christine
Portrait de cgelitti
SEP découverte en 94 , traitée par corticothérapie par perfusion de 3 jours étalées sur 6mois puis une cure par an jusqu'en 97 sans arrêt de travail (je suis kiné libéral. En 98 je fais un infarctus du myocarde (arrêt de W de 2mois)(j'arrte de fumer,on reprend les perfusions puis en 2000 devant un état dépressif progressivement défaillant et problèmes moteurs au membre inférieur droit, ces perfs sont suspendues et je suis mis sous Bétaferon rebif44 en auto-injection tri-quotidienne devant l'hypoestésie de la main droite de plus en plus gênante dans mon activité.

L'état dépressif s'aggrave en devenant autoritaire, manipulateur et fermé, la relation de couple devient difficile malgré d'énormes efforts de mon épouse, je reprends à fumer(1paquet/j).

2002,j'arrête le Bétaferon devant l'absence de résultat concluant et le grave état dépressif, ma femme s'en va ne supportant plus mon caractère devenu aigris.Je tourne voir mon neurologue lequel me met sous copaxone qui s'avère plus confortable que le rebif44 dans le fait qu'il a moins d'effets dépressifs mais la conséquence familiale de tout ça devient pour moi une priorité. Je consulte un psychiatre (que je refusais qu'alors)pour comprendre ce qu'il nous arrivait. Ma priorité devenait : possibilité du retour de l'être aimé et le traitement copaxone. Donc arrêt de W impératif en 2004

Le psy m'a beaucoup aidé et m'aide toujours beaucoup mais toujours en arrêt, commençant à mieux me sentir, seul, mais avec toujours la sensation ( objective) d'un retour possible de .....

Je pensais à reprendre le travail depuis un quelques mois,mais il y a 10 jours , brutalement apparition de la même hypoéstésie mais sur la main gauche: je lâche les objets ne les sentant pas "pris" etc comme au début sur la main droite + plus gros problèmes d'érections. je dois passer un IRM d'ici fin juillet mais là je craque, des "idées noires" me reviennent........je suis découragé!

je découvre ce forum, , je retrouve ...un peu d'espoir... !!!!!!!!

PUB
PUB