hibernatus
Portrait de cgelitti
Depuis plusieurs années je suis soignée par 4 comprimés de Modiodal par jour et ma vie a été améliorée... à savoir que j'ai retrouvé de l'énergie (je venais de prendre ma retraite et n'étais plus stimulée par des horaires) mais aussi je pouvais mieux lire ou regarder la télé (par exemple) sans m'endormir... mais ce n'était pas extraordinaire comme modification, jusqu'au jour où j'ai constaté que plus je dormais la nuit plus je dormais le jour (comme si je n'arrivais pas à me réveiller ; j'avais constaté aussi que je m'endormais plus facilement le matin que le soir ce qui confirmait mon observation...) Par ailleurs, depuis toujours j'avais un sommeil de plomb avec de grosses difficultés pour me réveiller (pas pour me lever, pour me réveiller : à l'âge de 3 ans j'avais dormi 16 h sans que le médecin puisse me réveiller, et plus tard je n'entendais pas les réveils, même pas, par exemple, une fanfare de cors de chasse sous ma fenêtre qui avait joué pendant au moins une heure, alors que j'avais 19 ans)J'ai donc pensé que peut-être mon sommeil, très profond, était très réparateur, et qu'il fallait que je dorme moins longtemps... ce que j'ai essayé de faire et l'essai a été concluant... Maintenant je ne dors plus que 3 h 1/2 environ, ce qui semble être ce qui me convient le mieux (de préférence en me couchant et me levant toujours à la même heure). je n'ai jamais entendu un témoignage identique où j'ai cherché (surtout sur sites internet car tous les médecins qui me suivent maintenant, dans ma petite ville, ont très peu de cas à traiter et n'ont jamais pu me dire si j'étais un cas isolé ou non... et, depuis ce constat, je n'ai plus été testée dans un laboratoire du sommeil où l'on pourrait peut-être être plus explicatif ?!... j'aimerais donc savoir, par un médecin ou un "confrère ou une consoeur" en hypersomnie, si d'autres personnes ont le même fonctionnement avec le même résultat... mais aussi et surtout, s'il est vrai qu'un sommeil très très très profond comme le mien, est vraiment plus réparateur , c'est-à-dire si la qualité peut remplacer valablement la quantité... je veux dire au point de vue santé car toutes les personnes de ma famille ou des amis chez qui j'ai l'occasion de dormir, sont inquiets pour moi, et je suis obligée, parfois, de ruser pour que l'on ne voit pas que je me couche tard ce qui perturbe le sommeil de certaines personnes, qui dorment plus mal car elles viennent voir si je suis enfin couchée !... (et il n'est pas question de bruit ou de lumière, seulement d'impossibilité de comprendre que je ne dorme pas comme tout le monde au moins de 6 à 8 heures) Je voudrais aussi savoir si l'on connait les conséquences médicales de l'hypersomnie sur la santé car, en ce qui me concerne, depuis toujours je ne fixe pas le magnésium (j'en prends tous les jours depuis 35 ans au moins) mon fer est + ou moins à 17 (sans anémie, mais avec des difficultés pour faire des efforts et m'adapter à des changements d'altitude pendant un même voyage). Je souffre aussi d'obésité (depuis que j'ai pris de la cortisone, ce qui m'a fait grossir de 13 kg en un mois, lorsque j'avais environ 22 ans, kgs que je n'ai jamais perdus et j'ai continué de grossir jusqu'à 118 kg pour 1m65, depuis mes 62 ans environ, sans manger beaucoup... j'ai également du diabète depuis l'âge de 50 ans environ, ai eu une embolie pulmonaire à 45 ans, avec pose d'une ombrelle, les carotides bouchées, avec intervention sur la première début 2007, et un affaissement des coronaires avec pose de 2 stents actifs en novembre 2007... le tout découvert par examens préventifs... J'ai souffert aussi très longtemps de colopathie fonctionnelle (guérie par des cures)... Et, ce qui est étonnant c'est que je me sens bien... (bien mieux que lorsque j'étais plus jeune et sans problèmes de santé significatifs...) Bien entendu je suis soignée pour tout ça, y compris pour la circulation du sang, depuis longtemps ayant déjà eu une fracture du fémur à l'âge de 21 ans, avec interventions importantes (notamment greffe d'os). J'ai par contre un très bon capital osseux, n'ai aucune douleur arthrosique, ni maux de tête... j'ai aussi un bon équilibre nerveux (mental compris)... Est-ce que tout ça peut avoir pour origine l'hypersomnie (mon raisonnement était qu'en dormant trop ou trop pronfondément, avant de réduire ma durée, ça endormait d'autres fonctions de mon corps !...) Qui peut m'informer ou me dire à qui je dois m'adresser pour savoir tout ça ? Merci d'avoir tout lu ! et aussi merci à qui pourra me donner une reponse à un ou deux aspects de ce que j'expose)Pour terminer, une petite précision : je pesais 2 kg 150 à la naissance, à terme... première enfant de ma mère, mais mes 4 soeurs et mon frère n'ont pas été bien gros (par contre je suis la seule à avoir eu autant de problèmes de santé... mais je suis née en 1940...)