Marc42
Portrait de cgelitti
Je rentre des urgences et je suis très perturbée car on vient de m'apprendre que mon homme de 30 ans venait de faire un infarctus. Je ne pensais pas que l'on pouvait faire ce genre de chose si "jeune". J'aimerai savoir si c'est fréquent et s'il risque une récidive. Si vous êtes dans ce cas ou si vous avez des renseignements sur le sujet, merci de m'en informer...

xman
Portrait de cgelitti
les infarctus du jeune 30 ans voire moins sont de plus en plus frequent a cause particulierement du stress tabac surcharge ponderale......traitement efficace il faut surveiller son coeur par des suivis.
Alain
Portrait de cgelitti
Il est vrai que notre style de vie fait que nous mettons nous même nos vie en danger. J'ai moi-même fait un infarctus en 2004, j'avais 37 ans.
Trop de stress, de sédentarité et surtout trop de cigarettes.
Eliminons les risques majeurs (cigarettes) et surveillons le reste. Ces ce qui nous permettra de limiter les risques de récidives.
CAROLE
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Mon mari a egalement fait un infractus a 27 ans il a desorme 40 ans il est suivit regulierement avec un traitement et un bonne hygiene de vie tout ira bien.

carole
samira
Portrait de cgelitti
Bonjour xman,
Je suis heureuse de trouver une réponse sur le forum, tu as raison les facteurs sont nombreux qui augmentent les chances d'avoir un infarctus hélas !!!
Il faudrais sensibiliser les jeunes d'aujourd'hui aux risques qu'ils courent ...
Sam
xman
Portrait de cgelitti
en effet stress tabac obesite sedentarite .........sont des grands facteurs de risques en matiere de maladies cardiovasculaires en general n'oublions pas l'hypertention arterielle (role pejoratif)========cholesterol++++++sont tous enemmis des arteres coronaires qui finissent par s'obstruer et notre pauvre coeur en subit les consequences soyons un peu clement envers lui evitant tous ces facteurs de risques : arrêter de fumer, équilibrer un diabète, normaliser son cholestérol,
avoir une tension artérielle et un poids dans les limites de la normale,
pratiquer une activité physique régulière sous la forme d'exercices d'endurance (footing, vélo, natation...).

Le respect de ces mesures permet de ralentir la progression de l'athérosclérose et de diminuer significativement le risque de développer un infarctus du myocarde
xman
Portrait de cgelitti
ce que je pense c'est qu'il faut que les jeunes actuellement prennent conscience du danger des maladies cardiovasculaires en generales a travers les forums de sante vu l'importance des facteurs favorisants de nos jours!!!!!!si un adolescent fume et bois de l'alcool a son age quel avenir pour sa sante........à 30 ans helasssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss infarctus,hypertention,AVC,...........
samira
Portrait de cgelitti
bonjour a tous
j ai 30 et je suis maroco belge qui vit au Maroc pour le moment , il y a 3 mois j ai eu une attaque cardiaque subitement la nuit , le lendemain j avais le bras gauche invalide , depuis je suis sous traitement et j ai pu reprendre usage de mon bras ´, je voudrai seulement dire que de nos jours les maladies cardiovasculaires peuvent toucher tout le monde et il ne faut jamais dire que ca m arrivera jamais mais faire attention a sa sante
lammira2003@yahoo.fr
mariechris
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Je viens delire tous vos messages et je m'y retrouve.
Il y a deux ans j'ai fait un infarctus, et je suis toujours sous le coup de l'émotion. Dans mon entourage, on me dit qu'il faut relativiser, c'est facile à dire mais pas a faire. A 45 ans j'ai pensé que j'étais trop jeune pour avoir ce genre de"maladie". Deux ans plus tard j'ai toujours la même hantise de me réveiller avec ce point qui fait mal. Je fais partie d'un club de rééducation et le fait de me trouver avec des gens qui on connu les mêmes symptomes me réconfortent, mais je suis la plus jeune...
amicalement à vous tous
stephie
Portrait de cgelitti
mon mari a 25 ans, il est jeune, mais quand je lui dit que je m'inquiète pour sa santé, il m'envoye balader. si la nourriture n'est pas cuisinsée dans une bonne ration d'huile, il n'est pas content. on a eu une discussion a propos de ça hier soir. "ce n'est pas parce que tu veux te mettre au régime, que tu dois m'y mettre aussi". personnellement, j'ai pris un peu plus de 15 kilos a cause de piqures, maintenant que j'ai arreté, je vais enfin pouvoir commencer a maigrir un peu. en fait, je ne me suis pas encore mis au "régime", j'essaye juste de manger sain et équilibré, mais toujours avec des envies de "grignotages" par ci par là. par contre, c'est vrai que je n'aime pas la cuisine "huileuse", mon estomac ne supporte pas, et ça le dérange, vu que sa mère et ses soeurs cuisine très "huileux". après avoir lu les messages de ce forums, je me dis qu'à lui, ça pourrait aussi lui arriver, et plutot qu'il le croit, et je n'ai pas envie que ça arrive (personne ne veut que ça lui arrive). je dois vraiment le faire réagir. il me disais que si je voulais "maigrir", c'est à cause du regard des autres, ce qui n'est pas vrai, sinon, je ne sortirais jamais de chez moi, meme pas pour faire les courses. ce qu'il y a, c'est que je suis fatiguée plus vite qu'avant, je ne m'aime pas comme ça, j'ai toujours été un petit peu enveloppé, mais jamais tant que ça. et maintenant, je ne me sens plus en bonne forme physique.
je vais chercher un forum en espagnol car mon mari ne parle pas encore le français (de cette façon, ce sera surement plus pertinent que des avis de médecins, vu que 2 ou 3 médecins lui ont dit de faire attention et de réduire fortement les graisses, mais c'est comme une drogue, il n'y prete pas attention). nous avons un merveilleux petit garçon de 2 ans et demi, et je n'ai pas envie de lui annoncer un jour que son papa ne peut plus jouer beaucoup avec lui, ou dieu seul sait ce qui peut se passer.
merci pour les messages, ça fait toujours du bien d'avoir des commentaires de personnes qui se trouvent dans la meme situation.
sonia
Gilbert COFFANO
Portrait de cgelitti
Bonsoir à toutes et tous,
Il paraît indéniable de constater que nous sommes
de plus en plus nombreux à avoir subit de graves
problèmes cardiaques. Les hommes s'avèrent être
majoritaires en ce domaine ! Mais ce qui devient
anormal, c'est que l'on constate que les patients
atteints par cette pathologie sont de plus en plus
jeunes. La Pollution atmosphérique, une
alimentation trop riche, un tabac actif ou passif ( il
faut savoir que la fumée de tabac subit par des nons
fumeurs est la cause 5 000 morts par an en France
!!! ) et bien évidemment le stress sont les maitres
mots (ou maux) de ce début de X X I e siècle.
Aussi, permettez moi de vous conseiller de vous
rendre également sur le forum suivant de > e-santé:
rubrique =   INFARCTUS DU MYOCARDE. Vous y
découvrirez de nombreux témoignages qui
compléteront vos infos sur le sujet.     
           Personnellement j'ai eu 2 infarctus à 53 ans
en 2003 suite uniquement au stress de nos vies
actives trépidantes !!
Dans un premier temps l'on m'a placé un stent
(ressort) qui a pour fonction d'élargir l'artère et de
réoxygéner le coeur, puis après 15 jours de maison
de repos je suis repassé sur la table d'opération
afin de subir quatre pontages coronariens. Depuis,
(touchons du bois comme nous l'enseigne l'adage
populaire) tout va à peu près bien avec un traitement
adéquat et une hygiène de vie correcte hormis des
malaises vagaux. Mais ceci est une autre histoire?,
mais qui a néanmoins un étroit rapport avec le
stress.
Bien à vous toutes et tous et gardons le moral car
nous avons eu droit à UNE SECONDE VIE ce qui ne
fut pas le cas pour d'autres? Alors sachons
l'apprécier à sa juste valeur, le moral étant le
PREMIER de nos médicaments. Gilbert.

Pages

Sujet vérouillé