jdemis
Portrait de cgelitti
Défibrillateur Automatique Implantable : voilà ce dont je suis affublé depuis le 29/02/08. Pose quasi forcée et je n'ai plus aucune confiance aux médecin qui, comme d'habitude, minimisent la douleur, les effets secondaires, les maux. Un certain nombre de nouveau interdits, de précautions à tel point que je n'ose plus sortir, fréquenter les grands magasins : agoraphobie exacerbée. Je recherche des témoignages d'autres patients équipés d'un DAI afin d'avoir des info d'un point de vue "implantés".

Merci

jdemis
Portrait de cgelitti
Bonjour Mantronix,

J'ai moi aussi un défibrillateur depuis le 7/2 suite à plusieurs malaises sérieux (j'ai failli mourir 3 fois : le 23/1, le 29/1 et le 5/2); j'ai revu le cardio (chirurgien) ce matin qui ne répond pas à mes questions, je dois revoir le cardiologue qui me suit et mon médecin-traitant. J'ai vu que la cicatrisation totale mettait 3 mois, aussi je vais encore prendre 1 mois avant de retourner travailler.
Je suis sous sotalol 80 (1/2 matin et soir).
J'ajoute que l'implantation du DAI a fait suite au diagnostic de "Syndrome de Brugada".
Je n'ai plus de téléphone portable, j'évite d'utiliser certains appareils électriques (sèche cheveux, épilateur), j'ai ralenti mes activités mais je ne suis pas encore à la retraite, donc il faut bien travailler...
J'ai un ami qui me soutient et je vais reprendre le sport doucement : marche à pied et ensuite un peu de cardio.
Mon mail perso : jdemis@free.fr pour d'autres renseignements...
Sujet vérouillé