Infection urinaire : attention à la fièvre !

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 12 Mai 2015 : 17h56
Mis à jour le Lundi 18 Mai 2015 : 11h26

Une infection urinaire (cystite : brûlures, envies fréquentes d’uriner) n’est normalement pas accompagnée de fièvre. Et si la température monte, alors il faut rapidement consulter son médecin. Pourquoi ?

Une infection urinaire, c’est souvent bénin

Une infection urinaire ou cystite, c’est une prolifération de bactéries dans la vessie. Une fois que l’urine est infectée, elle devient trouble, irritante. Cela donne une sensation d’envie d’uriner en permanence et des brûlures en urinant. Le traitement consiste à prendre des antibiotiques afin de détruire les bactéries infectant l’urine présente dans la vessie. Normalement, il n’y a pas de fièvre, car les bactéries restent dans l’urine de la vessie et n’en irritent que la surface. L’intérieur du corps ne réagit donc pas par une poussée de fièvre.

Une infection urinaire avec de la fièvre, c’est autre chose !

Quand on ressent des signes de cystite, brûlures en urinant, envie d’uriner constante, et qu’en plus, de la fièvre apparaît, il ne s’agit plus d’une cystite mais d’une pyélonéphrite, infection des reins. La présence de fièvre signifie que les reins sont touchés. Les bactéries ne sont pas restées cantonnées à la vessie, elles sont remontées jusqu’aux reins et sont en train de s’y multiplier et de les agresser. Cette complication déclenche une poussée de fièvre.

D’autres signes peuvent être associés à la fièvre, notamment des frissons, des douleurs d’un côté, des ballonnements, vomissements ou diarrhée.

Les reins étant des organes très précieux, il est essentiel de bien soigner une pyélonéphrite.

Cela dit, certaines pyélonéphrites sont dues à des bactéries venant d’ailleurs que de la vessie.

Les Solutions naturelles

La solution phytothérapie

La canneberge contient des proanthocyanidines qui empêchent les bactéries à l’origine des infections urinaires de se fixer sur les parois de la vessie. Ce fruit aide ainsi à prévenir les récidives de cystites.

Cliquez ici pour découvrir la fiche : "La canneberge, un concentré d'antioxydants"

Les solutions 100% naturelles

La busserole se présente comme un arbuste aux feuilles vertes persistantes et aux baies rouges, dotée de propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Cette plante est traditionnellement utilisée comme traitement des infections urinaires, notamment en cas de cystite.

Cliquez ici pour découvrir la fiche : Busserole

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 12 Mai 2015 : 17h56
Mis à jour le Lundi 18 Mai 2015 : 11h26
A lire aussi
Les infections urinaires : quel traitement ?Publié le 10/06/2011 - 09h17

Les infections urinaires sont très fréquentes chez les femmes : entre 20 et 40% des femmes feront une telle infection au cours de leur vie, tandis que 2 à 4% des femmes en souffrent tous les ans. Êtes-vous suffisamment renseigné au sujet des infections urinaires ?

Infections urinairesPublié le 25/08/2015 - 13h05

Les cystites récidivantes sont des infections urinaires qui reviennent plusieurs fois dans l’année. Il existe des règles d’hygiène de vie qui permettent de prévenir les épisodes. Certaines plantes, comme la canneberge (ou cranberry),la busserole et l’orthosiphon peuvent aussi,...

Plus d'articles