Maritchou13
Portrait de cgelitti
salut , voila depuis 1995 je presente une hematurie mais aucun medecin en algerie n'est arrivé à bien diagnostiquer sincerement j'ai perdu beaucoup d'argent en ma faisant consulter par des urologues mais en vain

pour information :a chaque je fais des ECB des urines et la chimie des urines

cette derniere a chaque fois donne presque les memes resultats :

ph :6

glucose : absence

corps cétoniques :absence

proteines : traces et defois absence

sang : présence de sang +++ et defois ++

et, ECB DES URINES / ABSENCE DE GERME PATHOGENES

Je demande à toutes personnes ayant eu ce probleme de bien vouloir me diriger vers un medecin ou un herboriste en algerie du moment que j'habite l'algerie

mes remerciments et salutations à toute ame humaine

somia
Portrait de cgelitti
allah ychafi
Maritchou13
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes.
J'habite en France et n'ai donc aucune solution pour l'Algérie, désolée...
Mais malgré tout je me reconnais bien dans pas mal de vos remarques... Et, bien quej'habite la deuxième ville de France, pour le moment aucun médecin consulté n'a vraiment trouvé la cause de cettte hématurie chronique... On l'a découverte par hasard en 2003, mais depuis 2006 où sont survenues pas mal de complications rénales on me surveillle de près sur ce plan-là aussi. Pour ma part, il y a bien entendu presque toujours du sang dans les urines, et en général beaucoup trop de globules rouges aussi... Sans compter, de temps en temps, de "nouveaux invités" dans les analyses et bien entendu de très nombreuses infections urinaires plus deux piélonéphrites en 2006. J'avais commencé une antibiothérapie préventive, toujours en cours, prescrite par ma néphrologue, qui a donné pendant deux bons mois des résultats encourageants, et puis... crac, rechute la semaine dernière ! Infection urinaire, une de plus, et revoilà l'hématurie bien sûr... Je ne demande pas un médecin, de toute façon c'est interdit, mais j'aimerais bien savoir quels sont les "bons" examens à entreprendre pour trouver les causes et ne pas se contenter de soulager pour un temps les symptômes... Il faut savoir aussi, ce qui complique le problème, que j'ai été traitée pour endométriose, maladie gynéco, mais que je suis intimement persuadée qu'il reste des cochonneries qui se promènent, vu que le dernier organe envahi était justement la vessie... D'avance, un énorme merci si quelqu'un peut m'aider moi aussi ! Pour le moment, je redeviens la balle de ping-pong entre gynéco et néphrologue, bientôt un(e) urologue pourrait rentrer dans cette formidable partie de "je te la renvoie, tu me la renvoies..." et j'avoue que j'en ai plutôt ras le bol, un gros ras le bol, et parfois le moral en prend un coup.
Bien cordialement et courage à tous et toutes,
Maritchou13.
Sujet vérouillé