titof82
Portrait de cgelitti
Un tx élevé de prolactine dans le sang (> 3000 mUI/l) et une prolactine aréactive sous TRH indiquent-ils forcément la présence d'un adénome de l'hypophyse ? Ou peuvent-ils être le reflet d'une autre maladie provoquant un dysfonctionnement hypophysaire ? Ou encore être d'origine iatrogène (= dû aux médicaments) ?

PUB
PUB