lauriane222
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes !

Je vais aborder un sujet extrêmement sensible... Cependant, il me semble que ce forum est aussi là pour donner l'opportunité aux femmes (et aux hommes) de s'exprimer sur ce genre de sujet encore malheureusement trop tabou !!!

Moi-même victime d'inceste il y a 10 ans, je mets aujourd'hui un point d'honneur à écouter, soutenir quiconque ressent le besoin d'exorciser le mal-être engendré par de tels actes. Après une dépression et une tentative de suicide, je suis sortie du cercle vicieux "honte-culpabilité-rancune-colère"... Si vous souhaitez en parler ou simplement avancer en consultant les expériences de chacunes, n'hésitez pas, j'ai créé ce sujet dans ce but !!!

Il faut casser la loi du silence...

Bien à vous

véro
Portrait de cgelitti
le texte que je t'ai proposé , tu n'as pu le voir ailleurs qu'ici puisque c'est moi qui l'ai écrit dans un devoir de philosophie à l'école d'éduc (le titre était "liberté obligée")...Pour moi même si c'est dur tu ne pourras pas échapper à affronter tes bourreaux..
bety
Portrait de cgelitti
Bonjour à Méli, Chritel, Zazou,
Je suis de retour et je vous ai lu attentivement.
MERCIS...
Que la vie vous soit douce...
Bety.
ouioui
Portrait de cgelitti
je ne sais plus Bety, il faudrait que je relise toute ton histoire, mais je crois qu'elle ne t'a pas du tout soutenue ? pas crue non plus.
moi, je suis trop partiale, sans doute, et du genre rancunière, alors, je tourne facilement le dos quand il n'y a pas d'issue.
je coupe les ponts après avoir explosé ou pas, celà dépend des circonstances.
tu es une femme très sensible, tu aurais encore peur de leur faire de la peine. tu es esclave de beaucoup de choses et de sentiments. tu es adorable, mais tu te fais mal. sois douce avec toi, au lieu d'être douce avec ceux qui te font mal, et te contraignent à vivre avec un pieu dans le coeur.

grosses bises, trop gentille bety.
bety
Portrait de cgelitti
Bonjour Méli,
J'entends très bien ce que tu dis, je le comprend et pourtant je n'y crois pas en ce qui me concerne.
Je suis ravie que pour toi, la vie est là !
Moi, j'ai souvent à faire à mes agresseurs. Surtout à un.
La femme qui vis avec lui partage aussi le lit conjugal et je n'y comprends rien, sinon que cela rajoute une violence supplémentaire...
Je suis concidérée encore aujourd'hui comme une affabulatrice, une menteuse, une mythomane ...
J'aurais souhaité porter plainte mais cela m'est psychologiquement impossible. Pourtant ! Trop peur là aussi de ne pas être entendue et crue...
J'ai fais 2 psychothérapies, je suis en cure psychanalytique depuis plus d'un an et j'ai fais quelques séances de méthodes américaines (cf forum anorexie pour plus de détails).... Bref, résultats bien au dessous de mes espoirs....
Espoirs... je ne peux plus y croire Méli ! Désolée mais ton aide sera vaine...
Je vivote, je ne vis plus... ma vie c'est arrêtée alors que je n'étais qu'une petite fille bien innocente et insouciante...
L'handicap qui se rajoute aux dires des professionnels c'est que je suis pour moi responsable et coupable de ce qui s'est passé. Après des séances de travail et des années de thérapies je suis encore plus convaincue que j'ai cherché ce dont je me plains ici ou ailleurs !
Aussi, l'erreur gravissime que j'ai faite c'est que j'ai parlé ! Oh je n'ai pas tout dis loin de là et bienheureusement mais j'en ai trop annoncé et ça c'est honteux !
Puis manière d'être un peu plus stupide je défend les agresseurs, je leurs trouve des escuses ! Là je me rend compte que je suis grave !
Bon, Méli, tu es très acceuillante et bienveillante mais on ne peux RIEN pour moi ...
Je continuerais ma vie, toujours bancale, puis après ???
J'ai aussi pensé à m'autolyser... c'est encore à l'ordre du jour...
J'ai perdu mon travail, ma famille, mes amies...
Je suis avec un homme que je vis comme un agresseur, et plus on avance et plus c'est fort et je le repousse. Là aussi thérapies = echecs !
Je ne peux apparenment pas avoir d'enfants suite à l'anorexie et à un blocage que je perçois comme psychologique... trop peur d'engendrer un monstre par une monstre.... Là demain je pense être en partie fixée... par la gyné...
Et demain, oh oui demain d'ailleurs c'est mes 36 ans !! Et toi, tu ne m'as pas donné ton âge ?? tu ne le veux pas ???
36 ans, incapable d'avoir une vie de femme, et trop mauvaise pour devenir une maman...
Méli : mercis mais c'est perdu d'avance...
C'est très bien ce que tu fais ici. j'espère que tu trouveras des personnes qui accepteront ton aide... moi je ne le peux pas , je vais t'emporter avec moi...
Bonne route...
Je penserais à toi en Septembre pour le procès...
Amitiés...
Bé.
libellule
Portrait de cgelitti
L'inceste parental est le plus traumatisant pour un enfant, car le lien symbolique entre un parent et son enfant est sacré. Un parent est supposé d?être un pilier pour sa famille. Un pilier où l?enfant en toute confiance pourra se poser en toute sécurité, où il sera aimé dans la pureté, protéger et inciter à développer son plein potentiel? Mais lorsque qu?un parent transgresse l?interdit de l?inceste, l?enfant n?a plus de repères, plus de sécurité, plus de protection? Il se sent perdu? Il se coupe de cette réalité, de son corps afin de surVivre. Les traumatismes s?installent? et créent un déséquilibre tant au niveau psychologique, corporel (et sexuel) et spirituel. Devenu adulte, nous nous demandons comment se fait-il qu?un mal de vivre intense persiste en nous. Nous n?osons nous révéler que le noyau central de nos problèmes est lié aux abus sexuels qui ont été perpétré sur notre petite personne dans un lointain passé que nous essayons d?oublier, de fuir dans toutes sortes de dépendances : alcool, drogue incluant médicaments et cigarettes, nourriture, sexe, gambling, sport...

bon courage à Méli, à Bety et à celles qui restent dans le silence. Moi, mon agresseur (oncle de passage à la maison) est mort depuis très longtemps mais je n'ai jamais oublié...
bety
Portrait de cgelitti
lol , oui peut peu-être pas la tarte à la crème, je n'oserais pas mais un petit incident.....
je ne sais pas ce qu'on fera : si en famille ou pas, ma mère me dit comme tous les ans, qu'elle n'a pas la t^te à faire Noël, surtout avec ton père rajoute-t-elle !
je ne supporte plus qu'elle le critique, qu'elle le casse sachant qu'elle reste collée à ses basques...
je ne veux plus qu'elle me parle de lui,
tu es sûr ououi que je ne dois rien à ma mère ??? a ma famille ok mais à ma mère ???
bises,
BETY.
ouioui
Portrait de cgelitti
Bety, quand ça viendra de l'intérieur, des tripes, quand ce sera un besoin irrepressible, tu ne pourras pas faire autrement que de tout mettre à plat.
celà ne nécessite pas forcément de scandale, pas d'éclatement de la famille, ce sera toi et lui.la victime et le boureau, sans témoin..
bety
Portrait de cgelitti
Bonjour Mona Lisa,
MERCI d'en parler avec moi, je me sentais là aussi un peu seule. Je ne peux pas porter plainte ni contre mon voisin , nin cotre ce qui se dit être un père. Lui, je le voit si vieux qu'il m'est impossible de le voir en tôle puis en mêm temps je me dis qu'il n'ira jamais car on ne me croira pas ! J'en ai parlé il y a 6 ou 7 ans et cela a mis la panique dna sla famille alors que je ne le souhaitais pas. On m'en a voulu, ma fratrie m'a CONVOQUE pour des explications et pour eux je devais aller voir rapido une psy car j'étais folle et j'avais perdue mon esprit. Puis un de mes frères m'a dis que meêm si c'était vrai je devais me taire. Le père m'a menacé. Je lui avais fais un courrier et je souahitais que ce ne soit que lui qui le lise. Ce n'a pas été le cas.
J4en ai parlé à une femme il y a quelques jours er de nouveau la plaie est ouverte et béante. J'ai terriblement mal. je fais de violent cauchemards et de nouveaux j'ai des angoisses. Ces agressions m'on bouzillées ma vie de femme. La psychanalyse m'a permis d'accepter une relation à un homme il y a peu de temps. Pendant plus de 15 ans je crois j'ai tout mis en oublie ces horreurs puis un jour, alors que je ne m'y attendais pas tout est revenu comme un boomerang et ça fait horriblement mal. je usi tombée gravmeent malde pendant plus de 10 ans. Puis de nouveau j'ai fait comme si de rien n'était. je voulais oublier. C'est impossible. Je suis très triste depuis quesluqes jours. JE pense qu'il va m'arriver une grosse déprime si je n'agit pas très vite.
J'ai peur.
J'espère que pour toi c'est en bonne voie. je suis ravie que tu ai pu former une famille, c'est un belle récompense. si tu veux en parler , n'hasite pas.
Merci et à bient^t j'espère.
Amitiés.
Bety.
zoubida
Portrait de cgelitti
moi g été victime d'inceste de 6 a 16ans aujourd' hui je suis toujours mal . j'ai des comportement que je ne supporte pas . jsuis un auto destructrice g mal en moi et jne voi pa le bout du tunnel . devrai pa me plaindre il y a pire .
bety
Portrait de cgelitti
Oui sûr ça m'interpelle mais faut croire que je n'ai pas de courage.....

Pages

Sujet vérouillé