Information santé : les Français privilégient internet

Publié par Hopital.fr le Vendredi 31 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Août 2009 : 02h00
-A +A
Internet s'impose de plus en plus comme un moyen privilégié de recherche d'information sur la santé, pour les usagers comme pour les professionnels de santé. Mais les Francais restent lucides sur la fiabilité respective des différentes sources d'information.

Premier baromètre de l'information santé

Réalisé par trois sociétés prestataires de service dans le domaine de la santé, le premier baromètre de l'information santé apporte des informations inédites sur la façon dont les usagers - mais aussi les professionnels de santé - accèdent à l'information sur la santé. L'étude a été réalisée du 25 mai au 10 juin 2009 auprès d'un échantillon de 439 patients, 595 pharmaciens et 314 médecins.

Première information apportée par l'enquête : 82% des patients interrogés s'estiment en bonne santé, mais cela ne les empêche de rechercher des informations sur le sujet. Indépendamment de celles qu'ils peuvent obtenir auprès de leur médecin, les Français utilisent plusieurs médias pour rechercher des informations sur la santé. En tête viennent les sites internet en général (incluant par exemple les encyclopédies en ligne), avec 60% de citations chez les usagers se disant en bonne santé, suivis par les sites internet spécialisés dans les questions de santé (44%). Sont cités ensuite les brochures disponibles dans la salle d'attente du médecin (39%), la télévision (28%), les magazines santé (26%), les brochures disponibles chez le pharmacien (19%) et la radio (5%). Le classement est pratiquement le même chez les personnes ne se déclarant pas en bonne santé, avec toutefois des taux de citations un peu plus élevés.

Abondance de sources ne veut cependant pas toujours dire confiance. Les Français ont des idées bien arrêtées sur la fiabilité des différentes sources d'information. Le classement en la matière place en tête le ministère de la Santé et les institutions (51% de "très fiable"), suivis par les émissions santé à la télévision (38%) et à la radio (28%), la presse santé (27%), les sites internet santé (26%), l'industrie pharmaceutique (25%) et les associations de patients (24%). En revanche, seuls 4% des usagers estiment "très fiables" les forums sur les sites internet.

Côté médecins, les réponses sont bien sûr différentes, mais toujours avec une forte prédominance d'internet. Sont ainsi cités les bases documentaires professionnelles (77%), les sites internet (69%), les organismes de formation agréés (63%), les confrères et collègues (54%), les informations figurant dans les logiciels professionnels (25%) et les laboratoires pharmaceutiques (24%). Les sources citées par les pharmaciens sont assez proches, avec cependant un poids plus important des laboratoires pharmaceutiques.

Malgré cette abondance de sources, les usagers ne sont cependant pas toujours pleinement satisfaits. Ainsi, 52% des usagers qui ne se disent pas en bonne santé ont le sentiment, lorsqu'ils sont malades, d'être suffisamment informés sur leur maladie et leur traitement. Les résultats sont meilleurs pour les patients se disant en bonne santé, avec 73% de satisfaits. Médecins et pharmaciens semblent pourtant tout prêts à répondre à cette demande d'information : plus de 90% d'entre eux ont tout à fait ou plutôt le sentiment que les patients sont demandeurs d'information et dialoguent facilement avec eux...

Pour plus de renseignements :

http://www.santepratique.fr/annexes/pr__sentation_barom__tre_finale_-_sp.pdf

Publié par Hopital.fr le Vendredi 31 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Août 2009 : 02h00
A lire aussi
Médicament sur Internet : mise au point Publié le 09/04/2013 - 12h29

Marisol Touraine, Ministre de la Santé, apporte des informations complémentaires importantes concernant la vente de médicaments sur Internet. Il faut dire qu’au départ, les médicaments autorisés à la vente en ligne ne devaient concerner que quelque 350 produits. Or le Conseil d’Etat vient...

Plus d'articles