fabricea
Portrait de cgelitti

Bonjour,

En janvier, j ai eu mon premier épisode d'hépatite subfulminante, avec encéphalopathie hépatique,... je suis restée hospitalisée 3 jours en soins intensifs où l'on m'avait placé sur liste de transplantation en super urgence et puis d'un coup mon état c'est légèrement amélioré donc plus de greffe et retour en hospitalisation normale pendant 1 mois et demi. Les médecins on cru que c'était une allergie a l'Augmentin (soignée pour une grosse bronchite 3 jours avant) donc interdiction de reprendre ce médicament. Puis environ un mois après ma sortie, j'ai recommencé avec une hépatite aigue sans avoir reprit de l'Augmentin donc les médecins ne savent plus du tout la cause pour laquelle j'ai fait ces deux épisodes d'hépatite aigue sévère et m'ont dit que j'était une énigme scientifique... Maintenant je vis dans la peur à chaque instant de recommencer car ils m'ont dit que ça pouvaient revenir à tout moment.

On a réaliser une biopsie et IRM hépatique qui montrent une nécrose cellulaire importante mais qui n'ont pas permis d'en trouver la cause.

Si vous avez déjà vécu cette situation ou si vous avez des pistes que je pourrais proposer à mon hépatologue, cela m'aiderai beaucoup car je suis vraiment très inquiète.

merci pour vos réponses,

Fanny

fabricea
Portrait de cgelitti

bonjour fanny239, qu'en pense ton hépatologue ?, as-tu fait une pcr ? celà permet de savoir si tu est atteinte d'une hépatite, B ou C .

fabrice.

Sujet vérouillé