc, je vais aller voir mon généraliste pour lui dire "faites moi un papier pour que j'aille faire une visite de contrôle chez une dermato" ? Et qui c'est qui va payer ?
Ce qui m'exaspère, c'est qu'on paye pour des gens qui abusent. Alors, avant de faire le médecin traitant obligatoire, ils auraient mieux fait de développer le dossier médical informatisé, comme ça, les gens qui consultent 3 médecins différents pour un rhume en espérant un arrêt de travail, on aurait leur rembourser qu'une seule consultation sur les 3 !
debbie
Portrait de cgelitti
pour Brescia
Je n'ai pas de médecin traitant, alors je fais comment ?
je fais comme si j'étais malade et je prend rdv pour qu'un médecin, choisi "au hasard", me signe cette feuille ?
Où va-t-on ???
Sylvie
Portrait de cgelitti
Vous seriez médecin Breccia que cela ne m'étonnerait pas ou au moins en relation avec des médecins!

Inutile de s'éterniser avec les tarifs, on peut les trouver facilement. Moi je parle d'un cas précis.

J'ai un médecin généraliste qui me suis pour un problème de dos précis et très compétent sur tout ce qui est du domaine osseux avec spécialisation mésothérapie. Par contre, incapable de soigner une rhino !

A chaque rhino, il se bornait à me prescrire du rhinadvil et des gouttes nasales. Lorsque j'allais le voir, c'était bien parce que justement le style actifed, humex ... ne suffisait pas. Je me retrouvais avec un médicament cousin germain. J'y retournais éventuellement une 2ème fois, pas mieux. A la fin, c'était se retrouver chez l'ORL. Résultat des courses : 2 consultations généraliste à 26? chacune + une ORL à 25?.
Du coup, c'était aller directement chez l'ORL où les 25? arrivaient à suffir !

C'est dans ce contexte (qui ne doit pas être unique) que je faisais ma remarque.

Même s'il n'y a qu'une année d'étude de moins (à vérifier tout de même), même si l'on peut toujours rencontrer un mauvais spécialiste et un excellent généraliste, un spécialiste ne voit que des cas précis de son domaine, approfondi en ce domaine et restera dans la plupart des cas plus performant qu'un généraliste sur son domaine.

Certains généralistes ont eux mêmes énormément abusé des prescriptions; je continue de vois des collègues de travail avec des arrêts maladie de 15 jours pour un rien alors arrêtons de toujours incriminer les spécialistes et surtout toujours au détriment des personnes qui n'en ont jamais abusé, il en existe quand même !!!
marie78
Portrait de cgelitti
...ma peau (désolé une mauvaise manip)je ne me vois pas aller chez mon généraliste pour lui demander une autorisation enfin bref c'était juste une reflexion
a bientot
Sylvie
Portrait de cgelitti
Et oui tu le dis fort bien Tito, on paye pour tout ceux qui ont abusé et abusent encore car malgré cette réforme soit-disant admirable, les abus continuent chez certains !!!
Brescia
Portrait de cgelitti
"le passeport" que vous délivrera votre médecin traitant est indispensable pour être intégralement remboursé pour aller voir un spécialiste. Mais 90 % des patients qui consultaient un spécialiste le faisait sans aucune pathologie, des friands d'examens médicaux en tout genre, des névrosés ou hycondriaques (malades mentaux) Le rôle principal du médecin traitant est de mettre fin à ce comportement là et dans 90 % des cas le médecin généraliste n'aura pas besoin de vous envoyer consulter un spécialiste. Les patients français ont besoin de discipline et le gouvernement a confié cette lourde mission aux généralistes qu'ils seront mener à bien. Autrefois, nous n'avions pas recours à des spécialistes et nous n'étions pas plus malade que maintenant. La mort fait partie intégrante de la vie.
Dédée
Portrait de cgelitti
Vous avez de idées qu'une chèvre aurait pas ! Pas plus mon mari que moi on irait voir un spécialiste si notre médecin ne nous le disait pas car il sait bien si on en a besoin ou pas , on comprend pas ça... Pour nous ça change rien on fait comme avant. On va voir des guerisseurs ou des rebouteux pour le mal de dos ou les brulures ça economise des consultations chez le généralistes c'est que c'est pas donné 20 euros à chaque fois alors que le guerissseur une douzaine d'oeufs ou un fromage de chèvre, il s'en contente
Brescia
Portrait de cgelitti
Mais si cette personne a besoin de soins réguliers auprès d'un ORL, elle ne devra qu'aller voir une seule fois son médecin traitant pour qu'il donne son autorisation et elle ne payera ensuite plus que 27 EUROS au spécialsite sans avoir à passer par la case "médecin trtaitant à chaque fois"'(très inférieur au 50 EUROS souvent pratiqués à PARIS)
.
Mais un généraliste devra essayer de soigner lui même les patients avec une médication car s'il demande un avis ponctuel à un spécialiste( (pas de consultaion six mois avant ni six mois après), le prix de la consultation chez le spécialiste sera de 40 EUROS . Dans ce cadre là , le spécialiste ne délivrera pas de prescription, IL DOIT SEULEMENT SE CONTENTER DE DONNER UN AVIS. Il FAUDRA DONC LE CAS ECHEANT, que le patient revienne voir son médecin traitant pour que celui ci délivre une ordonnance en s'inspirant du conseil du spécilialiste alors qu'avant c'était le spécialiste qui rédigeait l'ordonnance. VOUS POUVEZ DONC VOIR A QUEL POINT LE ROLE DU MEDECIN TRAITANT EST d'une ampleur considérable , rien à voir avec le simple généraliste qu'il était.
Une consultation avec prescrition médicale dans ce cadre là est excessivement onéreuse, 20 EUROS pour la 1ere consultation chez le généraliste plus 40 euros chez le spécialiste (sans aucun examen de radiologie quelconque puis encore 20 EUROS chez le médecin traitant) donc 80 EUROS minimum pour la prescription

Dans la plupart des cas, nos médecins traitants seront donc contraints de se passer de l'avis d'un spécialiste mais ils sont tout à fait à même de soigner aussi bien que les spécialiste car ils ont seulement une année de fac de moins, une bagatelle.

Les médecins traitants ne pourront se permettre de donner qu'au compte goutte des laisse passer pour consulter un spécialiste bien moins qu'auparvant!
Sylvie
Portrait de cgelitti
Tous ces tarifs, Breccia, nous les connaissons mais la situation que je citais plus haut est bien réelle et là, où sont les économies ?!? Ceci ne répond pas à la question !

Certaines personnes abusaient peut-être mais pas tout le monde ! Il ne faut quand même pas généraliser. J'ai également vu à la fois des spécialistes et des généralistes faire des arrêts de travail à tout vent. Mais il est facile de contrôler également les prescriptions des médecins, ne pas toujours incriminer les patients aussi !

La situation éviquée par Debbie est un autre cas de figure.
isa
Portrait de cgelitti
Hé oui, Dédée, plus la médecine est efficace, moins elle est remboursée. Mon ostéo fait des miracles, et sans médicaments........mais il n'est pas remboursé.
Ces réformes n'ont aucun sens ; c'était pourtant facile de "tracer" les médecins qui ont la main lourde sur les prescriptions mais le lobby (sans parler de celui des labos) est bien puissant).

Les plus riches pourront toujours se soigner (50 euros l'ostéo, tout le monde ne peut pas), les autres bien culpabilisés feront ce qu'ils peuvent.

Pages

Sujet vérouillé