Insuffisance veineuse, jambes lourdes : qu'est-ce qu'on peut y faire ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 30 Juin 2008 : 02h00
La maladie veineuse, ou insuffisance veineuse, est une atteinte souvent bénigne, mais qui mérite d'être surveillée. Non seulement à cause des complications qu'elle peut entraîner, mais aussi parce qu'elle a beaucoup de conséquences négatives sur la qualité de la vie.

Les veines des jambes, maillon faible de la circulation sanguine

Maladie veineuse, insuffisance veineuse, jambes lourdes : ces trois expressions sont souvent utilisées pour désigner le même problème, celui du retour veineux difficile. En effet, la pompe de notre cŒur n'est pas suffisante pour faire remonter le sang depuis les pieds, et les veines n'ont pas la capacité de se contracter pour aider ce mécanisme. En conséquence, le sang a parfois tendance à stagner dans le bas des jambes, entraînant des varices (déformation des veines) voire des thromboses veineuses, plus graves (un caillot de sang se forme dans une veine de la jambe). Au jour le jour, un mauvais retour veineux signifie surtout fatigue des jambes, fourmillements, impression de lourdeur Bref, tout un assortiment de sensations désagréables, qui vont parfois jusqu'à causer un vrai handicap.Attention cependant, la sensation de jambes lourdes n'est pas toujours due à l'insuffisance veineuse. D'autres causes sont possibles, ce qui justifie que vous en parliez à votre médecin si le problème demeure.

Ce que nous pouvons faire contre l'insuffisance veineuse

  • Prendre l'habitude de se relaxer une à deux fois par jour en gardant les jambes en l'air contre un mur.
  • Placer des cales pour sur-élever les pieds de votre lit.
  • Eviter les longues stations debout (file d'attente, repassage, etc.). Autant que possible, faites régulièrement quelques pas : l'écrasement des vaisseaux qui sont dans la plante des pieds, et la contraction des muscles de mollets, stimulent le retour veineux. Si marcher est vraiment impossible, piétinez simplement sur place.
  • Porter des bas de contention, après consultation de votre médecin.
  • Eviter les positions où les jambes pendent vers le bas, donc utiliser des cale-pieds.
  • Après la douche, un jet d'eau froide sur les jambes en remontant depuis les pieds peut grandement aider la circulation veineuse.
  • A l'inverse, bains chauds et exposition au soleil encouragent la paresse veineuse et doivent donc être évités.
  • Les vêtements trop serrés peuvent faire l'effet de garrot et doivent donc être évités sur le bas du corps (chaussures, chaussettes bas ou pantalons).
  • Préférez des chaussures "ni trop hautes ni trop basses" (quelques centimètres de talon).

Attention, ces précautions contre l'effet jambes lourdes et plus largement l'insuffisance veineuse ne remplaceront pas une conversation avec votre médecin généraliste, qui pourra effectuer un suivi Mais elles peuvent vous rendre la vie beaucoup plus agréable.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 30 Juin 2008 : 02h00
A lire aussi
L'amour pendant les règles...Publié le 05/11/2003 - 00h00

Les relations sexuelles pendant les règles posent souvent quelques questions. Voici les réponses aux plus fréquentes d'entre-elles.

Jambes lourdes : du sport, oui, mais lequel ?Publié le 14/04/2009 - 00h00

Les jambes lourdes touchent de très nombreuses femmes. L'un des facteurs qui en diminue le risque, c'est une activité physique régulière. Mais comment s'assurer que le sport que l'on pratique ne va pas aggraver le problème ?

Soleil : faites le plein de vitamine DPublié le 11/05/2012 - 09h22

Huit adultes sur dix n’ont pas assez de vitamine D et cela peut avoir des conséquences importantes pour leur santé.C’est ce que nous montre une étude publiée par le BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire).Bonne nouvelle : avec le retour du soleil, on peut refaire le plein de...

Plus d'articles