Hôpital et infections nosocomiales : le plan de lutte

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Février 2009 : 01h00
Les infections nosocomiales désignent des infections que l'on contracte à l'hôpital. Autrement dit, vous entrez à l'hôpital pour vous débarrasser d'une maladie et vous en ressortez avec une autre. Pour diminuer ce risque d'infection, un plan de lutte a été mis en place en 2005, basé sur la surveillance du respect de certaines procédures d'hygiène. Le premier bilan, accompagné d'un classement public des établissements de santé, est très encourageant, " placant la France dans le peloton de tête des pays européens ", affirme notre Ministre de la Santé.

La lutte contre les infections nosocomiales est efficace

' Tous les indicateurs concernant les infections nosocomiales ont été améliorés ' indique Roselyne Bachelot. Aujourd'hui, plus de 85% des établissements de santé ont une bonne ou très bonne implication dans la lutte contre ces infections. En 2006, la proportion de patients contractant une infection nosocomiale était de 4,9%, soit une baisse de 12% par rapport à 2001. Si toutes ne sont pas évitables, car inhérentes au type de soin, à l'âge du patient, à son état de santé général, à certains traitements, etc., d'autres peuvent être limitées en respectant certains protocoles d'hygiène. D'où l'intérêt d'avoir mis en place une surveillance et d'avoir établi des indicateurs. Chaque année, on peut ainsi classer les hôpitaux en fonction des moyens mis en œuvre dans la lutte contre les infections nosocomiales. La mobilisation a été générale et la situation s'est améliorée. Toutefois, un nouveau plan national 2009-2012 va être lancé et sera notamment étendu à la prévention des infections nosocomiales à tous les soins, cabinet médical en ville et maison de retraite compris.

Quels sont les indicateurs utilisés ?

L'indicateur ICALIN : il reflète le niveau d'engagement de l'établissement de santé.

L'ICSHA est un indicateur de consommation de solutions ou de produits hydro-alcooliques. Il reflète la mise en oeuvre de l'hygiène des mains, mesure-clé de prévention des infections nosocomiales.

Le SURVISO reflète les moyens mis en œuvre pour prévenir les infections au niveau du site opératoire chez les patients (infection au niveau de la plaie chirurgicale).

L'ICATB est un indice du bon usage des antibiotiques visant à optimiser l'efficacité des traitements antibiotiques.

Le SCORE AGREGE résume les quatre indicateurs ci-dessus avec la pondération suivante : ICALIN 40%, ICSHA 30%, ICATB 20%, SURVISO 10%.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Février 2009 : 01h00
Source : Communiqué de presse du Ministère de la Santé, 5 janvier 2009.
A lire aussi
Les soins à l'hôpitalPublié le 11/01/2008 - 00h00

Chaque hôpital vous propose un certain nombre de services et de soins. La plupart de ces services et soins sont gratuits et directement pris en charge par l'hôpital ou par une association de bénévoles, d'autres sont concédés à des sociétés extérieures et vous sont proposés à titre...

Scope santé : un site public sur la qualité des hôpitauxPublié le 29/11/2013 - 08h10

Scope santé est un nouveau site public d’information pour les patients portant sur plus de 5.000 établissements de santé (hôpitaux, cliniques, maternités, santé mentale, médico-social, hospitalisation à domicile),selon des critères objectifs et fiables.La recherche peut se faire par...

Plus d'articles