Inhalateurs

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h58
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h02
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
315 vues

Certaines personnes ont du mal à respirer en raison de maladies qui réduisent leurs voies aériennes. Des médicaments destinés à traiter ces symptômes respiratoires peuvent être administrés par inhalation. Les inhalateurs les plus couramment utilisés sont : les aérosols doseurs (MDI), les nébuliseurs de petit volume, les inhalateurs à poudre sèche (DPI).

Dans un aérosol doseur, le médicament est placé dans un flacon sous pression. Pour utiliser l'inhalateur, prendre une respiration profonde tout en appuyant sur le flacon et inspirer lentement pendant environ 5 secondes. Retenir son souffle pendant 10 secondes, puis expirer lentement. On appelle cette séquence une « bouffée ». Le médecin vous indiquera la posologie pour chaque utilisation.

Dans un nébuliseur de petit volume, une quantité mesurée de médicament est placée dans une chambre. Un petit compresseur à air souffle une fine brume de médicament par l'embouchure dans les poumons pendant une respiration normale. Le traitement par nébuliseur dure environ 10 minutes.

Dans un inhalateur à poudre sèche, le médicament se présente sous forme de fines granules. Les inhalateurs DPI utilisent différentes méthodes pour administrer les doses de médicament. Quelle que soit la méthode utilisée, le patient doit d'abord expirer, puis inhaler rapidement le médicament en poudre par la bouche lorsqu'il est administré. Ce médicament est activé par la respiration.

A lire aussi
Avez-vous du souffle ? Publié le 27/09/2010 - 14h56

La respiration est vitale, mais aussi fragile ! Asthme, BPCO, fibrose pulmonaire, autant de pathologies qui laissent le souffle court… Comment les détecter ? Comment protéger ses poumons ? Côté Santé vous souffle les réponses !

Plus d'articles