Hemoclar

Vous consultez la fiche Hemoclar sous la présentation suivante : 0,5 % Crème Tube de 30 g.

Classe thérapeutique : Cardiologie et angéiologie

Composition : Polyester Sulfurique De Pentosane

Présentation : 0,5 % Crème Tube de 30 g

Laboratoire : Sanofi-aventis France

Statut : Médicament non soumis à prescription médicale

Remboursement : --%

Indications Hemoclar

Traitement local d'appoint en traumatologie bénigne (ecchymoses, contusions) chez l'adulte et l'enfant à partir d'un an.

Posologie Hemoclar

Voie cutanée. Application locale.

Appliquer 2 à 4 fois par jour sur la région à traiter en massant très légèrement pour faciliter la pénétration.

Contre-indications Hemoclar

·         Antécédents d'allergie ou de thrombocytopénies aux héparines ou aux héparinoïdes.

·         Hypersensibilité aux autres constituants (parahydroxybenzoate de méthyle et propylène glycol).

Interactions Hemoclar

Sans objet.

Précautions d'emploi Hemoclar

Pour usage externe exclusivement. Ne pas avaler.

Ce médicament contient du propylèneglycol et peut provoquer des irritations cutanées.

Ce médicament contient du « Parahydroxybenzoate » et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

Arrêter le traitement en cas de manifestations allergiques.

Ne pas appliquer au voisinage immédiat des yeux, sur les muqueuses, les plaies, les brûlures, les lésions infectées ou sur les dermatoses suintantes.

Bien se laver les mains après chaque utilisation (afin d'éviter tout contact avec les yeux ou les muqueuses).

Effets secondaires Hemoclar

Possibilité de réactions allergiques localisées au point d'application.

En raison de la présence de propylèneglycol, ce médicament peut provoquer une irritation cutanée.

En raison de la présence de parahydroxybenzoate de méthyle, ce médicament peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).


Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 07/04/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • et le stagyd on pourra en avoir quand  

    Par SUCRETTE2 15/04/2014 - 19h08

    0
    réponse
    17 consultations
  • J'ai reçu un coup a la pommette et celle ci et enfoncé mais je n'ai pas mal par contre j'ai des ...

    Par Kelso 12/04/2014 - 19h39

    0
    réponse
    14 consultations
  • Bonjour ! Il m'arrive quelque fois que lorsque j'ouvre la bouche trop grand, je devient ...

    Par jp12 01/04/2014 - 18h35

    0
    réponse
    33 consultations
  • bonjour Je vous ecrit pour vous raconter mon histoire.La france est devenue un pays de non droit ...

    Par mare_psychiatrie 14/03/2014 - 19h52

    3
    réponses
    632 consultations
  • bonjour,    Je souffre de cystite depuis de nombreuses années et me sens les premiers ...

    Par naraka 26/02/2014 - 18h29

    0
    réponse
    65 consultations