Cristou
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Voilà environ deux ans que nous avons appris l'hypofertilité de mon ami (devenu mari maintenant) et la nécessité de faire une FIV ICSI pour avoir un enfant. Difficile à digérer pour lui et pour moi aussi d'ailleurs! Pour des raisons professionnelles et personnelles (préparation de notre mariage),nous avons repoussé la date de la FIV en août dernier. Et cette FIV a été le commencement de tous nos maux. j'ai commencé le traitement et l'ai arrêté après 20 jours car mon mari voulait me voir épanouie en tant que femme et non en tant que mère. Nous nous sommes alors éloignés, plus de communication, plus de complicité. Il y a 1 mois, il m'a avoué qu'il me trompait avec une jeune mère divorcée ; j'avais des doutes depuis des mois et lui demandais des explications, mais il ne disait rien, et je suis tombée dans la dépression. Après des explications houleuses, on a décidé de prendre un peu de recul avant de radicaliser les choses mais je n'arrive pas à oublier cette trahison.

Sa liaison n'était que sexuelle selon ses dires, pour voir s'il pouvait encore plaire, s'il était viril... Il confond le sexe et l'amour!!! J'ai du mal à digérer le fait que cette liaison ait duré 4 mois, à peine 1 mois après notre mariage.

Je n'ai plus confiance, j'ai fait des tonnes de sacrifices pour lui et cette FIV, je n'ai vécu qu'à travers lui et j'ai l'impression d'être insignifiante.

Quelqu'un aurait-il vécu le même problème avec son conjoint? Comment vous en êtes vous sortis?

Merci de vos réponses.

carochat
Portrait de cgelitti
Bonjour Cécile,
Je sais bien qu'il y a d'autres situations bien plus difficiles que la mienne. Mais j'avais une vision de la vie très simple avec cet homme : acheter une maison, se marier, avoir des enfants, faire des choses en famille, s'aimer.
Cela fait deux ans que nous savons que nous devrons faire un bb éprouvette, moi je n'ai pas de problème, je ne lui en veux pas, je suis restée avec lui parce que j'avais envie d'un enfant de lui. Et cette Fiv a été un déclencheur, une remise en question de sa virilité, il a perçu cette fiv comme un désir d'enfant pour moi-même, lui ne devant que donner son sperme à un moment X. Pourtant, je l'ai fait participé aux piqures, je n'aurais peut être pas du!
J'avais mis entre parenthèse ma carrière professionnelle, si on peut appeler ça une carrière, je venais de terminer un contrat et en ai refusé d'autres pour me consacrer pleinement à cette première tentative et ne pas commencer un emploi en étant déjà en arrêt maladie. Je commence un nouvel emploi la semaine prochaine, cela me fera du bien de me sentir à nouveau utile, de penser à autre chose, mais j'ai peur maintenant de ne vouloir vivre que pour moi et mon travail et laisser tout le reste de côté.
Cette envie d'enfant est présente chaque jour, mais je ne sais plus comment lui parler, comment être sûre que cette liaison est terminée, qu'une autre ne va pas commencer...Et si nous recommençons une Fiv, des échecs nous attendent peut-être, comment va-t-il réagir? En allant tester sa virilité ailleurs???
Finalement, nous ne sommes peut être pas assez forts, et j'ai surement sous-estimé ce pb d'hypofertilité masculine, et voilà où nous en sommes aujourd'hui.
Bises.
Cristou
Portrait de cgelitti

Bonjour à toi,

J'ai vécu la même situation que toi à la différence que je ne suis pas mariée.

Après 10 ans de relation et 3 années de vie commune, je me suis décidée à lui dire oui pour arrêter ma contraception. Je suis partie avec des doutes sur ma fertilité et du coup j'ai vécu un enfer en me croyant stérile. J'ai attendu 1 an avant de consulter mon gynécologue. Et surprise...Ce n'était pas moi mais lui. A partir de ce moment les choses ont très mal tourné entre nous. On nous a orienté vers un centre de PMA. Les disputes devenaient de plus en plus régulières, elles tournaient aux larmes pour ma part. Il rentrait de plus en plus tard. Il devenait agressif avec moi, il s'est mis à boire...Je ne reconnaissais plus la personne que j'aimais depuis si longtemps. Chaque soir je m'endormais à côté d'un étranger. Il a finit par ne plus du tout me parler et là j'ai découvert qu'il voyait quelqu'un d'autre depuis quelques semaines. Nous nous sommes séparés, puis nous nous sommes remis ensemble. Je l'ai retrouvé dans un état lamentable. C'était très difficle car je souffrais de sa trahison et lui souffrait de tout ce qui nous arrivait. Encore aujourd'hui cela est très difficle de parler de sa stérilité.

 

cecile
Portrait de cgelitti
bonjour carochat,
ta situation n'est pas simple. Je te donne mon analyse, elle vaut ce qu'elle vaut, je ne suis pas psy. Mais cela fait maintenant quelques années que l'on voit les couples autour de nous se defaire.
Je pense qu'il faut pas polariser sur la FIV. ton mari et toi rencontrez une difficulté dans votre couple. D'autres couples vont rencontrer d'autres difficultés : chomages, maladie, deces, education des enfants...

La force du couple, c'est de surmonter les difficultés ensemble. Car on en aura d'autres des problemes dans notre vie. L'education des enfants puis adolescents nous reserve bien des surprises et deceptions. Tu sais, on decouvre souvent la vraie personalité des gens lorsqu'ils sont sous stress, lorsqu'ils doivent affronter un probleme. Voila vous etes face a un probleme, votre couple peut il trouver la force de continuer?
voila, ce n'etait peut etre pas la reponse que tu attendais, mais peut etre un autre eclairage de la situation.
bises, on peut continuer a en parler si tu veux.
Cecile
cecile
Portrait de cgelitti
bonjour carochat,

je me suis peut etre mal exprimée. ta situation est aussi difficile que d'autres. Ce que je voulais dire, c'est que la vie n'est pas celle qu'on nous raconte dans les livres d'enfants. La vie, c'est pas "Martine à la campagne". Et tout couple aura un jour une (ou plusieurs) epreuves a traverser ensemble. Pour vous c'est la FIV. Cette situation met votre couple a l'epreuve.
dans le centre pma ou nous sommes suivi, nous avons la possibilité de rencontrer un psychologue.
Nous l'avons dejà fait avec mon mari a un moment ou j'avais du mal à gerer les relations avec mon entourage (amis, collegues, familles).
Si vous souhaitez sauvez votre couple et repartir sur de meilleures bases, il est necessaire de se faire aider. allez voir un psy ensemble. Nous avons longtemps hesité et nous ne l'avons pas regretté. Un psychologue ne vous jugera pas. Il vous aidera a vous exprimer et a vous poser les bonnes questions.

Voila, pour ma part, j'avais imaginé rentrer a la maison un soir avec des chaussons de bébé et les offrir a mon mari. Façon de lui faire comprendre que je suis enceinte. ça c'etait au debut, quand on essayé sous la couette. Ben voila, ce sera different. ça fout les boules mais c'est comme ça. je suis heureuse au quotidien avec lui, et c'est le plus important. Le reste viendra.
bises et bon courage.
Cecile

Sujet vérouillé