Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

Hypothermie en appartement

Publié par le <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">26/11/2005 - 20h04</span>

L'hypothermie en appartement est sujet tabou chez les médecins qui méconnaissent ce symptôme non répertorié dans les manuels de médecine. Que faire face à un enfant qui a le corps froid et une température inférieure à 36 (entre 31 et 35.9) dans un lieu chauffé et habillé chaudement Les conseils confus de nos médecins ne font pas remonter la température corporelle.. et le déni de ce symptôme non anodin qui peut être mortel laissent les mamans bien inquiétes... Si vous avez des conseils avisés , ils seront les bienvenus. Battons nous ensemble et ne baissons les bras comme ces médecins qui sont un peu lâches, qui ne savent pas et ne cherchent pas à savoir sur les causes et les conséquences d'une hypothermie.

Signaler un abus






X
Les réponses
tequila02 (non vérifié) a répondu le
Pour notre cas, le pédiatre nous fait faire différents différents examens. Arrêter d'idolatrer les médcins à ce point l'angoisse et la panique vous ne devez pas connaître, vous êtes surement un sur homme, avez vous des enfants vous même ?
Hypnos (non vérifié) a répondu le
Je veux dire qu'il reste encore beaucoup de choses à découvrir surtout en médecine. Des découvertes sont faites tous les jours. Dommage que certains médecins ne soient pas plus à l'écoute de leurs patients.

" En fonction des connaissances nous en sommes là... "

mais peut-être bien qu'un jour une personne trouvera réponse à ce symptôme ou à cette maladie, je suis de tout coeur avec ceux et celles qui souffrent pour les avoir bien souvent rencontrés.
tequila02 (non vérifié) a répondu le
merci hypnos pour vos encouragements. Mon coup de colère était contre passagere (cf message page 1) qui ne semble pas comprendre l'inquiétude des parents en pensant que nous "sommes en plein délire."
tequila02 (non vérifié) a répondu le
Bonjour, je suis à la recherche de "Marie" qui apparemment connaît bien le sujet de l'hypothermie en appartement. J'aimerai échanger avec elle sur ce sujet et savoir si c'est une maman ou docteur
flafa (non vérifié) a répondu le
J'ai une petite question à vous poser.
J'ai 43 ans et j'ai depuis 11 ans, après la naissance de mon fils des petits soucis, c'est à dire que tout va très bien, jusqu'au moment où je vais boire un verre d'eau tempérée, je vais sentir le liquide descendre et ça me refroidi, j'en tremble pendant un quart d'heure je dois me coller au chauffage pour que ça passe, c'était assez épisodique.Mais hier , j'ai voulu me doucher le matin pièce chauffée , eau chaude, le premier jet d'eau m'a de nouveau mis en état de tremblement sans savoir bouger, pendant 15 minutes et la nuit ça été partagé entre avoir froid et avoir chaud et trempirer, est ce une situation d'hypothermie en appartement???Je n'ai jamais pensé à prendre ma température à se moment là, car j'ai tellement froid que ma pensée est de me réchauffer.
tequila02 (non vérifié) a répondu le
Bonjour Flafla.
Il est possible que dans ce qe tu décris il y ait les symptômes de l'hypothermie en appartement ou reconnu sous le terme d'hypothermi spontanée.
Ce qui est surprenant c'est que tu es adulte alors que les cas reconnus sont des sujets enfants. Ma fille peut descendre à 35 de temp avec ou pas cyanose des xetrémités et malaise.
Elle peut vomir également.
L'été elle est en hypersudation.
Ma pédiatre vient de me confirmer que 10 cas ont été décelés. La cause est benigne si ce n'est un mauvais fonctionnement des capteurs thermiques du cerveau. C'est pas grave mais ça fait souffrir. Alors stop au boisson froide, éviter les rayons frais du supermarché. En hiver c'est pyj en coton, gogoteuse et couette et l'été être vigilent à la déshydratation et à l'hypersudation.
ale (non vérifié) a répondu le
Attention à ne pas tout confondre ...
la première cause d'hypothermie chez le nourrisson est souvent une prise incorrecte de la température ...
ensuite, une "hypothermie" à 35,4°C n'en est pas une !!
on parle d'hypothermie en dessous de 35 °C, et elle devient réellement dangereuse à partir de 32°C
ensuite, l'hypothermie est dans l'immense majorité des cas un symptome, pas une maladie en soi qui provoque d'autres signes, il faut donc avant tout rechercher une cause :
chez l'enfant ou le nourrisson : apnée, malaise, qui entrent dans le cadre des malaises du nourrisson, de causes variées (Reflux gastro-oesophagien, bronchiolite, coqueluche etc...)
, une hypothermie est également possible en cas d'infection sévère, et est un signe de gravité, mais en pratique elle n'est pas isolée (hypotonie, troubles du comportement habituel ...)
ensuite, les enfants insuffisamment couverts, ou deshydratés, ou ayant une alimentation ne correspondant pas tout à fait à leurs besoins, peuvent avoir de petites températures ...
et effectivement nous ne sommes pas tous égaux face aux aléas du climat, et la susceptibilité à l'hypothermie est plus ou moins importante suivant les personnes (moins de masse grasse, ou moins d'efficacité des mécanismes de réchauffement, ou dereglement du thermostat cérébral vers le bas (souvent dans le cadre de maladies endocriniennes)...)
et le traitement de ces hypothermies est avant tout symptomatique : réchauffer l'enfant en le prenant contre soi, ou avec des couvertures, ou éventuellement dans un bain chaud (attention cependant, pas brulant le bain ...)

et chez l'adulte, ce genre de grande sensibilité au froid, apparue récemment doit faire évoquer en priorité une hypothyroidie ...
(sinon effectivement, toujours un peu les memes causes : les médicaments, l'alcool, l'exposition au froid (en ces dures périodes d'augmentation des couts de l'énergie !!)prolongée, les infections sévères, la dénutrition, la deshydratation, l'insuffisance rénale très avancée et d'autres joyeusetés ...)
sur ces paroles glaciales, joyeuses fêtes
lydie28 (non vérifié) a répondu le
bonjour,
mon père de 54 ans a était retrouvé en hypothermie et trés alcolisé chez lui au sol il n'avait plus de chauffage personne n'était au courant de ça. j'aimerai savoir si il y a des sequelle du a une température corporelle aussi basse 28°il est tjrs hospitalisé mais a des moment d'abscence et de délire les médecin nous disent pas grand chose a ce sujet.es ce que quequ'un a déja vu ce problème ou s'y connais un peu.
merci de votre aide.
cacahuete (non vérifié) a répondu le
A ce jour personne n'est capable de savoir précisement à partir de combien c'est dangereux (ça peut varier d'une personne à une autre) ni de savoir si ça peut être grave ou pas. Dire que c'est pas grave sans savoir de quoi il en retourne n'a pas de sens , c'est se moquer des patients. Jamais il n'y aura de recherche pour trouver un médicament pour solutionner ce problème si les personnes qui franchisent les portes des cabinets sans retournent avec des conseils de grand -mère. On n'entendra plus parler d'eux. Les seuls cas recensés sont ceux qui auront été en observation dans des CHU. Nier le problème ne fera en aucun progresser la médecine scientifique. La médecine peut-elle se reposer sur ses lauriers ?

Un symptôme aussi rare s'il est isolé (et ne suivant pas une infection) ne devrait par tarder à être accompagné d'autres symptômes plus ou moins inquiétants, il y a tout lieu de penser à des maladies orphelines.
tequila02 (non vérifié) a répondu le
pour ma part, le diagnostic a été posé aprés plusieurs examens cardiaques, neurologiques et thiroïde. Ma fille souffre d'hypothermie périodique spontanée. Je sais aujourd'hui qu'elle fait partie des 30 cas répertoriés avec un pronostic trés optimiste. Ce syndrome est bénin mais peut impressionné et faire souffrir les enfants.
Attention aux gens qui parlent sans savoir!!! sachant que des professeurs, médecins de CH ont portés cette notion d'hypothermie pour une tempet de 35°.
Les généralistes eux n'ont pas d connaissance dans ce domaine et minimise cette hypothermie.
Ma file n'a pas fait de "rechutte" depuis un cvertain temps mais pas pendant la gelée alors maintenant on verr si en été elle fait face à la chaleur (hypersudation)
PUB