etre humain
Portrait de cgelitti
merci de vos opinions

je suis hypnotherapeute et vous avez besoin de renseignement..

svp:uniquement sur le forum

benoit16soupape
Portrait de cgelitti
Tout à fait d'accord sur votre analyse du manque et de la dépendance physique et psychologique. Il est exacte qu'un MOI de fumeur se construit à l'adolescence. C'est d'ailleurs ce qui est gravissime.

En ce qui concerne l'hypnose, je sais que certain hypnothérapeute travaille sur le dégout de la cigarette. Cela n'a pas du tout été le cas de mon médecin. Lui a travaillé sur le confort. C'est a dire rendre confortable l'arrêt du tabac sur un sujet motivé pour arrêter à priori.

Pas du tout de perte de contrôle lors des séances. C'est un état modifié de conscience, mais la conscience reste totale, on se send juste un peu endormi. C'est l'hypnose ericksonienne.
etre humain
Portrait de cgelitti
tu vois benoit je pense un peu cela peut importe pourquoi cela fonctionne l'essentiel c'est le resultat donc il faut etre pragmatique..

a tous:
il y a une chose d'etonnant dans la nature humaine c'est que l'on a malheuresement tendance a rejeter ce qui est efficace d'autant plus que cela est rapide...

allez a bientot a tous regalez-vous a redecouvrir les gout d'etre libre
etre humain
Portrait de cgelitti
benoit
tu vois etre ou pas medecin dans l'hypnotherapie n'est pas un critere d'efficacité mais dans les deux cas oui les qualités humaine elle doivent etre reelle et sincere
j'aime bien cette formule de soeur theresa "ne laissez personne venir vers vous et repartir sans etre plus heureux"

bref au moins lui faire du bien je rajouterai car pas tout le monde est mere teresa

a bientot a tous
etre humain
Portrait de cgelitti
salut roland et a tous....

dans tout les cas la meilleur "methode" pour arreter de fumer c'est celle qui fonctionnera pour toi roland et je pense qu'une belle dose de volonté et de garder le controle te sont pour toi le plus efficace et pleins de courage ++(attention ne dors pas trop "lol"humour)

Roland
Portrait de cgelitti
Bonjour,
tout-à-fait d'accord avec Benoìt, c'est pourquoi j'ai choisi une méthode progressive, et c'est aussi la raison pour laquelle je suis opposé aux méthodes brutales (interdictions parfois inutiles, par exemple à l'extérieur, et sevrages "chimiques" sans accompagnement psychologique) qui conduisent à idéaliser le tabac par réaction.
Sinon effectivement, être humain, il suffit de se coucher pour arrêter de fumer, ça laisse...songeur.
Je laisse maintenant la place à ceux qui s'intéressent à l'hypnose.
Roland
Portrait de cgelitti
J'ai une question à poser aux connaisseurs de l'hypnose.
Pourquoi ne ressent-on aucun manque en dormant ?
On contiue de respirer, le corps a stocké assez de nourriture et de boisson pour tenir durant le sommeil, mais il ne stocke pas de nicotine.
A l'état de veille, on ressent rapidement le manque sans nicotine. Pourquoi ne rêve-t-on jamais de fumer ?
Pourquoi tient-on 8 heures sans problème en dormant ?
La réponse à cette question peut ouvrir des voies intéressantes. Le sommeil supprime le manque. Curieux, non ?
Roland
Portrait de cgelitti
Au contraire, c'est une vraie bonne nouvelle. L'intoxication tabagique reste ce qu'elle est, avant tout une mauvaise habitude qu'il est possible de corriger par des méthodes simples et douces. Pas besoin de se mettre dans des états seconds, les campagnes anti-tabacs exagèrent largement la dépendance chimique.
Ceci dit, je ne conteste pas la nocivité du tabac, simplement le caractère fataliste et diabolique que l'on donne a sa dépendance. Il n'y a aucune fatalité dans cette dépendance.
Roland
Portrait de cgelitti
Benoìt m'a mal compris, la bonne nouvelle est que l'addiction chimique ou biologique est moins forte que je le craignais. Je n'ai jamais dit que l'addiction des adolescents est une bonne nouvelle, ça tombe sous le sens.
Sinon, je souhaite bonne chance à ceux qui vont recourir à l'hypnose, je n'ai rien contre, je n'en ressens pas la nécessité en ce qui me concerne, tout simplement.
Content tout de même d'avoir touché un point essentiel, ètre humain. Ce point est encore plus essentiel pour moi, car ma démarche est totalement consciente et non assistée, je pense que vous pouvez comprendre.

Christine
Portrait de cgelitti
J'ai essayé l'arrêt du tabac par l'hypnose mais malheureusement au bout de la 2ème séance ma thérapeute m'a fait faux bond. Comme je sortais d'un traumatisme subi par un hold-up à l'explosif (soigné par hypnose d'ailleurs), je n'ai pas eu la volonté de chercher un autre thérapeuthe. Les deux premières séances étaient assorties de séances d'auto-hypnose pendant lesquelles je devais écouter un cd destiné à stimuler ma volonté d'arrêter le tabac. Mais sans les séances chez ma psy cela n'a donné aucun résultat.
Dans mon entourage,je ne connais personne qui a essayé cette méthode et les thérapeutes pratiquant cette technique sont peu nombreux dans ma région.
J'ai lu le témoignane de Benoît et je constate qu'il y a des personnes pour qui ça a bien fonctionné.
Je dois ajouter que pour l'agression dont j'ai été victime, l'hypnose m'a énormément aidée même si elle n'a pas supprimé toutes mes angoisses, cela m'a formidablement bien aidée.
etre humain
Portrait de cgelitti
et a tous merci de me laisser votre opinion sur l'hypnotherapie
et si vous avez des questions...n'hesitez pas

Pages

Sujet vérouillé