fr
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Comme vous le savez sans doute pas encore ,

depuis mars 2005 la sécurité sociale française a introduit une limitation administrative à 4 FIV et 6 IA dans la prise en charge des remboursements.

Si le médecin est d'accord pour continuer au-delà de cette limite administrative, le couple devra très probablement financer lui-même la tentative... d'autant plus que de nombreuses filles rencontrent des refus en recours gracieux auprès de leur CPAM.

Nous avons donc lancé une pétition pour le ministre de la Santé (dont nous vous avons déjà parlé) pour demander que soit revue cette limitation administrative. En période de campagne électorale pour les Présidentielles, nous avons des chances d'aboutir...

Vous la trouverez ci-dessous à recopier sur papier libre ou à télécharger en word (avec ou sans tableau) ou à signer en ligne en suivant les liens depuis http://pmabio.over-blog.com

Elle est ouverte en signature jusqu'à la Toussaint. Pensez à mobiliser vos familles et proches ou simples relations !

Merci, Frenchfabi

Rappel du texte :

Nom, adresse complète et signature OBLIGATOIRES !

Monsieur le Ministre de la santé,

Nous venons de prendre connaissance du texte paru au journal officiel du 30 mars 2005 au sujet de la facturation de l'assistance médicale à la procréation qui réduit la prise en charge par la sécurité sociale à "six inséminations artificielles et quatre tentatives de FIV avec ou sans micromanipulation pour obtention d'une grossesse".

Personnaliser ici votre argumentation. Vous pouvez joindre carte d?électeur, photo des enfants issus de PMA?

Il nous semble que ces techniques sont déjà suffisamment lourdes psychologiquement et physiquement pour y rajouter un barrage financier.

Le désir d?enfant, quand il s?accompagne de ces douloureux parcours, tant physiquement que moralement, génère de grandes souffrances et grands chagrins.

Dans un monde ou l'on parle de solidarité, d'entraide et de fracture sociale, l'application de ce texte génèrerait de très grandes injustices.

La limite du nombre de FIV à faire et la limite d?âge ne peuvent être jugées qu?au cas par cas par le corps médical, en concertation avec le couple ?

D?autre part, la limite d?âge à 43 ans ne paraît pas, non plus pertinente : des femmes de 43 ans peuvent avoir des taux hormonaux meilleurs que des femmes plus jeunes !

Faisant appel à votre humanité, nous vous demandons donc de revoir votre position quant au remboursement de l'AMP.

Nous vous prions d?agréer, Monsieur le Ministre, l?expression de notre respect et de notre confiance au sujet du réexamen de ce texte.

Adresser à Mme Dominique Revol, 7 rue Leroy, 92110 Clichy

fr
Portrait de cgelitti
il faudrait plutôt demander de faire baisser le coût de ces inséminations, encore un commerce juteux.. !! quand on sait que le résultat s'obtient souvent vers la 6è ou 7è tentative.. stopper à 4 est effecivement ridicule !!!

De tout coeur avec vous.
Sujet vérouillé