merle
Portrait de cgelitti
L?on m?a décelé une thyroidite de Hashimoto début 2003, mais sans nodules ni goitre,

Je n?ai pas voulu de traitement tant que mes taux restaient peu élevés et stables, j?avais lu que des médecins déconseillaient de traiter Hashimoto dans ce cas,

Après 3 ans en Juillet 2005 mes taux se maintenaient toujours :

T4 L 11.5 ng/l (normale 8.0 - 19.0)

TSH &nb sp; 4.560 mu/ l (normale 0.2 à 4.500)

AC Anti TPO 395 Ku/l (norme inférieure à 35)

AC anti-thyroglobuline < 20 (norme < 40)

Or en Aout 2005, l?échographie a décelé l?apparition de 3 nodules (9mm-9mm-10 mm) et petites images ganglionnaires semi-centimétriques,

alors mon généraliste m?a prescrit Levothyrox 0.50 mcg ;

Or après 2 mois et demi de Lévothyrox le résultat est une catastrophe, ma propre thyroïde fonctionnait mieux seule, avec Lévothyrox les résultats sont :

T4 L 9.5 ng/l (normale 8.0 - 19.0)

TSH &nb sp; 163.000 mu/ l !!! (normale 0.2 à 4.500)

AC Anti TPO 2 742 Ku/l !!! (no rme inférieure à 35)

(en plus avec effets secondaires: baisse vue, paupières enflées, chute cheveux et gras, insomnies et énervement)

Devant l?aggravation avec le lévothyrox je décide de l?arrêter alors que mon généraliste veut lui me doubler les doses!

je n?ai plus confiance, les médecins ne donnent ils pas trop légèrement ces hormones qui bloquent nos propres organes et provoquent une poussée évolutive de la maladie, comme cela s?est produit sur moi

merle
Portrait de cgelitti

Hier mon médecin traitant m'a informé que le Lévothyrex est sur la liste d'observation!!! J'ai regardé sur des sites français et allemands et j'ai lu que le Lévothyrex se base sur des isomères synthétiques (diethylstilbestrol = DES, famille des steroisomères) comme pour les médicaments du contergan qui a crée des malformations de bébés.

Et le plus choquant est qu'il ny a plus d'alternative dans l'achat d'un hormone de substitution: le L-thyroxine (hormones naturelles qui tournent à gauche) du laboratoire Roche n'est plus disponible et de fait Merck est le seul labo en France, mais il ne fabrique que les isomères synthétiques (qui tournent à droite).

Ceci est à lire dans le site en allemand: levothyrox.freehostia.com

Sur le même site une femme alemande vivant en France parle de ses expériences négatives avec le Levothyrox (douleurs des articulations etc.) et l'arrêt de ses douleurs dès qu'elle a pris L-thyroxine à la place. C'est elle qui fait un questionnaire sur le sujet.

marthe
Portrait de cgelitti
les symptômes décrits avec le lévo sont ceux que j'avais sans ( hashimito) le problème d'hashimoto c'st que la glande est ok puisque ce sont les anti corps thyroidiens qui eux sont ta maladie.donc il arrive un moment où il faut remplacer progressivement ta glande thyroide peu à peu détruite c'est le processus attendu.les toubibs n'informent pas
il existe plusieurs sites sur lesquels les gens échanges leurs impressions mais en fait,les médecins nous prennent pour des débiles .pour contrer les anticorps il existe un traitement à base de séléniulm, zinc et vitamines mais le levo , à un moment devient incontournable - ou bien son correspondant naturel que je recherche
courage je ne perds plus mes cheveux, je ne perds pas de poids non plus mais je retrouve mon top physique et intellectuel à environ 65 %
marthe
merle
Portrait de cgelitti

[quote=merle]

Hier mon médecin traitant m'a informé que le Lévothyrex est sur la liste d'observation!!! J'ai regardé sur des sites français et allemands et j'ai lu que le Lévothyrex se base sur des isomères synthétiques (diethylstilbestrol = DES, famille des steroisomères) comme pour les médicaments du contergan qui a crée des malformations de bébés.

Et le plus choquant est qu'il ny a plus d'alternative dans l'achat d'un hormone de substitution: le L-thyroxine (hormones naturelles qui tournent à gauche) du laboratoire Roche n'est plus disponible et de fait Merck est le seul labo en France, mais il ne fabrique que les isomères synthétiques (qui tournent à droite).

Ceci est à lire dans le site en allemand: levothyrox.freehostia.com

Sur le même site une femme alemande vivant en France parle de ses expériences négatives avec le Levothyrox (douleurs des articulations etc.) et l'arrêt de ses douleurs dès qu'elle a pris L-thyroxine à la place. C'est elle qui fait un questionnaire sur le sujet.

[/quote]

Sujet vérouillé