Arno
Portrait de cgelitti
On nous rebat les oreilles avec la solution hydro-alcoolique, bien connue pour être ANTIBACTERIENNE, comme moyen de prévention contre la grippe qui est une maladie VIRALE.

Quel charabia!

Bien sûr qu'il faut se laver les mains, le lavage-rinçage permettant mécaniquement une importante évacuation dans le lavabo de tous agents et substances présents sur la peau. A cet égard, la solution h-alcoo, qui sèche sur place, ne me semble pas présenter le même intérêt ne serait-ce que mécanique.

En tout état de cause, le mélange des termes consistant à utiliser sans distinction celui d'antibactérien et celui de virus ne peut être que préjudiciable à la culture scientifique déjà bien faiblarde de la majorité des gens. Et d'une mauvaise efficacité à long terme: par exemple, on va à nouveau exiger du médecin traitant qu'il prescrive des antibiotiques (efficaces contre les bactéries) y compris pour les angines virales. C'était bien la peine de nous asséner sur tous les écrans "Les antibiotiques c'est pas obligatoire!", ce qui est parfaitement exact et participait un petit peu à améliorer la culture du public!

Et voilà qu'on fiche tout en l'air en proposant de l'antibactérien pour lutter contre des virus.

Alors, à quand une information plus respectueuse de la justesse des termes employés, et moins génératrice d'ignorance.

P.S. Bien sûr qu'il faut se laver les mains. Et en voyage j'utilise aussi la solution h-alcoo à défaut de mieux.

Au fait, est-elle ou n'est-elle pas également ANTIVIRALE? Tout éclaircissement sera bienvenu.

Et, si c'était le cas, que les campagnes de prévention le précisent, par ex. par une formule du genre "...solution hydro-alcoolique, bien connue comme antibactérien, mais ayant aussi des propriétés antivirales". A condition que cela soit vrai, bien sûr.