Philippe
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous,

J’ai 26 ans et me retrouve face à une situation ambiguë et des questions sans réponse.

Je suis hypermétrope depuis tout jeune avec une ésotropie, rééduqué lors de ma petite enfance. Jusqu’à l’âge de 25 ans, je n’ai eu aucun problème de vue (ni de strabisme apparent) avec une sous correction (classique) de:

OG = +2.75 (oeil dominant)

OD = +2.5 (oeil dominé)

Il y a 6 mois, j’ai commencé à ressentir une gène permanente à l’OD (oeil ésotropique), rapidement diagnostiquée comme un strabisme d’accommodation en vision rapprochée. On me propose alors d’opter pour une correction optique totale (COT) afin de relâcher l’accommodation.

Sous cyclopégie (siakol), nous obtenons:

OG = +3.5 (oeil dominant)

OD = +3.25 (oeil dominé moins hypermétrope).

L’ophtalmologiste opte pour une COT de:

OG = +3.5 (oeil dominant)

OD = +3.75 (oeil dominé).

Après 2 mois de correction, la situation n’a guère évoluée, et en cartésien que je suis, je cherche des réponses à mes interrogations pour trouver une solution. D’où:

1) Est-il logique que sous cyclopégie, l’œil dominé (OD) apparaisse comme moins hypermétrope?

2) Pourquoi donc surcorrigé l’OD si c’est le moins hypermétrope?

3) Si j’opte pour une correction fidèle à la cyclopégie, je suis mieux (moins de maux de tête et finalement d’efforts pour accomoder). Cela signifie-t-il que je dois revoir mon ophtalmo OU persister sur la voie de la surcorrection de l’OD?

Cette situation me préoccupe grandement – en particulier sur un plan esthétique et social -, aussi je vous remercie d’avance pour votre aide !