bayou63
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai 36 ans et je suis papa depuis le 18 octobre 2014.

Fin septembre 2014 j'ai eu de nombreuses crises de lombosciatique très douleureuses.Je suis allé voir un médecin qui m'a prescrit des décontractants musculaire j'ai été arrêté pendant deux semaines.

Puis dans la nuit du 23 mars 2015 j'ai eu de nouveau des crises de lombosciatique.

Je ressentais des fourmillements dans les jambes et les pieds. Une douleur vive au niveau des lombaires et un point douloureux sur la cuisse droite (comme si j'avais un bleu) et une douleur au niveau du testicule droit et de l'aisne droite.

Mon médecin généraliste m'a fait faire un scanner lombaire.

Voici le compte rendu du scanner :

A l'étage L4-L5 large débord discal circonférentiel, sans saillie discale focale mais participant avec une hypertrophie des ligaments jaunes à un minime rétrécissement canalaire acquis.

A l'étage L5-S1 il existe une très nette discopathie avec une saillie discale circonférentielle mais également une saillie plus marquée en postéro-latérale et en foraminal droit pouvant participer à la symptomatologie clinique actuelle et être à l'origine d'un conflit à la fois avec l'émergence de la racine S1 droite et la racine L5 droite dans sa portion foraminale.

A noter qu'il existe également un rétrécissement foraminal gauche par un débord disco-ostéophytique postérieur et une discrète arthrose intra-hypophysaire postérieure.

Pas d'anomalie des articulations sacro-iliaques.

Conclusion

Discopathies dégénératives étagées prédominant en L4-L5 avec un large débord discal circonférentiel et surtout en L5-S1, où il existe une saillie circonférentielle, un débord disco-ostéophytique postéro-latéral gauche, et un débord discal postéro-latéral et foraminal droit.

En suite j'ai eu des anti-inflammatoires non steroidien des décontractants musculaire et des inhibiteurs de la MAO pour traiter les douleurs neuropatique périphérique.

Mardi dernier j'ai vu un rhumatologue qui m'a prescrit de la cortisone et du Tramadol.

Cette hernie me gâche la vie car je ne porte presque plus ma fille de 7 mois.

Je suis en arret maladie depuis le le 24 mars.

J'ai essayé plusieur fois de reprendre mon travail (je suis informaticien) mais quand je suis assis je ressens les douleurs au bout de 10 min.

Les douleurs sont très handicapantes. Le seul moment ou elle disparaissent c'est quand je suis en mouvement (marche à pied)

Je suis un peu décontenancé car les dialogues du généraliste et du rhumatologue sont différents.

Pouvez-vous m'expliquer en termes simples le compte rendu du scanner ?

Si vous rencontrez le meme problème que moi pouvez vous me donner des conseils ?

Merci d'avance pour votre aide.

Antoine

Alhena
Portrait de cgelitti

Bonjour!

Diriger vous vers un centre de réeducation. Ce n'est pas rare de voir certaines femmes perdre leur masse musculaire durant leur grossess (principalement les abdominaux qui maintien le corps en équilibre).

Ce qui entrainent souvent ces fameux douleurs lombaires à répétition est la manque d'activité physique ciblée. 

Cordialement

faust12
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Ou habites-tu?Es-tu sur la région parisienne?

Il existe une très bonne méthode:NIROMATHE,de Raymond BRANLY(à Béthune) et de Thierry VAN DORME(à Paris).

Je suis kiné en retraiteet j'ai pratiqué 15 ans cette méthode.C'est une excellente méthode,douce,sans risque:pas de cracking.Va sur le site:NIROMATHE.

Bon courage

jolycel
Portrait de cgelitti

Bonjour,

j'ai aussi deux protrusions discale exactement aux mêmes endroits que vous, un classique apparement ! Bref, mal tous les jours, ça gâche en effet le quotidien.... et comme vous le seul moment où je n'ai pas mal c'est quand je marche ! 

Bref, suite à une énième visite chez un ostéo, celui-ci me parle de ma vessie qui a l'air mal en point (à la simple palpation !) ? est ce que je bois beaucoup d'eau dans la journée ? Heu non c'est vrai.... peut être 2 verres pas jour et 2 cafés..... pas terrible ! Et d'après lui, les douleurs inflammatoires que je décris ne peuvent pas être liées qu'à ces hernies. Il me dit donc d'essayer de boire 2 litres par jour pour voir, eau, tisanes.... mais pas trop de thé/café. Cela fait seulement 3 jours que je respecte cette simple règle et je vous assure que cela fait des mois, voir des années que je ne me suis pas sentie aussi bien ! mon dos redevient léger.... c'est difficle à réaliser, je cherche la douleur par habitude en me tordant un peu dans tous les sens pour vérifier :-) !

Bref si vous aussi ne buvez pas beaucoup : essayez ! ça ne côute rien et peux faire du bien ! Bon courage.

Sophienz
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

La première des choses à faire après un scanner ou une IRM est d'aller revoir le médecin qui l'a prescrit-e. il est dangereux quand on a des problèmes de dos de poser des questions aux proches (ou sur internet..), car chacun va y aller de son "ah, je connais. Il faut faire du yoga." ou "un ami de ma collègue a eu la même chose, il a fait ça et ça" ou bien "aaah, ça ils en ont parlé à la télé, il faut faire des infiltrations." 

Je vous conseille de retourner voir votre généraliste en premier lieu, et ensuite de croiser les informations (j'ai moi-même jonglé entre deux généralistes, un podologue et un kiné) pour connaitre la démarche à suivre. Chaque cas étant particulier, je ne m'aventurerais pas à vous donner des conseils. 

Posez directement vos questions, à savoir comment réduire les douleurs et régler le problème ; quels exercices, quels sports, quelles postures à éviter, que prendre en cas de crise (patch de Voltaren, très efficaces en ce qui me concerne). Car il ne s'agit de seulement calmer la douleur mais de savoir comment la prévenir. Pour cela, se muscler le dos est très important. A vous de voir avec vos praticiens quel sport pratiquer. J'ai par exemple dû arrêter la course à pied (ce qui m'a brisé le coeur) et me mettre au véo et à la natation, tout en entretenant mon dos sur des machines à la salle de sport. Mais ENCORE UNE FOIS, ceci s'adapte à mon cas et à mes antécédents.

 

Je vous souhaite de trouver des solutions au plus vite, surtout ne cédez pas au désespoir, ça n'aidera en rien. Au contraire, restez "actif" moralement et physiquement, car rien n'est défintif, en cherchant on peut toujours trouver quelque chose.

Bien à vous et bon courage,

S

bayou63
Portrait de cgelitti

Je me soigne avec la méthode Niromathé depuis 35 ans environ , j'ai le dos en très mauvais état, usure , scioatique , cruralgie ,  de plus fibromyalgie , tendinites à répétitions et j'en passe... Je n'ai eu que d'excellents résultats avec la méthode niromathé, j'ai laissé ma canne , les anti-inflammatoires , la cortisone , et j'en passe.

C'est mon vécu. Je ne fais pas de publicité.

Sophie Mordelet
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai moi aussi une hernie discale depusi août 2014 mais qui a fini par disparaître comme elle est venue c'est à dire toute seule il y a 1 mois après moults rencontres auprès de professionnels de la santé divers et variés. J'ai arrêté de porter ma fille que j'ai porté (déjà 9 mois ) et ensuite à bout de bras! depuis sa naissance, elle a 3 ans maintenant, je ne fais plus aucun effort pour porter les choses (je ne porte plus rien donc). Je fais super attention quand je me baisse ou quand je dois faire un mouvement. Dès que je marche trop j'ai mal. (C'est à dire un peu tous les jours). Je ne peux vous conseiller que de changer votre mode de vie en analysant quand et comment vous souffrez le moins. Les kinés, généralistes, osthéo, naturopathes etc m'ont TOUS donné des versions différentes. Sauf les 2 chirurgiens consultés qui ont estimé que cela n'était pas grave et que je n'avais pas besoin d'infiltrations. (sauf 1 qui en a préconisé en m'informant que cela ne ferait peut-être pas effets!!). Bon courage et plus aucun efforts!

Sujet vérouillé