tituspoulo66
Portrait de cgelitti
Quels sont les symptômes d'un herpès génital ? Depuis 2 jours, j'ai d'importantes démangeaisons au niveau des parties génitales et je ne sais pas s'il s'agit d'une mycose ou d'un herpès génital.
Tatao
Portrait de cgelitti
Désolée Nancy, mais je ne suis pas du tout d'accord avec vous, l'herpés génital est une maladie grave comme toutes les IST, il faut tout de même dire les choses comme elles le sont, ca ne sert à rien de se voiler la face, n'oublions pas que cette IST est transmissible!!! Et pour ce qui est de votre réfléxion sur le cancer merci beaucoup mais je connais trés bien le probléme puisque j'ai mené une bataille pendant 3 ans contre ca!!! A bon entendeur, salut!!!
Nancy
Portrait de cgelitti
Je trouve le fait de dire que c'est un virus grave alarmant et faux. C'est un virus encombrant pour certains, contagieux certes, mais pas grave! Le VIH, l'hépatite, la tuberculose, le cancer, ca c'est grave! Pas l'herpes, come on!
tituspoulo66
Portrait de cgelitti

J'ai apparemment une infection intestinale avec une carence en magnésium selon mon médecin mais suite à mes recherches sur internet je soupçonne un herpès.

Mes symptômes sont: anus qui me brule, stress, irritabilité, maux de ventre, perte de l'appétit, fatigue et fièvre...

Les symptômes ont démarrés il y a 10 jours par l'anus qui me brulait (supportable mais désagréable tout de même...).

Puis la fèvre et le stress sont apparus, avec une grosse fatigue.

Sachant que je n'ai toujours pas de "boutons de fièvre" et de gaglion (après 10 jours), puis je écarter l'hypothèse de l’herpès et faire confiance à mon médecin ?

Après trois jours de traitement contre une infection testinale et une carence en magnésium, je ne retrouve toujours pas l'appétit et je reste sujet au stress, à l'anxiété, irritabilité. Mes brulures à l'anus semblent beaucoup se calmer, surement du fait de la crème rectale qui m'a été prescrite.

Qu'en pensez vous ?

Merci d'avance.

Nancy
Portrait de cgelitti
Ah oui, chers amis, je voulais vous dire que je me retire de cette conversation. Aussi, que si je vous avais rencontré au début de mon périple d'herpes où j'avais besoin de support et qu'on me rassure, je crois que je serai à l'hôpital présentement. Ces pauvres nouvelles victimes n'ont pas besoin de se faire dire de telles choses, l'herpes n'est pas grave, ils n'en mourront pas, leur vie sexuelle sera différente mais elle pourra être quand même très épanouie, la plupart n'auront qu'une seule crise, plusieurs autres n'en auront que très rarement. Les autres, les moins chanceux, devront vivre avec épisodiquement, mais pourront prendre un traitement qui réduira leur crise et leur contagiosité. Il faut leur montrer les solutions, pas les plonger dans une dépression qui augmentera leur fardeau et leur probabilité de crises. Je ne crois pas que cela est hypocrite.. mais réaliste! L'important, c'est de les convaincre d'en parler, de consulter, d'être honnête avec leur conjoint, de modifier quelque peu leurs habitudes, c'est tout!

C'est comme dire qu'avoir un feu sauvage c'est grave!

En considérant qu'une personne sur quatre est contaminée, ils peuvent se rassurer, ils ne sont pas seuls.

Je vis avec ce virus depuis 6 mois, j'ai des crises fréquemment, j'ai eu une période très sombre où je déprimais, je culpabilisais... maintenant, j'ai décidé que je serais heureuse et tout est rentré dans l'ordre. Je reste positive, je suis confiante et je tente d'aider les autres..

Lâchez pas! Vous êtes plus fort que ce maudit virus. Gardez le moral et soyez prudents!
lo55
Portrait de cgelitti
bonjour,
j'ai des petits boutons blancs indolores sur mon penis , le scrotum et le pourtour du gland.
Je ne sais pas se que c'est mais cela fait très longtemps qu'ils sont apparus (environ deux ans) et depuis cet été le nombre c'est multiplié !!
Y'a-t-il un rapport avec l'acné ou l'adolescence ???
merci.
dan
Portrait de cgelitti
je trouve le petit chéri de Clara très très sensible comme le sont tous les hommes d'ailleurs !!
comme je l'ai dit en mai , je souffre des deux herpès dont le genital depuis 30 ans , oui , ça brûle quand on va aux toilettes oui ça tirialle un peu avant que la cloque n'apparaisse et après que la cloque se soit percée mais de là à dire que l'on souffre le martyr , non, il ne faut pas exagèrer . je viens d'avoir deux herpèes génitaux en 15 jours , ce n'est pas agréable , certes mais j'ai vécu normalement !

si vous êtes séropositifs tous les deux au virus herpès 2 , vous pouvez avoir des rapports sans préservatifs mais cela risque de provoquer des crises plus fortes puisque la contamination va être réactivée (cela m'est arrivé). si seul l'un de vous est atteint , l'autre peut ou non l'attraper , tout dépend des anticorps de chacun .
le problème réside dans le fait que l'on sait que l'on a un herpès lorsqu'on le voit mais on peut l'avoir dans le vagin ou sur le col de l'utérus et là , on ne le sait pas car on ne le voit pas .

quant à une grossesse , elle est possible mais généralement l'accouchement se fait sous césarienne car là , existe le risque d'un déclenchement d'une crise d'herpès suite au chamboulement hormonal et si les yeux du bébé touchent l'herpès lors de l'accouchement , le bébé risque un herpès occulaire qui lui peut être très grave .

il ne faut pas culpabiliser , nous n'avons rien fait de mal pour l'attraper et si l'on contamine quelqu'un en ayant été prévoyant , nous n'avons pas à culpabiliser mais c'est vrai que c'est un problème ! je confirme on n'en meurt pas !
Nancy
Portrait de cgelitti
Bon, alors libre à vous... si cela vous plaît d'alarmer tout le monde... il ne faut pas oublier que ce virus s'active lors de stress ou lorsqu'on y pense, alors...

En ce qui me concerne, je crois qu'il ne faut pas négliger l'impact de ce virus au niveau physique et psychologique, mais il ne sert à rien de paniquer ou de croire que notre vie est en danger... il faut l'accepter, rester zen autant que possible et être vigilent. Dédramatiser cette maladie, c'est, à mon avis, le plus important. Mais dédramatiser ne veut pas dire la prendre à la légère, mais la voir comme quelque chose avec laquelle nous devrons vivre le reste de nos jours, alors autant ne pas en faire un cauchemar.

On n'a le droit de voir les choses comme on veut chers amis. Mais cette façon de voir et de vivre avec ce foutu virus m'a beaucoup plus aidé que la vision alarmiste que vous semblez vouloir conserver.

Toutes les maladies sont graves, à leur façon, mais j'espère que vous ne tentez pas de me convaincre que l'herpes est aussi grave que le cancer contre lequel vous vous êtes battus? Sur ce, bon courage et bonne continuation.

Bisous xxx
jojo
Portrait de cgelitti
bonjour
c'est vrai que l'herpes est génant et que plus on y pense pire c'est ,le stress déclenche des crise d'herpes ,il ne faut surtout pas sombrer dans une dépression a cause de cela ,si non on s'en sort pas

by
Tatao
Portrait de cgelitti
Bonjour galileo, bien sur que l'herpés est un virus grave. Il faut faire attention de ne pas le transmettre à votre partenaire. Il vous faut aussi savoir lequel vous avez parce que une localisation généitale ne signifie pas forcément que vous avez le HVS2 (qui est uniquement l'herpes génital) on peut avoir des poussées génitales avec l'HVS1 qui est en fait lherpés buccal. Pour cela une simple prise de sang suffit. Le traitement de l'herpés génital est le valaciclovir (zélitrex) et l'aciclovir en créme (zovirax).Un dernier point trés important en absence de poussées il est possible de transmettre le virus, demandez conseils à votre généraliste. En espérant avoir répondu au mieux à vos interrogations.
dan
Portrait de cgelitti
pour AZE

bonjour,

moi , je traine ce virus depuis 30 ans pour le génital et 50 an,s pour le labial , (herpes 1 et 2 ) , non, ce n'est pas grave mais c'est ennuyeux . il est récurrent à raison d'une dizaine à une quinzaine de poussées par an ! je prends du zelitrex à raison de 1 comprimé 500mg par jour et là , je suis tranquille , j'ai tout de même eu deux tout petits herpoes buccaux sous traitement mais dès que j'arrête , le virus se venge, je viens d'arrêter ma cure de 6 mois et ai eu immédiatement deux herpes buccaux et deux génitaux en un mois , heureusement ils sont très petits mais ils sont tout de même contagieux .bien que ce soient les hommes qui nous aient offert ce virus du moins pour le genital , ils sont très peureux à l'idée de l'attraper ! j'envisage de prendre du zelitrex à l'année A MOINS QUE LE TRAITEMENT DE AZE NE SE MONTRE EFFICACE . J'ATTENDS DE SES NOUVBELLES AVEC IMPATIENCE

Pages

Sujet vérouillé