Hec

Vous consultez la fiche Hec sous la présentation suivante : Pommade pour application cutanée et nasale Tube de 25 g.

Consultez les autres présentations de Hec :

Classe thérapeutique : Dermatologie

Composition : Phénazone

Présentation : Pommade pour application cutanée et nasale Tube de 25 g

Laboratoire : Chauvin

Statut : Médicament non soumis à prescription médicale

Remboursement : --%

Indications Hec

Dermatologie :

Traitement local d'appoint des brûlures superficielles de faible étendue.

Rhinologie :

Traitement local d'appoint au cours des épistaxis.

Posologie Hec

Dermatologie :

1 ou 2 applications par jour.

Rhinologie :

En imprégnation de mèches nasales.

Contre-indications Hec

Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :

·         hypersensibilité à l'un des constituants de la pommade, notamment pyrazolés, baume du Pérou, graisse de laine ou lanoline,

·         lésions infectées.

Interactions Hec

Sans objet.

Précautions d'emploi Hec

Les spécialités contenant de la phénazone sont susceptibles d'entraîner une hémolyse aiguë chez les sujets porteurs d'un déficit enzymatique en G6PD. Par principe, l'utilisation doit donc prendre en compte ce risque, et le recours à une alternative thérapeutique, si elle existe, est recommandé. Si l'utilisation de ce médicament est nécessaire, la survenue d'une hémolyse éventuelle devra être dépistée.

Ce médicament contient du baume du Pérou et de la lanoline (graisse de laine) et peut provoquer des réactions cutanées (par exemple : eczéma).

Effets secondaires Hec

Événements indésirables rapportés au cours de la surveillance après commercialisation :

·         Réactions d'irritation locales à type de sensation de brûlure, éternuement, écoulement nasal, congestion nasale.

·         Réactions allergiques à type d'eczéma de contact, urticaire, érythème polymorphe, oedème de Quincke.


Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 04/11/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • Bonsoir, j ai pris réductil il y a quelques années. J'avais perdu 12 kg dont 7 le 1er mois. Mais ...

    Par esperancia7 13/04/2016 - 23h20

    12
    réponses
    4612 consultations
  • Bonjour , C'est sans danger, mais après 15 jours il faut relancer le pouvoir d'absorbtion ...

    Par Linda55 23/04/2016 - 17h52

    8
    réponses
    9451 consultations
  • Jai commandé herbaxyll la cure de 15 jours en janvier suite a une pub sur le programme tv j'ai été ...

    Par Touslespseudossontprit 14/03/2016 - 21h40

    0
    réponse
    598 consultations
  • Bonsoir à tous,  Cela fait quelque mois que j'ai une douleur à la nuque (probablement une ...

    Par leaam 04/05/2016 - 00h53

    0
    réponse
    13 consultations
  • Bonjour,    Je suis sous valium depuis mes 14 ans, approchant de mes 24 ans je me ...

    Par Fictionpanda 24/04/2016 - 17h43

    0
    réponse
    122 consultations
  • Bonjour à tous, Réalisant mon mémoire de fin de Master 1 à l'École Normale Supérieure de Cachan...

    Par chloememoire 20/04/2016 - 12h24

    0
    réponse
    133 consultations