INES3475
Portrait de cgelitti
Bon je me lance, je ne sais pas si j'ai le droit de parler de ça ici, mais le harcèlement moral touche de plus en plus de gens, ce qui occasionne de nombreuses dépressions, et dans certains cas extrèmes, des suicides...Notre moral en prend un coup et notre santé aussi...

Pour ma part, je subis du harcèlement depuis 2 ans, aujourd'hui je rends les gants, je n'ai plus envie de me battre, je recherche ailleurs un nouveau boulot, mais la conjucture actuelle n'est pas propice...alors du coup je lutte pour ne pas craquer et me mettre en arret maladie, ou pire donner ma démission sans rien avoir derrière

Si vous avez des difficultés vous aussi, je serai heureuse d'en parler avec vous et peut être qu'en se soutenant les uns les autres on pourrait mieux vivre les choses, soit par des conseils, ou soit en échangeant tout simplement son point de vue...

Bisous à tous, et j'espère malgré tout ne pas vous trouver trop nombreux sur ce forum, parce que ça voudra vraiment dire que bcp d'entre nous souffre...

merymessi
Portrait de cgelitti

bonsoir je subi du harcelement depuis 4ans et j en peut plus au point de penser a me suicider elle m ont detruite jai des enfants mais je ne peut plus me battre je suis fatiguer

latika
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

Le harcèlement moral au travail est un sujet qui me tient vraiment à coeur et lire un message comme le votre est bouleversant. Ne vous laissez pas abattre, ne les laissez pas gagner! Le suicide ne résoudra rien, nous avons besoin de gens comme vous pour témoigner de votre souffrance. Je suis journaliste pour une radio associative (aligre FM) et en faisant le tour des forums je m'aperçois du nombre de personnes dans votre cas, il faut être solidaire de cette malédiction. Aussi si vous voulez parler j'ai une émission diffusée vendredi sur le harcèlement moral au travail et je recherche une victime qui voudrait témoigner. Nous pourrions nous rencontrer et parler... SI vous êtes d'accord, tenez-moi au courant.

J'attends votre réponse. 

Courage !!!!

Bien à vous.

ydolem
Portrait de cgelitti

Bonjour,

 

Je viens de m'inscrire sur le forum parce que je me demande si ma patronne ne fait pas de l'harcelement moral donc je vais vous expliquer et si vous pouvez me dire si s'en ai ou pas.

 

Alors je travaille déjà dans un magasin de vêtement, ou la patronne est présente toutes les journées de l'ouverture a la fermeture. Alors elle parle très sèchement donne sans cesse des odres sèchement voir je trouve méchament. Alors normalement il y a un monsieur qui vient faire le ménage le matin sauf que là, il a du démissionner donc plus personne fait le ménage dans le magasin (sachant qu'il fait 600 m2 le magasin) alors c'est a nous de le faire; et donc une fois j'étais occupé à mettre les anti vol sur les vêtements pendant que d'autre ranger juste un peu le magasin, la patronne vient me voir et me demande toujours aisse gentillement de passe le balaie dans tout le magasin (sans s'il te plait je pense qu'elle ne connait pas ce mot) alors que l'autre était moins occupe que moi. Ensuite une fois elle m'appelle (fortement) dans le magasin pour m'engueuler parce que soit disant je range mal les habits alors que je fait très attention parce qu'elle m'avais déjà fait le reproche alors qu'en plus je ne suis pas la seule a ranger les vêtements et qu'il y a aussi des clients qui prennent des habits et les reposent. Après je rangeais le magasin et elle me voir et me dit " au lieu de faire semblant de ranger le magasin va plus tot ranger la barre" (la barre c'est là ou les clients doivent normalement posé les vêtement qu'il ne veulent pas acheter). Aujourd'hui je suis aller chez le medecin pour une otite  donc je ne suis pas alle au travaille je l'ai prevenu a l'avance pour qu'elle puisse s'organiser et je ne me suis pas fait arreter quelque jour donc je la rapelle pour lui dire que demain je serai présente et elle me répond " ha déjà ... (un blanc) bon a demain" et raccroche tous ca avec un ton sec et une impression que ça l'embeter.  Après ce n'est pas a moi mais il y a une fille (vendeuse) qui travail au magasin qui a un peu de ventre et un jour elle a porter un haut ou on voyé un peu son ventre et la patronne et venu vers elle et elle lui a touche le ventre en lui disant et ben, et ben et le tatonnant, alors la fille un peu vexe lui dit qu'elle fait un régimé et la patronne répond sèchement et ben il y a encore a perdre, la fille a faillit se mettre a pleurait. en tout cas je n'ai plus envie d'y aller le matin avant d'y aller j'ai mal un ventre j'ai une boule au niveau de l'estomac, une fois au magasin je stress des que j'entend ces chaussures et le soir des que je rentre je stress pour le lendemain j'ai juste hate c'est de partir, parce que je n'en peux plus elle met toujours la pression vite, vite aller ilfaut se dépécher... alors voila alors est ce que c'est moi qui est une chochotte, ou alors c'est normal, ou elle qui pousse un peu le bouchon ??

 

Merci de vos réponses et de m'aider merci

JulianneEnPeine
Portrait de cgelitti

Où en es-tu ma ptite isa? moi je me suis reconnue en te lisant, et je partage tellement ce que peut être cette situation et cette espèce d'impuissance, et cet écoeurement face des personnes tellement lâches que personne ne réagit ou alors à voix basse et face bien sûr à ces horribles personnes qui en pleine conscience mentent et malmènent des employés honnêtes..c'est scandaleux.

Je salue tous ceux qui vivent cela et qui ont leur conscience pour eux et qui gardent ou tentent de garder la tête haute sous l'infamie et devant les bassesses humaines.

Lolomaxou
Portrait de cgelitti

Je comprends c est très dur, de passer pour une moins ke rien, et passer son temps à avoir peur, toujours le mal au ventre. Je suis dans lamême situation, je touche le fond .....courage

constant
Portrait de cgelitti

Le harcèlement moral est considéré comme un délit réprimé par le Code du Travail et leurs auteurs s’exposent à des sanctions nécessairement associées à une faute grave (mutation, suspension temporaire, voire licenciement).

La définition juridique du harcèlement moral, repose sur l’atteinte à  la dignité, la durée et la récurrence des faits et exige de la victime les preuves d'avoir été harcelé moralement.

Des « faits accidentels » précis, certifiés par des témoins (agressions physiques ou verbales, altercations et brimades constantes, refus total de dialogue…), la  survenue brutale fréquente de « lésions » (malaise, crise de larmes, perte brutale du contrôle émotionnel, tentative de suicide au travail) constituent un dossier de présomption.
Parmi les éléments probatoires :

  • Attestations de tiers, anciens salariés ou non, témoignant d’actes répétés de violence morale ou physique.
  • Preuves matérielles de mesures vexatoires.
  • Ecrits humiliants de l’employeur (lettres, emails), sanctions disciplinaires injustifiées…
  •  Attestation médicale faisant mention de la souffrance mentale, des soins médicaux, des conséquences (arrêts de travail, etc.…).

Les actions possibles pour l’obtention de reconnaissance, de qualification et de réparation du préjudice causé par le harcèlement moral au travail sont de la compétence du tribunal des prudhommes, pouvant notamment taxer un licenciement de nullité et ouvrir droit à réintégration et/ou indemnités.

pourplus de renseignements, consulter le dossier bien fait de " officiel prevention " , sur le harcèlement moral au travail,

site : www.officiel-prevention.com , lien : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=403

tite-isa
Portrait de cgelitti
christne BRUGER, et bien tu as eu de la chance et le moral après toutes ces années, enfin une histoire qui se termine bien. Et ta reprise du boulot avec tes collègues et tes patrons ça se passe comment ?
BRUGER CHRISTINE
Portrait de cgelitti
Moi aussi j'ai subi un harcèlement moral cela a commencé en septembre 2004, j'ai porté plainte, je suis passé au prud'hommes, en pénal j'ai été jusqu'au bout et j'ai gagné mon procès pourtant il a fait appel en cassation, et la cassation a été rejeté. Je voulais dire qu'il faut continuer jusqu'au bout, aller de l'avant et faire ce qu'il faut pour avoir gain de cause. J'ai été arrêté 4 ans et j'ai repris mon travail, mon poste et lui a été licencié.
Courage si vous voulez de l'aide n'hésitez pas à me contacter.
tite-isa
Portrait de cgelitti
Corinne,

je suis consternée !!! le travail est vraiment dévastateur...Tu dis que ton ami t'a quitté parce qu'il n'a pas supporté, je trouve ça dégueulasse...Mais d'un autre côté...S'il n'a pas su t'accompagner pendant cette période douloureuse, s'il n'a pas su te donner la force de te battre c'est que ce n'était pas le bon...Pour le moment, je pense qu'il faut que tu te reconstruises...que tu te reposes et que tu fasses à nouveau des projets...pourquoi ne pas songer à monter son entreprise ou trouver un emploi à domicile...
Je m'excuse de ne pas avoir répondu plus tôt...mais n'hésites pas à laisser des comm, je te répondrais
tiens bon, tenez tous bons, l'essentiel c'est d'être en vie !!!
tite-isa
Portrait de cgelitti
Stéphanie, ton histoire me rappelle la mienne, c'est dingue on ressent tous ces mêmes sentiments : honte, perte de confiance en soi, peur, tristesse, boule au ventre, idées noires...Combien de fois aurais je voulu que ma voiture rentre dans un arbre...Je n'ai pas eu d'autre choix que d'affronter mes bourreaux...On ne sort jamais indemne de cela...Mais tu as raison, il faut être entouré, aidé, et compris...Aujourd'hui j'essaye de tourner la page et de passer à autre chose...J'espère y arriver un jour, mais les souvenirs passés me reviennent parfois et m'empeche de m'épanouir complètement, ou peut être une façon pour moi de me protéger...
Bon courage à toi et tous

Pages

Sujet vérouillé