véro69
Portrait de cgelitti
bonjour à tous et à toutes,

ayant vécu une histoire difficile avec un compagnon violent, il y a presque 9 ans de ça (et oui j'y pense encore), je me pose toujours la question : mais m'aimait t'il?

je suis allée voir un peu sur internet mais c'est très vague, et la question n'est jamais vraiment posée.

que se passe t'il dans leur tête pour faire des choses pareilles. avez-vous des réponses ?

une autre chose. ces personnes là, sans aucun doute, sont malades mais ne se soignent pas. ils trouvent leur façon d'agir normale. on n'entend que les victimes mais jamais les bourreaux. j'aimerais bien un jour, lire un récit d'un homme violent pour savoir ce qu'il ressentais, ce qui se passait ou se passe dans sa tête.

connaissez-vous un site ou un de ces récits ? ça doit bien exister quand même !!!!!!!!!!!!!!!!!!

belle59
Portrait de cgelitti

bonjour voila mon histoire je suis mariee depuis 7 ans et depuis 2 ans il et tres violent avec moi il dit des mot qui blesse il casse tout dans la maison . et voudrais partie mais je pense au enfant je demande un peu aide mercie pour tous

véro69
Portrait de cgelitti

Bonsoir , avez vous quitter votre conjoint , si oui comment avez vous fait  ( je suis dans la mème situation  que vous  avec un nez cassé , oui il me bat , j 'aimerais le quitter mais pas de famille a coté ) donc je ne sais pas quoi faire rester ou partir avant qu 'il me tue ) merci

mirabellecannelle
Portrait de cgelitti
quand on aime vraiment quelqu'un, on n'a pas envie de lui faire du mal.
Je pense que ces personnes sont malades et si elles refusent de se soigner, c'est sûrement parce que dans leur tête, ce sont les autres qui sont des malades mentaux.
Il n'y a pas que la violence physique mais aussi la violence verbale, qui est toute aussi inacceptable.
...
Portrait de cgelitti
Un homme (ou une femme) capable de faire du mal volontairement à la personne qu'il/elle dit aimer ne sait pas ce qu'est l'amour... On ne peut pas faire délibérément souffrir quelqu'un qu'on aime.

C'est trop facile de cacher cette forme de violence derrière la maladie, il faut savoir assumer ses actes.

Désolé, mais je pense qu'il ne vous a jamais vraiment aimé.
promesse
Portrait de cgelitti
un homme violent et une femme violente n'aime pas son/sa conjoint(e).
mais il y a pleins d'homme et de femme sur terre.
ne vous laissez pas attirer pas le physique, les hommes beaux ne sont pas forcemment les plus gentils...
viol(ence)
Portrait de cgelitti
« Je dirais que la violence a un système bien établi qui est le patriarcat et que celui-ci a un sexe dominant et prédominant, écrit Louky Bersianik, l?une de nos grandes écrivaines québécoises. Quand la domination est menacée, la violence reprend ses droits. »

Il est très intéressant de lire que la violence commence quand la domination est menacée Il convient alors de penser que l?amour à la base serait une affaire de possession et de domination chez l?homme ? Sûrement pas chez l?homme uniquement, c?est la réaction qui est violente chez l?homme.

Que les coups pleuvent en pareilles occasions n?est pas l?apanage d?un sexe ou de l?autre, mais FORCE est de constater qu?un des deux frappe plus fort.

C?est donc une affaire de sang froid.

En effet, la psychologie, ou un peu d?introspection, nous apprennent que dans les coups, la plus grande douleur est la douleur psychologique, c?est à dire le MESSAGE que porte le coup. Il est donc important pour les femmes de comprendre aussi que leurs coups, même innoffensifs, ont une portée psychologique aussi importante que le coup de l?homme qui lui fait plus mal. Dans cette optique, la force est égale dans la douleur psy infligée. Il convient aussi pour l?homme d?avoir auquel cas plus de sang froid et conscience de sa force physique.

Mais tout premièrement il me semble qu?il faudrait revenir sur le simple apprentissage de l?amour dès le plus jeune âge, expliquer aux petits garçons que les filles sont là pour les aimer, et pousser ce principe jusqu?à l?âge adulte. Notre société chrétienne n?étant pas encore à même de mettre en avant ces concepts pour des raisons de tradition puritaine ( même modérée )en erreur sur le bienfait du sentiment amoureux et de l?acte sexuel, peinera donc à éduquer ses mâles dans un sentiment de confiance envers le féminin.

Il faudrait que les hommes comprennent qu?ils ne perdront rien dans une relation d?égalité dans les sentiments et le sexe, mais encore qu?ils y gagneront beaucoup. Comprendre que l?interdépendance homme femme n?a pas lieu de donner naissance à des angoisses et des relations de dominance, à moins de jeux sexuels consentants.

L?homme doit comprendre que les femmes sont bien moins angoissées pour aborder verbalement puis activement les questions amoureuses et sexuelles, parce qu?entre autres la procréation les y oblige ( anatomie, cycles, hygiène..). Désamorcer les concepts de virilité basés sur la performance sexuelle parce-que faux et donnant lieu à des compensations violentes ou des inhibitions préjudiciables à la femme par défaut de performance et libido mal vécue.


""Cette violence est souvent le fruit d?une culture machiste si bien intégrée qu?on la trouve " naturelle chez un homme ".

""En France, l?Enquête nationale sur les violences envers les femmes (ENVEFF) indique qu?en l?an 2000 environ une femme sur 10 a été victime de violences verbales, psychologiques, physiques et/ou sexuelles en milieu conjugal. (7) Six Françaises meurent chaque mois dans des conditions comparables à l?agression qu?a subie la comédienne Marie Trintignant."

"Passion ? Amour ? Vous m?en direz tant. Marie Trintignant a été tuée par un homme violent.""







promesse
Portrait de cgelitti
ps:kevin, je n'oublierais jamais! je t'en veux terriblement...
véro
Portrait de cgelitti
..l'homme violent c'est aussi celui qui ne s'aime pas, et qui compense ses faiblesses comme il peut..Quand on a pas les mots, on frappe
clara
Portrait de cgelitti
Il faudrait d'abord donner une définition correcte de l'amour... Et peut-être aussi se poser une autre question : la victime aime-t-elle son bourreau ?
Ou plus simplement, est-ce que la soumission est une preuve d'amour ?
Dans une relation de domination par la violence, à mon humble avis, il n'y a que de l'amour...de soi-même.
Le fait que 9 ans après, tu te poses cette question, prouve bien que ce qui t'importe c'est de savoir si tu as subi tout ça pour rien ou si au moins tu as reçu de l'amour (ce qui rendrait cette relation moins "humiliante" pour toi). En fait, tu cherches à sauver une image (de lui, de toi) moins "moche".
Mais non, la violance c'est moche, l'acceptation aussi. On ne peut se libérer d'une chose qu'en la regardant en face sans complaisance.
si
Portrait de cgelitti
l'homme violent n'est plus un homme, il se transforme en bete : ses prérogatives sont menacées !!!
son territoire, c'est le corps de l'autre !!!

l'homme violent s'aime avant tout.

Pages

Sujet vérouillé