Hernie digestive : quels symptômes ?

Hernie digestive : quels symptômes ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Août 2014 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 10h39
-A +A

On parle d'hernie lorsqu’une partie d’un organe traverse anormalement un orifice.

Dans le cas d’une hernie digestive, il s’agit le plus souvent d’un morceau d’intestin qui passe par l‘orifice inguinal, situé au pli de l’aine. Mais il existe toute sorte d’autres hernies.

En pratique, comment savoir si c’est une hernie digestive ?

L'hernie digestive, c’est grave ?

La hernie digestive est le plus souvent bénigne, sauf si le segment qui fait saillie se coince, se tord, se nécrose. La hernie peut aussi entraîner une occlusion intestinale avec arrêt du transit et risque d’infection du péritoine (péritonite).

Il s’agit alors d’une urgence. Le traitement est chirurgical : l’organe est remis à sa place et l’orifice plus ou moins bouché selon les cas.

Toutes localisations confondues, 150.000 hernies digestives sont opérées chaque année en France.

Quels sont les signes d’une hernie digestive ?

Tout dépend de l’ancienneté de la hernie, de sa localisation et de ses complications.

Au début, on parle de hernie réductible, c’est-à-dire qu’elle n’apparaît que transitoirement, lors d’un effort physique par exemple ou lorsque l’on tousse. Mais progressivement, elle se résorbe de moins en moins spontanément. Lorsqu’elle reste extériorisée, il existe alors un risque de complications : étranglement de la hernie, nécrose, voire occlusion intestinale.

En pratique, on peut soupçonner une hernie en présence des signes suivants :

  • Des troubles digestifs.
  • Une douleur localisée, une pesanteur ou une gêne au niveau de l’aine, d’une bourse chez l’homme ou d’une grande lèvre chez la femme.
  • La présence d’un petit gonflement sous la peau au niveau de l'aine, d’une bourse.
  • Hernie crurale : cette tuméfaction est généralement très petite et donc peu évidente.

    Mais la hernie crurale se complique plus facilement par un étranglement.

  • Hernie ombilicale : formation d’une petite poche, sorte de protubérance sous la peau au niveau du nombril.
  • En cas d’occlusion intestinale : douleurs violentes qui constituent une véritable urgence médicale, vomissements.

Dans nombre de cas, une hernie ne se manifeste par aucun symptôme et est découverte fortuitement lors d’un examen médical motivé pour un autre motif. Sinon, elle est détectée à l’occasion de ses complications.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Août 2014 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 10h39
Source : Société française de gastro-entérologie, http://www.snfge.org.
A lire aussi
Hernie inguinale : pourquoi et comment se faire opérer ? Publié le 13/11/2000 - 00h00

Les hernies de l'aine dites hernies inguinales sont une pathologie que l'on peut voir à tout âge. Qu'elles existent dès la naissance ou qu'elles apparaissent avec les années, elles sont souvent liées à l'effort et peuvent devenir très gênantes. Elles évoluent même parfois vers une...

Occlusion intestinale Publié le 27/03/2002 - 00h00

Les occlusions intestinales ont toujours eu à juste titre une réputation de gravité et d'urgence.En réalité, il en existe plusieurs sortes, en fonction du segment intestinal atteint et en fonction du mécanisme d'occlusion.

Grosseur à l'aine Publié le 31/05/2001 - 00h00

Une grosseur à l'aine peut avoir plusieurs origines mais, dans la plupart des cas, il s'agit d'un problème bénin.Il ne faut donc pas s'en inquiéter outre mesure. Cela peut survenir même si l'on est en parfaite santé.

Hernies : un danger pour la santé de votre chien. Publié le 16/07/2007 - 00h00

Qu'il soit présent dès sa naissance ou qu'il apparaisse suite à un accident, un orifice anormal au sein du corps de votre chien représente souvent un danger pour la santé de votre ami. Sa gravité et son traitement dépendent notamment de sa localisation.

Plus d'articles