Heureux un jour, en forme toujours

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 22 Septembre 2008 : 02h00
Ne pas fumer, manger équilibré, faire du sport, aller régulièrement chez le médecin, c'est bien. Mais être heureux, c'est aussi important ! Si vous tenez à votre santé, commencez par voir la vie en rose; c'est du moins le conseil qui ressort d'une récente étude.
PUB

Mens sana in corpore sano

Qui n'a jamais eu mal au ventre à force d'être angoissé? Mal au dos après une journée stressante? Et à l'inverse, qui n'a jamais expérimenté le puissant effet anti-douleur d'une bonne nouvelle? Depuis longtemps, on connaît les liens entre bien-être psychique et physique. Ainsi, les effets du stress sur le développement ou l'aggravation de certaines pathologies ont régulièrement été observés par les médecins. Il est par exemple démontré que le risque de récidive après un infarctus diminue fortement lorsque le patient parvient à réduire son stress. Ainsi, les effets du moral sur la perception de la douleur, le système immunitaire et bien d'autres paramètres intéressent de plus en plus les chercheurs.

PUB

Alors, heureux ?

Une récente étude réalisée sur près de 10 000 australiens vient de confirmer le lien entre santé et bonheur. Les personnes s'étant déclarées très heureuses et globalement satisfaites de leur vie en 2001 sont aussi celles qui avaient le meilleur état de santé en 2004. Pour mesurer leur niveau de satisfaction, les participants à l'étude ont été amenés à répondre à des questions du type "Durant les 4 dernières semaines, avez-vous été une personne heureuse ?" ou "Tout bien considéré, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre vie ?" Première bonne nouvelle, environ 63% des personnes se sont déclarées heureuses la majorité du temps ou tout le temps; et 90% ont déclaré être satisfaites de leur vie.

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 22 Septembre 2008 : 02h00
Source : Siahpush, M., The American Journal of Health Promotion, September/October 2008, vol 23, no 1. News release, American Journal of Health Promotion.
PUB
PUB
A lire aussi
Le bonheur est notre assurance-viePublié le 01/12/2008 - 00h00

Etre heureux, optimiste et vivre pleinement sa vie est un gage de longévité. Les études se multiplient, toutes allant dans le même sens : les personnes qui cultivent le bonheur de vivre améliorent leur état de santé et augmentent nettement leur longévité.

Osez être heureux, c'est contagieux !Publié le 29/12/2008 - 00h00

Si votre meilleur ami ou si votre conjoint nage dans le bonheur, votre probabilité d'être heureux, vous aussi, augmente de 25%. Si vous entourage comporte de nombreuses autres personnes heureuses, faites vous-même votre calcul... Autrement dit, le bonheur a l'énorme avantage d'être contagieux.
...

Peut-on être heureux sans le faire exprès ?Publié le 04/03/2011 - 14h28

Certainement nous confirme Florence Servan-Schreiber dans son dernier livre, 3 kifs par jour, car notre aptitude au bonheur est liée pour moitié à nos gènes. Mais cette aptitude à être heureux peut se développer considérablement. C’est l’objectif de la psychologie positive. C’est
...

45 ans, un passage délicat ?Publié le 18/02/2008 - 00h00

Au cours de la vie, notre sentiment de bien-être, de bonheur, évolue au fil de notre histoire personnelle, de nos rencontres, de nos projets, de nos réussites ou de nos difficultés.Pourtant, étonnamment, malgré d'énormes différences dans nos trajectoires de vie, cette courbe de bien-être
...

Plus d'articles