anonyme
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je souffre de cette maladie depuis 9 ans.

A ma dernière consutation chez mon neurologue,il m'a prescrit de l'IMIJECT en injection musculaire.

J'ai pu voir sur la notice explicative,pas mal d'effets secondaire ou passagers,comme par exemple des douleurs parfois intenses dans la poitrine et à la gorge.

Pourriez vous me dire ce que l'on ressent exactement,par plusieurs cas connus.

Merci

Eric

anonyme
Portrait de cgelitti
Bonsoir,

Avf épisodique depuis 1978, 1er imiject en 1997. Au début: effets secondaires = oppression dans la poitrine (sensation d'étouffement), sensation d'une boule de pétanque dans la gorge, et quand la crise allait être stoppée comme une décompression au niveau de l'oreille droite (coté avf): j'entendais comme un "pchit...". La 1ere fois crise stoppée en 6 mn, je m'en rappelle encore. 2005: l'effet secondaire qui prime est la sensation de boule dans la gorge, mais comme je sais que la crise va s'arrêter dans les 5-10 mn après cette sensation, c'est parfaitement supportable. Tu aurais quand même intérêt à passer un électro-cardiogramme et mieux une épreuve d'effort chez un cardiologue car l'imiject est un vaso-constricteur puissant qui fait se contracter tous les vaisseaux, y compris les artères coronaires donc il ne faut avoir aucun problème cardiaque sinon DANGER. Autre chose, plus on attend pour faire l'injection, plus la crise met du temps à passer. Evite aussi d'en abuser, pour ma part, je n'ai jamais dépassé les 4 injections en 24 heures, mais c'était à un moment où j'ai eu 7 à 8 crises en 24 h et je n'arrivais plus à supporter. Certains disent aussi que + on multiplie les injections, + on multiplie les crises. Je pourrais pas me prononcer là-dessus car en 27 ans la périodicité, la durée des périodes, la durée, le nombre et l'intensité des crises pendant une période se sont modifiés même avant que je n'ai fait ma 1ere injection (de 1978 à 1997).
L'oxygène présente moins de danger et est efficace sur beaucoup de malades. Tu devrais voir avec ton neurologue.

Courage +++.
Sujet vérouillé