Harpagophytum

Publié par Audrey Gast le Lundi 22 Juin 2015 : 14h30
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 14h30
-A +A

L’harpagophytum (Radix harpagophytum procumbens) est une plante majeure pour soulager les douleurs articulaires liées à un phénomène inflammatoire, comme dans le cas de l’arthrose ou plus généralement, des « rhumatismes ».

Une plante rampante africaine

Souvent appelé « griffe du diable » en référence à ses fruits munis de griffe, l’harpagophytum est une plante rampante originaire du sud du continent africain. Ses fleurs rose-violette se rencontrent sur les sols sablonneux et les terres incultes du sud de l’Afrique (Namibie, région du Kalahari…). On la trouve parfois sous la dénomination d’harpagophyton.

L’harpagophytum est traditionnellement utilisé par différentes tribus d’Afrique comme tonique, antidouleurs en cas d’arthrite et de rhumatismes et contre les troubles digestifs.

Introduites en Europe dans les années cinquante, les racines secondaires sont aujourd’hui utilisées en phytothérapie pour leurs propriétés anti-inflammatoires et donc antalgiques.

La plante des articulations

L’harpagophytum est considérée comme un excellent anti-inflammatoire naturel. Il est fréquemment utilisé pour soulager les douleurs des articulations notamment celles liées à l’arthrose, aux rhumatismes ou à la polyarthrite rhumatoïde. Son intérêt dans le traitement des manifestations douloureuses liées aux articulations est maintenant bien établi même si le mécanisme d’action exact reste à définir et si, parmi tous ses composants, un principe actif unique n’a pu être clairement isolé.

La polyarthrite rhumatoïde nécessite un diagnostic et un suivi médical.

Les racines de griffe du diable contiennent notamment des iridoïdes dont l’harpagoside qui serait à l’origine des effets anti-inflammatoires et antalgiques de la plante. On le recommande également contre les douleurs lombaires, musculaires ou en cas de tendinite (chez les sportifs notamment).

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît comme « cliniquement établi » l’usage de l’harpagophytum pour traiter la « douleur associée à des conditions rhumatismales ». L’ESCOP (coopération scientifique européenne de phytothérapie) et la Commission E valident également cet usage.

On utilise parfois l’harpagophytum pour soigner les douleurs et les troubles digestifs. Ce qui le différencie des médications antirhumatismales allopathiques classiques qui sont en général gastro-toxiques.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 22 Juin 2015 : 14h30
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 14h30
A lire aussi
Quelles plantes pour améliorer les douleurs articulaires ? Publié le 23/03/2015 - 07h00

Les plantes n’ont pas le pouvoir de guérir l’arthrose. En revanche, elles peuvent représenter un traitement complémentaire d’appoint intéressant pour soulager les articulations et améliorer leur mobilité.Quelles sont les plantes efficaces contre les douleurs articulaires ?

Douleurs articulaires Publié le 07/09/2015 - 15h17

Il existe des solutions naturelles pour vous aider à lutter contre les douleurs articulaires dues à un phénomène inflammatoire. L’harpagophytum, le cassis, la reine-des-prés ou encore l’ortie sont des plantes reconnues en cas d’arthrose, d’arthrite et plus généralement...

Plus d'articles