cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai été opéré d'une rupture du tendon d'achille droit avec rachie anesthésie en otobre 2006 et depuis plus rien ne va ! En effet 2 jours après j'ai eu une douleur électrique énorme dans le genou droit avec hypoesthésie du genou. Puis tous les 2 ou 3 jours une nouvelles zones d'hypoesthésie apparaissait : cuisse extérieur, mollet intérieur et extérieur, cheville, et pied extérieur droit . Après plusieurs séjour aux urgences, on a rien trouvé.

Ensuite, j'ai eu une douleur lombaire gauche et un peu de fièvre < 38. Je suis retourné aux urgences car là cela faisait beaucoup ! on m'a trouvé une petite inflammation dans le sang : j'ai eu un traitement pyostacine pendant 10 jours.

Les zones insensibles ont arrêté de progresser et le mal de dos aussi.

En mars 2007, les zones hypoesthésies toujours là, j'ai eu encore des douleurs lombaires, modérés soulagées en position assise : à l'IRM on m'a détecté des protrusions discales.

Après 5 mois d'anti-inflammatoire il n'y a pas d'amélioration. Puis il y a 2 semaines une nouvelles zone d'hypoesthésie apparait cette-fois ci au pied gauche avec une fièvre modéré < 38. Mon médecin soupçonne alors une spondylodiscite torpide.

Je suis hospitalisé 1 semaine pour examens en médecine interne.

Les radio, syntigraphie, IRM médullaire et analyse sanguine ne donnent rien de probant. Les médecins ne trouvent toujours pas d'explication : pas de sclérose, pas de maladie de lym, pas de compression médullaire ....

Alors je suis de retour chez moi sans traitement en attendant une nouvelle zone d'hypoesthésie ! Alors je ne sais plus ce que je dois faire : qui consulter, je suis seul !

Est-ce que quelqu'un à eu ce genre de soucis : douleurs lombaires avec hypoestchésies ?

Est-il possible de passer à coté d'une spondylodiscite torpide ou fongique ? Le traitement à la pyostacine n'a t-il pas pu temporairement calmer l'infection et la rendre difficilement détectable voir chronique ?