Hospitalisation : une pétition contre les blouses « fesses à l’air »

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 10 Août 2012 : 00h00
Mis à jour le Vendredi 10 Août 2012 : 13h32

Selon la charte de la personne hospitaliséeédictée par la Direction générale de la santé (DGS), « le respect de l’intimité de la personne doit être préservé lors des soins, des toilettes, des consultations et des visites médicales, des traitements pré et postopératoires, des radiographies, des brancardages et plus généralement, à tout moment de son séjour hospitalier ».

Alors pourquoi les patients sont-ils encore affublés de cette blouse qui s’ouvre dans le dos et qui laisse (trop souvent) les fesses à l’air ?

© getty

L’affaire des blouses d’hôpital

« En se levant et en marchant un peu, un patient ainsi affublé se retrouve à moitié nu devant son voisin de chambre, ou devant les soignants, soignés, familles et amis, se trouvant en même temps que lui dans le couloir. »

Ces chemises d'hôpital ne respectent ni la dignité du patient ni sa pudeur.

Pour mettre fin à cette atteinte à la dignité, un jeune médecin généraliste a lancé une pétition sur son blog « Farfadoc ». Un questionnaire a également été mis en ligne pour évaluer la d’évaluer la fréquence d’utilisation de ce type de chemises d’hôpital si peu seyantes.

PUB

Une pétition en ligne pour le respect de la dignité des patients hospitalisés

Selon ce médecin à l’origine de cette pétition qui a déjà recueilli 2.300 signatures, « Nous refusons de considérer comme normal le fait de devoir renoncer à sa pudeur, simplement parce qu'on est hospitalisé. Des alternatives existent. Des chemises de patient se nouant sur le côté, façon cache-cœur, ou ayant simplement une fermeture plus adaptée ».

Pour accéder à la pétition en ligne : http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-des-chemises-d-hopital-respectant-la-pudeur-et-la-dignite-des-patients/2819

A lire aussi
Un Français sur cinq est à risque d'alcoolisation excessivePublié le 26/02/2003 - 00h00

Près d'un Français sur cinq ayant recours au système de soins, en ville ou à l'hôpital, est en situation de « risque d'alcoolisation excessive ». Par ailleurs, de fortes disparités régionales sont observées. Mais quel que soit le lieu, ce sont les personnes en situation précaire qui sont...

Les droits des patients en psychiatriePublié le 11/01/2008 - 00h00

Toute personne hospitalisée a un certain nombre de droits, qui ont été renforcés par la loi du 4 mars 2002 et la " Charte de la personne hospitalisée". Ils sont abordés en détail dans la rubrique « les droits de l’usager ».

Soins psychiatriques sans consentement ?Publié le 02/09/2011 - 09h31

Adoptée avant l’été par les deux chambres, une nouvelle loi devrait permettre désormais, sur l’avis d’un seul psychiatre, d’interner de force un citoyen pendant 72 heures en hôpital psychiatrique. Le point sur ces nouvelles mesures inquiétantes !

La douleur n'est pas normale, même chez la personne âgéePublié le 28/11/2005 - 00h00

La douleur chez la personne âgée est tellement fréquente qu'elle est presque considérée comme normale. C'est ainsi que 40% des douleurs ne sont pas soulagées. La prise en charge de la douleur, malgré de grands progrès, reste insuffisante. La difficulté pour la personne âgée est de...

Plus d'articles