helene79658
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous,

je souhaite créer ce post car on n'en parle pas assez mais cet adorable virus qu'est l'herpes (le hsv 2 mais aussi le hsv1) induit des douleurs d'origine nerveuse, qu'on appelle des névralgies post-herpétiques ou post-zostériennes. Lorsqu'on a un herpès génital, le prodrome avant l'apparition des vésicules peut s'accompagner de douleurs (ou de sensations bizarres : dysesthésies ou d'hypersensibilité : hyperesthésie) au niveau du périnée, des fesses ou des membres inférieurs, mais souvent ces douleurs disparaissent avec l'apparition des vésicules.

Classiquement, les douleurs post-herpétiques apparaissent chez les gens qui ont un zona, c'est-à-dire l'éruption de vésicules cutanées liées au virus de la varicelle-zona (herpes zoster), mais ce virus étant de la même famille que celui qui donne l'herpès (herpès virus type 1 ou 2, abrégé en hsv 1 ou 2), des névralgies post-herpétiques apparaissent aussi parfois après l'éruption d'herpès génital (ou dans la sphère orale).

Chez certaines personnes souffrant d'herpes génital les douleurs et les sensations bizarres persistent pendant et après l'éruption de vésicules, et elles peuvent même manifester une évolution indépendante de l'éruption, même s'intensifier et avoir leur cours propre, pour finalement devenir très gênantes, voire invalidantes et handicapantes, bien davantage que l'éruption cutanée des vésicules.

Je crée cette discussion pour recueillir des témoignages de personnes qui ont des névralgies post-herpétiques.

Je souffre moi-même de ces douleurs de névralgie post-herpétiques, en fait j'ai fait le diagnostic d'herpès génital au mois de mars 2012, et j'ai depuis eu 2 éruptions qui se sont toutes les 2 accompagnées d'importantes douleurs dans le périnée, douleurs qui ont migré dans les membres inférieurs en quelques jours. Au début de l'affection j'avais d'importantes douleurs dans les membres inférieurs, le droit plus le gauche, intenses (7-8/10 sur l'échelle d'évaluation de la douleur). J'ai eu la 2è éruption il y a 3 mois, et depuis 2 mois j'ai des douleurs sur la face latérale du genou et de la cuisse droite, sur le trajet de la bandelette ilio-tibiale (tendon d'un muscle de la cuisse), et il est certain que ces douleurs peuvent se confondre avec des douleurs causées par un problème mécanique du genou et peuvent mener à l'investigation d'un problème du genou par une consultation orthopédique et une IRM, menant vers de mauvais diagnostics (problème de ménisque, syndrome de la bandelette ou de l'essuie-glace).

Personnellement j'ai donc ces douleurs de façon permanent légèrement mais parfois très gênantes, j'estime leur intensité à 2-3/10 et parfois ça atteint le genou gauche également. Quelques constatations : leur intensité est variable selon le moment de la journée. PArfois il y a aussi une hyperesthésie et/ou une dysesthésie, parfois les douleurs irradient dans les pieds.

J'ai essayé de me renseigner sur internet et des articles médicaux, on apprend que ces douleurs ne sont pas calmées par les traitements antiviraux type aciclovir (zovirax) ou valaciclovir (valtrex). par contre on peut proposer des médicaments qui calment les douleurs nerveuses (prescrits par les médecins) mais qui ont beaucoup d'effets secondaires. Il est bon aussi de prendre aussi certaines vitamines pour la santé des nerfs et de l'immunité: C, B12 il existe aussi des crèmes locales à la capsaïcine (à appliquer avec précaution). J'aurai aimé connaitre d'autres expériences de personnes vivant avec ce problème, savoir la fréquence de survenue, si vous avez du recul et notamment : est-ce que ces douleurs diminuent avec le temps ou bien est-ce que ça augmente, si vous avez testé des traitements et leur efficacité....

Merci beaucoup d'intervenir, j'ai vraiment besoin d'avoir d'autres expériences ou avis...

PS: je peux vous donner qq références sur ce que j'ai avancé dans le post si vous me le demandez.

mots-clés: douleurs jambe pied pieds cuisse cuisses jambes picotements picotement brûlure brûlures sensations sensation chaleur postherpetic neuralgia pain post zoster

dav02012
Portrait de cgelitti

j'oubliais de dire que je suis un jeune homme de 33 ans.

helene79658
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

 

As-tu eu des réponses suite à ton examen neurologique? 

 

Merci. 

mwa
Portrait de cgelitti

on vient de me diagnostiquer un herpes genital

j ai eu en meme temps de tres grosses brulures dans les jambes le soir pendant qques heures

j ai tellement ete choquee de la nouvelle que je n ai pas pense a demander au medecin si c etait liee car j ai aussi une maladie de lyme stade 3 donc grande faiblesse avec atteinte neuro

 

le medecin dit que j ai peut etre mon herpes depuis longtemps et qu il s est reveille avec la faiblesse de mon immunite.....

je suis deboussolee

merci de m avoir lu!!!!

 

naej001
Portrait de cgelitti

L'herpes n'aime pas le froid. J'arrive à arrêter des éruptions et bien souvent il n'y même pas de galle et le tout entre en ordre. Ma méthode c'est de prendre un couteau, je le congèle, j'applique le manche du couteau directement sur l'éruption une minute. L'herpes meurt et la peau garde une rougeur un certain temps, la douleur arrête. Pour la prévention, je mets 10 gouttes de R68 du Dr. Reckeweg dans un peu d'eau et je le bois. C'est un médicament homéopatique.  

DISCUTEUR
Portrait de cgelitti

j' arrive pour ma part à stopper ces douleurs avec un anti inflammatoire le CELEBREX 500. Le pb est que l'efficacité de chaque comprimé  n'est que dune douzaine d'heures...

pingo
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai de l'herpes génital depuis 2003. Depuis je refais des crises regulierement. J'avais toujours des douleurs en bas du dos et dans le bassin jusqu'au cuisses. L'herpes sortait toujours au meme endroit: à l'entrée du vagin. Puis en juillet 2010, il est sorti ailleurs , au niveau du clitoris. J'ai declenché suite à cela des nouvelles douleurs: sortes de coup d'aiguilles et de décharges electriques au niveau du clitoris. Je pense que l'herpes  à repetition a remonté le nerf pudendal. D'ailleurs j'ai ete operée de ce nerf en octobre 2012. Je pense que je devrais prendre du zélitrex à vie si je veux eviter cela à nouveau car ces douleurs sont inssuportables.

cracotte25
Portrait de cgelitti

Malheureusement les douleur electrique peuvent etre tres independante des crises et tres honnetement peu d anti douleur sont efficace.

 

Moi je suis obliger de prendre au moins 2 gramme d aciclo chaque jour et c est vrai que ca aide a diminuer lez symptome.

 

Le froid est un reel bon truc pour soulager une douleur mais n es malgrer tout pas si efficace.

 

Et surtout n oublier jamais l herpes n est pas annodins. La pire des complication estnla meningite herpetique qui survient si le virus migre dans le corps et reussi a passer la protection du liquide du cerve1ux. Cette cmmplication n a presque pas de symptome et est mortel dans les 24h.

 

De plus n iublier jamais que si vous avez contaminer vos levre avec un simple bouton de fievre, celui ci peu se donner au enfant et cree une meningite car ceux ci sont encore plus sensible. C est tres d1ngereux et on en parle pas assez. Meme les medecin refuse en general d en parler car siis disant trop rare mais ca arrive. D iu l importance de 9rendre un traitement correct!!!

 

 

jeaneton13
Portrait de cgelitti

Bonjour,

j'ai eu plusieurs éruptions d'herpes genital, avec les douleurs qui le précèdent, mais depuis trois mois maintenant, je souffre de nevralgies ou des douleurs neuropathques. Elles surviennent sans raisons, brulures, coups de poignard, au niveau du sexe, du clitoris, des aducteurs, et s'aggravent lorsque je marche. Il ne s'agit pas du nerf pudendal, car je n'ai pas mal lorsque je suis assise, je suis très ennuyée, car j'ai pris des anti inflammatoires, qui n'ont étaient efficaces que le temps de la prise, je suis animatrice sportive et pour moi c'est très handicapant.

J'ai rendez-vous dans deux jours, pour faire un examen neurologique, qui confirmera je le pense, que se sont des névralgies post herpes.

Je vous tiens au courant après l'examen

 

naej001
Portrait de cgelitti

L'herpès n'aime pas le froid. J'arrive à arrêter des éruptions et bien souvent il n'y même pas de galle et le tout entre en ordre. Ma méthode c'est de prendre une cuillère, je le congèle, j'applique le manche de la cuillère directement sur l'éruption 15 secondes. L'herpès meurt et la peau garde une rougeur un certain temps, la douleur arrête. Pour dans le vagin, congèle une saucisse, enveloppe-la d'un condom...

 

Autre choses; jamais manger des cornichons  

Sujet vérouillé