Hec

Vous consultez la fiche Hec sous la présentation suivante : Pommade pour application cutanée et nasale Tube de 25 g.

Consultez les autres présentations de Hec :

Classe thérapeutique : Dermatologie

Composition : Phénazone

Présentation : Pommade pour application cutanée et nasale Tube de 25 g

Laboratoire : Chauvin

Statut : Médicament non soumis à prescription médicale

Remboursement : --%

Indications Hec

Dermatologie :

Traitement local d'appoint des brûlures superficielles de faible étendue.

Rhinologie :

Traitement local d'appoint au cours des épistaxis.

Posologie Hec

Dermatologie :

1 ou 2 applications par jour.

Rhinologie :

En imprégnation de mèches nasales.

Contre-indications Hec

Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :

·         hypersensibilité à l'un des constituants de la pommade, notamment pyrazolés, baume du Pérou, graisse de laine ou lanoline,

·         lésions infectées.

Interactions Hec

Sans objet.

Précautions d'emploi Hec

Les spécialités contenant de la phénazone sont susceptibles d'entraîner une hémolyse aiguë chez les sujets porteurs d'un déficit enzymatique en G6PD. Par principe, l'utilisation doit donc prendre en compte ce risque, et le recours à une alternative thérapeutique, si elle existe, est recommandé. Si l'utilisation de ce médicament est nécessaire, la survenue d'une hémolyse éventuelle devra être dépistée.

Ce médicament contient du baume du Pérou et de la lanoline (graisse de laine) et peut provoquer des réactions cutanées (par exemple : eczéma).

Effets secondaires Hec

Événements indésirables rapportés au cours de la surveillance après commercialisation :

·         Réactions d'irritation locales à type de sensation de brûlure, éternuement, écoulement nasal, congestion nasale.

·         Réactions allergiques à type d'eczéma de contact, urticaire, érythème polymorphe, oedème de Quincke.


Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 04/11/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • aucun n'est afficace, comme tous ceux qui prétendent supprimer les verrues une arnaque monumentale ...

    Par juliette-1000 17/12/2014 - 12h38

    1
    réponse
    384 consultations
  • je n'ai pas eu ces problèmes mais j'ai des nécroses dentaires (abcès) effets indésirable de ...

    Par martinehugo1 01/12/2014 - 12h12

    1
    réponse
    429 consultations
  • Bonsoir,  mon père a actuellement la même chose que vous, il a reçu un coup sur l'œil gauche ...

    Par Jodgirlide 03/12/2014 - 01h55

    4
    réponses
    2105 consultations
  • Bonjour, j'aimerais savoir si le Lovenox pouvait entrainer une baisse de la libido.

    Par vivie54 08/12/2014 - 12h38

    0
    réponse
    43 consultations
  • J'ai pris du fosavance pedant 4 mois je me suis progressivement retrouvée avec des douleurs osseuses...

    Par sboyer65 14/11/2014 - 20h10

    1
    réponse
    429 consultations
  • bjour j'ai telecharger une appli pour trouvé des infos sur les medicament 360medics, c super bien ...

    Par JPP21 27/10/2014 - 21h33

    0
    réponse
    79 consultations