sabine
Portrait de cgelitti
Une hyper "Basedow" qui est allée voir l'inverse. Oui je dis l'inverse en

quelque sorte, avec un Basedow plus syndrome du tabouret, je ne pouvais

pas me relever, muscle inexistant, plus tout le reste, essouflement,

sommeil, tremblement, sommeil n'importe quand et soudain, douleurs

musculaires tendinites, etc??. En traitement depuis trois ans, on m'a fait

chuter rapidement en hypo avec Neomercazol, j'ai pris 33 kgs en deux

mois et après rééquilibrage avec Levotyrox pour remonter "subtilité de

dosage".

Donc je reconnais les symptômes décrits.

Ce qui me gêne dans tout cela :

- Maladies mal connues et mal maitrisées du monde médical.

- Même avec des analyses qui semblent redevenues correctes, les

symptômes handicapants persistent, et personne n'a d'explications.

- J'ai perdu mon emploi

- Sentiment d'incompréhension. Par contre le forum me donne

l'impression d'être moins seule et comprise.

- Apparement toutes ces forme de problèmes thyroïdoiens sont liées au

stress !!!!!???

- En plus maladie mal connue de l'entourage et il faut donner le change

constamment, et on a droit en plus à des reflexions.

Voilà un témoignage en plus et je ne peux que dire,

courage donc à tous et à toutes??

marie
Portrait de cgelitti
je suis nouvelle sur le site et viens de lire millet, tu sais une hernie hiatale se soigne très bien, il suffit juste de ne pas trop manger aux repas et fractionner dans la journée. Je viens de faire une fibro car j'étais très mal après les repas, le doc pensait à une hypoglycémie alors on m'a mise au régime, j'ai perdu 5 kilos en trois mois, plus de sucre, pâtes, riz etc.. moi qui ne suis pas grosse, je suis squelettique, bref plus la thyro qui fait le yoyo, hypo, hyper, on monte le traitement, on le redescend.

Alors j'ai vu mon endocrinologue et elle me dit que rien n'est lié à la thyroide où même au lévothyrox.

Moi je suis dépassée, le moral à zéro, j'ai eu l'ablation de la thyroide, juste le côté droit. Il m'en reste un petit morceau à gauche, mais il ne suffit pas bien sur.Après l'opération j'ai été dosée à 25, 50,75,puis 50, 62, à présent on redescent, 50.Voilà dur à vivre tous les jours. Nous sommes toutes dans la même galère. bisous à toutes.   
Marion
Portrait de cgelitti
Bonjour Marthey et Sandrine,

Je vous ai lu avec attention et j'ai juste envie de vous envoyer plein de courage. J'ai également certains symptomes mélangés hypo et hyper, et parfois c'est compliqué de vivre avec. (opérée d'un cancer de la thyroide il y a un an et demi). Et parfois je sais que c'est tres dur. Je suis d'accord avec vous les docteurs devraient lire ces témoignages. Mais la plupart sont trop Cartésiens et se plaisent à croire que les analyses sont intouchables. Seulement une fois pour mon cas j'ai dû faire un dosage de TSH, qui a été révélé par le labo à 30! alors qu'un mois et demi avant j'étais à 1.2. C'est un exemple, mais il a fallu que je me refasse piquer pour vérifier tout ça...
Les docteurs devraient écouter plus les symptomes des patients (dans le cas de pb de thyroide) , car ils ont tendance à se dire qu'un malade de la thyroide parce qu'il est en hypo ou en hyper, forcement ressent des choses qui vont passer lorsqu'il sera stabilisé. Et bien la preuve que non puisque meme quand on est stabilisé on ressent encore des effets gênant. Je pense que le corps medical en sait tres peu sur les problemes de thyroide, et se cache derriere "LA STABILISATION" de la TSH pour "tout" guérir.
C'est pas juste mais il faut se battre et essayer de dompter ces effets gênants.
Amicalement et courage
Marion
vanessa (80)
Portrait de cgelitti
depuis 2003 je suis en hyperthyroidie avec nodules mais de tailles petites et les echographies annuelles montrent qu'il n'y a pas d'evolution. Mon médecin à donc fait l'impasse et n'a pas trouvé utile de faire un traitement... mais l'endocrinologue qui suit ma mere (ben apparament c'est "héréditaire... ma mere et ma grd mere sont suivi aussi) veux me voir et m'a demandé de refaire les analyses de sang. seulement voilà à l'arrivée des résultats je suis passée d'hyper à hypothyroidie et ce sans traitement... est ce normal ? y a t'il des personnes a ki c arrivé et kelles en sont les causes ? merci à vous
sandrine
Portrait de cgelitti
c'est bizard,moi je n'ai plus ma thyroïde,elle m'a été enlevé suite à un cancer,et je ressent exactement les mêmes choses.De plus comme toi,avant,j'étais tres mince et tres sportive et maintenant j'ai l'impression,parfois,d'être une loque.La fatigue aidant,j'ai pris du poids,ce qui n'arrange rien a mes problemes de hernie hiatal, et, je n'arrive pas à les perdre sauf avec un regime draconien qui me fatigue encore plus(pourtant suis hyperdosée en levothyrox pour avoir une TSH au plus pres de zero)
je presente moi aussi à la fois des symptomes d'hyper et d'hypo.l'endocrino me dit tout le temps que je suis un cas à part,mais en voir les temoignages,je m'apperçois que je ne suis pas si à part que ça!!!
mais si seulement les doc et l'entourage pouvaient lire tout ces témoignages!!!(on peut rêver de temps en temps)
bon malgrés tout,il faut garder bon moral et avancer coût que coût.
bon courage à tous et toutes
renee
Portrait de cgelitti
je viens de lire vos messages je ne suis pas la seule a avoir des problemes avec le levothyrox je suis dose a 75mg dès que l'on passe la dose a 100mg j'ai un point dans le dos et le bras gauche qui s'engourdit mon endocrino me fais prendre en plusieurs fois c'est bien 2jours je suis en hypo a 27.45 depuis 5ans je suis toujours fatiguée on m'a enlever la thyroide alors qu'il n'avait pas lieu de l'enlever car j'ai exactement les memes symtphomes q'avant. j'ai pris 30kg en 5ans depuis l'operation il a peut autre chose que le lévothyrox
bien a voustoutes
renee
cyrielle
Portrait de cgelitti
bonjour
Moi ca va faire 1 ans que je suis sous levotirox car en faisant une prise de sang mon taux de tsh était a 5.20 et depuis on esseye de trouver le bon dosage mais je commence a en avoir mar d'être fatiguée enervée depuis j'ai pris 6 kg et je n'arrive pas à les perdres j'ai 20 ans et c'est difficile de supporter ca, mon fiancé me dit de me renseigner pour me faire opérer mais je ne sais pas si je peus, estceque c'est opérable dans mon cas? et je tiens a dire que ca m'est arrivé quand j'ai arréter de fumer enfin quelque mois aprés.
Marthey
Portrait de cgelitti
Oui je pense que chaque hyper ou hypo est propre à chaque personne en
quelque sorte, les causes sont variables également et l'âge a son mot à
dire aussi. Certaines personnes ne semblent pas plus gênées que cela,
tant mieux pour elles. Mais je pense que dans la plupart des
témoignages, on sait de quoi on parle lorsqu'on nomme cela de la
souffrance. C'est tellement quotidien et il faut pas mal faire avec, alors
cela ne parait pas si méchant que cela pour l'entourage, ils n'ont
malheureusement pas le ressenti, ni la gêne permanente.
Une personne témoignait du transit de son plat de lentilles, cela n'est pas
beaucoup signalé, mais il est vrai qu'en hyper on passe son temps à se
vider et le mot n'est pas trop fort, d'ou fort amaigrissement.
Le Néomercazole pour ma part m'a rendu malade au début
(vomissements?), mais il n'y a pas 36 remèdes alors on subit jusqu'à ce
que? Le repli, l'isolement, trouble de l'humeur, agressivité, et autres
puisqu'on finit par tomber en hypo.
Pour répondre à d'autres témoignages, j'ai remarqué effectivement que
j'avais arrêté de fumer, 6, 7 mois auparavant ?????

Le comble (et ou le corps médical est nul, il ferait bien de venir lire les
témoignages d'ailleurs), c'est vraiment le médecin qui s'en tient à ses
résultats d'analyse, et quand pour lui tout va bien, parce que les analyses
sont revenues dans la "norme".

Et que faire du poids, avec cette fatigue surajoutée, dire que j'étais mince
et très sportive, maintenant un régime n'agit même pas. Je refuse de me
voir dans une glace, cela me démolit à chaque fois.

Il est curieux de constater qu'au moment ou l'on est en hyper, on
présente des symptômes d'hypo. Je m'explique, en hyper 1/4 d'heure
après m'être mise derrière l'écran ordi, je tombais littéralement de
sommeil, j'ai pu dormir plus de 48 heures d'affilée, avant traitement je
précise, donc pas d'action d'un médicament. Je constate dans certains
témoignages ce paradoxe.

Enfin voilà quelques pierres supplémentaires à l'édifice, en espérant que
cela pourra faire avancer les choses, encore à tous et à toutes courage.
millet
Portrait de cgelitti
bonjour j'ai une hernie hiatal depuis 5 ans et les medcin ne veulent pas opere pourtant je suis mal dans ma peau prise de poids fatigue dificulte a respirer le matin d'ailleur je dors presque assise j'ai fai plusieurs sejour a l'hopital mais a chaque foir le meme rituele il me faisait un fibro et ça c'est le calvaire quand elle sont faite a repetition meme pas il change le traitement non je leur parle d'operation mais non il dise que je supporte bien le traitement alors voilà mais en attendant j'ai pris du poid je me sans tres fatiguer j'ai mal au dos et au articulations et j'ai du mal a respirer que faire ou il ne font pas leur travail correctement et je vais devoir changer d'opital
sandrine
Portrait de cgelitti
bonjour cyrielle
comme j'ai déjà expliqué plus haut,je n'ai plus de thyroïde suite à l'ablation pour cancer.tu demandes si tu peux te faire opérer,certe,mais ça changera quoi?
tu devras toujours prendre du levotyrox et à vie!!!et si tu as lu nos témoignages,tu comprend bien que ce n'est pas l'idéal,mais quand on a pas le choix.....
peut être auras-tu la chance que se soit qu'un déréglement passagé(ça arrive!)
un conseil avant de te faire opérer,prend l'avis de 2 ou 3 endocrinologues et lis les differends témoignages sur le forum thyroïde.une chose est sure pour moi,si j'avais eu le choix,avec le recul,j'aurais gardé ma thyroïde.mais bon,dans mon cas de toute maniere pas le choix(la vie ou la mort)
j'espere que mes conseils t'éclaireront dans ton choix
bon courage
amicalement
evelyne
Portrait de cgelitti
bienvenue au club!très heureuse d'avoir lu tous ces temoignages sur les derèglements thyroidiens,je suis un peu reconfortée de voir que je suis dans le meme cas que vous toutes...suivie depuis 6ans, avec traitement au levothyrox,je "galère"pour vivre a peu près "normalement"mais le moral n'y est plus..prise de 20kg,palpitations,fatiguabilité,angoisses,douleurs musculaires etc ,j'arrete la ,le lot de mes problèmes quotidiens qui sont ceux de toutes cette page!quel soulagement de voir que je ne suis pas la seule..car comment en parler a des personnes qui ne le vivent pas,on a l'impression ,a leurs yeux d'amplifier notre "etat".bouges toi!sort! tu y penseras moins..voila ce que j'entend tous les jours.encore faut-il que la tete et le corps le veuillent bien!!de tout coeur avec vous.

Pages

Sujet vérouillé