ALain
Portrait de cgelitti
bonjour

depuis plus de 17 ans je souffre des syndromes de la fatigue chronique et de la fibromyalgie ; j'ai travaillé tant que j'ai pu, m'esquintant chaque fois davantage pour finir au massacre et à un état, perpétuel, de fatigue proche des syncopes !

cela fait plus d'un an que je suis en longue maladie, pour dépression pour commencer, et maintenant ???

au début, il était possible d'avoir des sorties libres et celà me convenait puisque je ne sais jamais si je vais pouvoir me "bouger un peu" ou rester prostrée d'impuissance dans mon lit...

mais, maintenant, avec seuleument 3 heures de sorties autorisées, grâce aux nouvelles réformes, je ne sais plus où donner de la tête et je tourne en rond dans "ma cage" au lieu de me refaire une santé...

je fais partie d'un protocole, par le biais de "l'unité de la douleur" de mon secteur... je dois essayer de faire une heure et demie de vélo, sans contrainte, et de la natation dans le cadre de la réadaptation à l'effort... c'est déjà pas facile a gérer à cause de la fatigue et des douleurs... mais là, c'est mission impossible !

quelle solution me reste t'il, pour ne pas être mise à l'index de la sécurité sociale ?

mon objectif est de ne pas me laisser dépasser par ma maladie, de réussir à me refaire une santé et a réharmoniser mon corps, pour pouvoir redevenir actif dans ma vie... je ne veux pas rester, ou devenir, une zombie (assistée ou non) de la société

joelle

Alain
Portrait de cgelitti
J'aimerai savoir si la proposition de loi :
http://www.senat.fr/leg/ppl05-278.html
a été votée ???
joelle
Portrait de cgelitti
encore merci franceline pour tes réponses
dès que les vacances de mon toubib fibro seront finies je m'y colle
joelle
jenny
Portrait de cgelitti
mon post a été arrêté.

En effet, il vaut peut être mieux éviter la SS directement car cela dépend de la personne qui se trouve au bout du fil ou en face de vous.

Personne ne connait un site ou une réponse à votre problème pourrait être donnée
Franceline
Portrait de cgelitti
J'ai lu dans un post que dans certains départements, pour les personnes en ALD, les sorties étaient de 8 h à 20 H. renseignez vous à votre centre.
f.
Portrait de cgelitti
un petit PS : pour les agents enquêteurs, directement sous l'autorité du médecin conseil, le client à "traquer" est le fraudeur.. vous n'en faites pas partie, hélas..
ALain
Portrait de cgelitti
Correctif

[QUOTE=Alain] J'aimerai savoir si la proposition de loi :

http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion3117.a sp

a été votée ???
[/QUOTE]
Franceline
Portrait de cgelitti
coucou, je travaille à la sécu.(service médical près du médecin conseil,cependant, et pas service administratif, mais on travaille en symbiose les uns et les autres)

les informations sont différentes selon les caisses, mêmes si elles découlent de directives nationales, elles sont répercutées et appliquées selon les décisions et appréciations des directeurs de chaque caisse primaire...
c'est pourquoi, Jenny a raison de dire que les soins priment, de toutes façons, si un contrôle a été fait par le médecin conseil, il a pris une décision que vous ne tarderez pas à connaître, justifiant par avance votre repos et vos soins.

l'agent enquêteur ne reviendra pas au domicile de l'assurée, pourquoi faire , le médecin conseil a tous les renseignements désirés. le rôle de l'agent enquêteur n'est pas un flicage, cs temps sont passées depuis belle lurette.. ce n'est pas colin maillard non plus..lol

De plus, les absences pour traitements (piscine, kiné) sont d'avance largement justifiées, il est évident même pour le plus borné des agents enquêteurs, que vous devez effectuer ces soins aux heures d'ouverture des cabinets ou piscine, ou centre de rééducation.
on sait aussi que si vous devez faire du vélo, c'est à l'heure où vous vous en sentez capable, motivée, et pas sous la pluie.. il faut attendre que le soleil revienne..pas vrai ??
Ne vous tracassez pas, soignez vous.

Si la déprime s'ajoute à votre maladie, ce n'est pas le but recherché, c'est vrai. ne restez pas toutes seule, cette maladie est suffisammentlourde, sortez, respirez, prenez le temps. vous ne serez jamais embêtée, il ne s'agit pas ici d'un abus, n'ayez crainte..

dans le cas où votre caisse n'élargirait pas à la journée entière les droits de sortie pour les ALD ou Hors liste, il est possible de demander l'augmentation du nombre d'heures de sortie pour raison médicale : il suffit que le médecin traitant adresse un mot en ce sens au médecin conseil. (n'oubliez pas d'indiquer votre numéro de sécu sur ce document, surtout )

il ne faut jamais craindre de s'adresser à la sécu pour se renseigner, les agents sont compétents, instruits, et recrutés sur titres et diplômes..
(c'est vrai, il y a de vraies nunuches, mais maintenant ce n'estplus permis, en principe.. ou des filles qui se cramponnent à leurs circulaires, et c'est la seule façon de travailler, elles appliquenent les directives, circulaires, notes, etc.. qui sont largement incomprises du public, et quelque fois automatiquement annulées le lendemain.., et il y a de quoi être évasif..alors que les choses devraient être définitives. mais tout se jette, les décisions d'aujourd'hui comme celles de demain,et tout le reste dans notre société, bon, j'arrête là, je ne suis pas ministre de la santé).)

en fait, une demande directe, comme pour les banquiers, un face à face, est encore le meilleur moyen de faire tomber les a priori.. et instaurer la confiance..et avoir les renseignements demandés.

Bon courage, bons soins, c'est le plus important. ne pensez pas aux contrôles, vous n'en aurez pas, mais à vous retaper..
joelle
Portrait de cgelitti
merci de vos réponses

juste une petite précision, je n'ai pas eu l'accord pour l'ALD à 100% et je viens de passer un controle médical il y a quelques jours (un an d'ALD)mais je n'ai pas encore reçu de réponse...

et aussi, j'ai peur d'aller à la sécu pour ce genre de renseignement car, du coup, ils pourraient avoir la puce à l'oreille.... et comme j'ai pas beaucoup de chance.... je n'aimerai pas me retrouver sans IJ, avec un prêt, pas de boulot ni de chômage !

joelle
jenny
Portrait de cgelitti
Je ne pense pas qu'il faut obligatoirement e^tre en ALD pour avoir les sorties autorisées mais votre traitement actuel necessite des soins qui ne peuvent être tous concentrés sur 3 heures.

Appelez votre médecin traitant ou le spécialiste qui vous suit qui puisse vous couvrir. Allez voir une assistante sociale. Courage. N'y a t-il pas sur ce site quelqu'un qui travaille à la SS et qui pourrait vous renseigner ?

Le fait que votre médecin note sur votre feuille "depression" pour que vous ne soyez pas ennnuyé s'il note 8h à 20 h sur votre feuille.

T
Jenny
Portrait de cgelitti
Joelle,

Je pense que les seules 3h de sortie ne s'appliquent pas de la cas de votre ALD. Il suffit que votre médecin traitant note : sorties autorisées 8h à 20h. Demandez lui sinon ils ne le fera pas de lui même

Je comprends très bien votre situation. En général, pour les depressions en ALD, la SS est compréhensive. Ne voyez vous pas une psy qui pourrait vous donner un document écrit de sa main pour signaler que votre état de santé nécessite des sorties libres dans la journée tut au long de votre arrêt. Ce document en main, vous pourriez aller à la SS, je ne vois par comment ils pourraient refuser. Le problème c'est qu'ils mettent 15 à 3 semaines pour vous répondre. Cela dépend sur quel agent vous retombez

En tout cas, moi je n'attendrais pas leur accord. Cest noté par un médécin sur la feuille de maladie. Point, vous etes couverte.

Ne demandez rien à la sécurité sociale mais plutot à un psy ou alors, si vous avez confiance, au médecin du travail.

bon courage. Prenez du bon temps quand vous le pouvez car en effet, cela fait partie de votre guérison;

Pages

Sujet vérouillé