adeline
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis un jeune homme qui a développé une peur face à l'hépatite C.

Je suis suivi pour cette phobie qui est en fait un TOC (trouble obsessif compulsif). Je suis suivi par une psychologue et un médecin.

Je connais les principaux modes de transmission. À cause de mon TOC, j'imagine évidemment des chemins qui sont "improbables" mais qui me font peur. Il y a une notion de tolérance à l'incertitude et d'accepter qu'il y a un doute. Je travaille fort là-dessus.

Là où j'aurais besoin de votre aide, c'est concernant la façon que ca se transmet. Voici mon exemple : Le virus survit plus facilement à l'air libre que celui du VIH. Dans la littérature, il y a un intervalle entre 16 heures et 3 à 4 jours. Donc si je serre la main à qqun qui a un petit bobo comme une gercure et qu'il y a une trace de sang sur ma main. Entre le serrage de main et que je me gratte l'oeil dans la journée, le virus peut donc entrer en moi.

Si le matin je pile sur une goutte de sang dans la rue enneigé, qu'une partie de la goutte de sang est sur ma botte et frotte mon bas de pantalons, que ca passe au travers du pantalons sur ma peau ou bien que je touche à mon bas de pantalons en enlevant mes bottes; n'aurais-je pas un peu d'hépatite C sur les doigts qui pourraient être en vie et entrer en contact si je me prends une gomme et que je l'avale, ou, encore une fois, me gratte l'oeil (ou le nez hihihi)

Je sais que vous allez dire que c'est tellement improbable tout ce chemin. Je vous l'accorde! C'est l'anxiété qui le fait. Mais si je reste dans la réalité et dans les faits, le fait que le virus survit quelques temps, ca me donne l'impression qu'une poussière de sang, de gale contaminé peut facilement entrer dans mon corps si je me gratte l'oeil, si j'avale un aliment que j'aurais touché (pomme par exemple)

J'aurais besoin de façon de voir cela. Est-ce que la poussière de sang, même si contaminé au préalable, n'est plus contaminable car trop petite et la "charge virale" n'est plus là? J'voudrais stopper cette crainte là avec des faits. Je sais bien que les probabilités sont excessives, mais j'ai l'impression que je ne comprends pas bien le principe de contamination (il faut une quantité, que moins il y a de quantité de sang, moins le temps de survit est long, que même si un micron entre en contact que notre système le détruit.. genre ca en prend plus qu'un seul petit virus pour contaminer (d'où l'aspect de la charge virale))

Merci pour votre aide

PUB
PUB