elephante1202
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Mon gunéco m'avait diagnostiqué une primo infection herpétique samedi dernier. Suite au tests pratiqués en laboratoire (dans 2 labos différents) je n'ai en réalité pas contracté le virus de l'herpès. Après avoir souffert le martyre pendant une semaine (ne pouvant ni boire, ni manger, dû aux douleurs atroces ressenties en urinant), je me suis alors dit que mon problème bien qu'apparemment gynécologique relevait d'avantage de la dermatologie. Je suis donc allée voir un dermato qui m'a tout de suite diagnostiqué une aphtose génitale (de vulgaires aphtes). Les symptomes de l'herpès et de l'aphtose sont extremement similaires (ganglions, plaies presque indentiques, brûlures en urinant, démangeaisons...). Le seul problème est que leur traitement est antinomique: Zélitrex/Zovirax pour l'herpès et corticoides pour l'aphtose(la cortizone agravant l'herpès).

Tout ça pour dire que si l'un(e) d'entre vous est traité(e) pour de l'herpès et que le traitement tarde à faire de l'effet, cela vaut le coup d'aller voir un dermato. Pour ceux qui habitent Paris ou la région parisienne, je connais sincèrement le meilleur dermato (dont les tarifs sont plus qu'honnêtes, ce médecin est vraiment quelqu'un qui aime son métier) spécialisé dans les cas "atypiques". Pour ceux que ça intéresse n'hésitez pas à répondre à ce message. En effet, reconnaitre une aphtose de l'herpès n'est pas chose facile et les erreurs des gynécos sont plus fréquentes qu'on ne le pense.

Bon courage à tous et à toutes,

Lolo

elephante1202
Portrait de cgelitti

bonjour

 

je me reconnais dans votre cas : plusieurs fois étant allée chez le gynéoc pour un soi-disant herpès les znalyses ont conclu que ce n'était pas un herpès

ces problèmes gynéco persistant je n'ai pu less traiter je suis intéressé par les coordonnées en message privé de votre drmzto je suis sur paris car j'ai régulièrement ces petits problèmes...

 

merci d'avance

admin
Portrait de cgelitti

Bonjour Lolo,

Déontologiquement, il n'est pas possible de préconiser un praticien plutôt qu'un autre sur ce site.

Merci de bien vouloir indiquer votre adresse e-mail afin que les internautes puissent vous répondre directement.


Bien à vous

Le modérateur
so
Portrait de cgelitti
Ma fille a été diagnostiqué pour un herpes buccal (primo infection) qui a duré 2 semaines malgré l'antiviral. Après une récidive, le médecin penche plutôt pour une aphtose (buccale of course !)...
admin
Portrait de cgelitti

Bonjour Lulu,

Déontologiquement, il n'est pas possible de préconiser un praticien plutôt qu'un autre sur ce site.

Merci de bien vouloir indiquer votre adresse e-mail afin que les internautes puissent vous répondre directement.


Bien à vous

Le modérateur

audrey002
Portrait de cgelitti

J'espere que quelqun va etre en mesure de me repondre. Quelle etait tes symptomes? et est ce que un de tes ganglions dans laine etait gonflé? J'ai ete moi aussi voir un medecin et il est pas mal sur que c'est de l'herpes il ma donc prescrit un medicament mais je n'y voie a peine d'effet et cela fait maintenant 5 jours....

Lulu
Portrait de cgelitti
Bonjour Lolo,
Je vis actuellement la situation que tu as décris. J'ai par contre eu la chance d'avoir le bon diagnostic suite à une visite aux urgences gynécologiques (l'interne avait bel et bien eu l'hésitation).
Je souhaite cependant avoir l'adresse du dermato qui t'as "libérée" car les douleurs sont extrêmes...

Merci bcp
Lulu
stephanie
Portrait de cgelitti
je voulais savoir si il y a une différence entre le bouton de fievre et l'herpes. j'ai ce quon appel apparement un bouton de fievre sur la levre mais apres tou ce que jai lu, que c une maladie sexuellement transmissibles je commence a flipper










[Mon gunéco m'avait diagnostiqué une primo infection herpétique samedi dernier. Suite au tests pratiqués en laboratoire (dans 2 labos différents) je n'ai en réalité pas contracté le virus de l'herpès. Après avoir souffert le martyre pendant une semaine (ne pouvant ni boire, ni manger, dû aux douleurs atroces ressenties en urinant), je me suis alors dit que mon problème bien qu'apparemment gynécologique relevait d'avantage de la dermatologie. Je suis donc allée voir un dermato qui m'a tout de suite diagnostiqué une aphtose génitale (de vulgaires aphtes). Les symptomes de l'herpès et de l'aphtose sont extremement similaires (ganglions, plaies presque indentiques, brûlures en urinant, démangeaisons...). Le seul problème est que leur traitement est antinomique: Zélitrex/Zovirax pour l'herpès et corticoides pour l'aphtose(la cortizone agravant l'herpès).
Tout ça pour dire que si l'un(e) d'entre vous est traité(e) pour de l'herpès et que le traitement tarde à faire de l'effet, cela vaut le coup d'aller voir un dermato. Pour ceux qui habitent Paris ou la région parisienne, je connais sincèrement le meilleur dermato (dont les tarifs sont plus qu'honnêtes, ce médecin est vraiment quelqu'un qui aime son métier) spécialisé dans les cas "atypiques". Pour ceux que ça intéresse n'hésitez pas à répondre à ce message. En effet, reconnaitre une aphtose de l'herpès n'est pas chose facile et les erreurs des gynécos sont plus fréquentes qu'on ne le pense.

Bon courage à tous et à toutes,

Lolo[/QUOTE]
Bobi
Portrait de cgelitti
Oui le bouton de fievre est aussi apelé Herpes , c'est une maladie sexuellement transmissibles , si cela devient trop fréquent parle en a ton médecin
Lolo
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je viens de voir que Llen et Prisci avaient répondu à mon message sur la différence entre l'aphtose et l'herpès du 11 mai 2005. Je sais ça date mais je n'étais pas retournée sur le site depuis. Milles excuses...

Si vous voulez toujours des infos sur mon médecin, voici ses coordonnées:

<"coordonnées du médecin, supprimées par le modérateur">
Lolo
stephanie
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Lolo] Bonjour,

Mon gunéco m'avait diagnostiqué une primo infection herpétique samedi dernier. Suite au tests pratiqués en laboratoire (dans 2 labos différents) je n'ai en réalité pas contracté le virus de l'herpès. Après avoir souffert le martyre pendant une semaine (ne pouvant ni boire, ni manger, dû aux douleurs atroces ressenties en urinant), je me suis alors dit que mon problème bien qu'apparemment gynécologique relevait d'avantage de la dermatologie. Je suis donc allée voir un dermato qui m'a tout de suite diagnostiqué une aphtose génitale (de vulgaires aphtes). Les symptomes de l'herpès et de l'aphtose sont extremement similaires (ganglions, plaies presque indentiques, brûlures en urinant, démangeaisons...). Le seul problème est que leur traitement est antinomique: Zélitrex/Zovirax pour l'herpès et corticoides pour l'aphtose(la cortizone agravant l'herpès).
Tout ça pour dire que si l'un(e) d'entre vous est traité(e) pour de l'herpès et que le traitement tarde à faire de l'effet, cela vaut le coup d'aller voir un dermato. Pour ceux qui habitent Paris ou la région parisienne, je connais sincèrement le meilleur dermato (dont les tarifs sont plus qu'honnêtes, ce médecin est vraiment quelqu'un qui aime son métier) spécialisé dans les cas "atypiques". Pour ceux que ça intéresse n'hésitez pas à répondre à ce message. En effet, reconnaitre une aphtose de l'herpès n'est pas chose facile et les erreurs des gynécos sont plus fréquentes qu'on ne le pense.

Bon courage à tous et à toutes,

Lolo[/QUOTE]

Pages

Sujet vérouillé