Huiles de noix et de noisette

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 23 Août 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 28 Mars 2008 : 01h00
-A +A
L'huile de noix a un goût assez fort tandis que l' huile de noisette est légèrement parfumée, de saveur suave.

Fabrication de l'huile de noix

L'huile de noix est de production artisanale. De septembre à novembre, les noix sont ramassées : on frappe sur les extrémités des branches pour faire tomber les fruits. 40 kg en moyenne par arbre sont récoltés. Les noix sont ensuite écalées : on les débarrasse de leur enveloppe verte qui est le brou. Les fruits sont mis à sécher, naturellement pendant trois semaines à un mois. Puis conservées trois à quatre mois, afin d'achever leur maturation et se débarrasser du suc laiteux qu'ils contiennent. Puis les noix sont cassées et triées. Le cassage doit être délicat afin de ne pas briser les cerneaux : il faut enlever soigneusement la membrane ligneuse (paille) qui les sépare car elle est réputée " boire beaucoup d'huile ", ce qui nuit à la qualité du produit. Ces cerneaux sont ensuite concassés, broyés et pressés entre des meules particulières et l'huile vierge de noix est recueillie.

Caractéristiques de l'huile de noix

L'huile de noix a un goût très fruité, elle sent vraiment la noix. A vrai dire, elle est plus un condiment qu'une huile. Il en faut très peu pour parfumer une salade ou un autre mets. Mais, du fait de sa grande richesse en acides gras insaturés, l'huile de noix est particulièrement fragile. Non seulement elle ne supporte pas la moindre chaleur, mais elle s'oxyde très vite, devient rapidement rance, même si le flacon, toujours opaque pour la protéger de la lumière, n'est pas ouvert.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 23 Août 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 28 Mars 2008 : 01h00
A lire aussi
Huile de pavot Publié le 24/08/2001 - 00h00

L'huile de pavot se nomme aussi "oeillette" ou "huile blanche". Elle est extraite des graines du pavot, cette plante qui fournit l'opium. Mais les graines ne contiennent pas cet alcaloïde. Elles sont très employées en pâtisserie dans l'Europe de l'Est.

Huiles de coprah, de palme et de palmiste Publié le 23/08/2001 - 00h00

Les huiles de coprah, de palme et de palmiste ne devraient pas porter le nom d'huile mais de graisse. En effet, aucune de ces huiles n'est fluide. Toutes sont concrètes, dures à température ambiante.

Huiles Publié le 29/06/2001 - 00h00

L'huile est le seul corps gras à être liquide à la température ambiante. L'huile n'est pas un produit tout à fait "naturel" mais celui du génie humain. Il y a des milliers d'année, un être a eu l'idée de presser des fruits (probablement des olives) pour en retirer le gras qu'ils...

Plus d'articles